Lancement officiel de la « Semaine du Numérique » : Une volonté affichée de placer le Mali dans le top 10 des pays les plus numérisés en Afrique

3

Le Ministre de la communication et de l’économie numérique, Dr. Hamadoun Touré, a procédé, le dimanche 09 mai 2021, au lancement officiel de la « Semaine du Numérique » prévue du 17 au 21 mai 2021 au Centre international de conférence de Bamako (CICB). C’était à la faveur d’une vidéoconférence  animée par le ministre Touré. Selon le conférencier, cette semaine sera couplée avec la célébration de la Journée mondiale des Télécommunications et de la Société de l’Information placée sous le thème : «Accélérer la transformation numérique en ces temps difficiles ». Le ministre Touré a fait savoir que cette semaine permettra d’amorcer les grands chantiers de la digitalisation du Mali pour ainsi le placer dans le top 10 des pays les plus numérisés en Afrique.

« Le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) a invité l’Assemblée générale des Nations Unies à déclarer le 17 mai Journée mondiale de la Société de l’Information pour souligner l’importance des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). L’Assemblée générale a adopté, en mars 2006, la résolution (A/RES/60/252) établissant que la Journée mondiale de la société de l’information sera célébrée chaque année le 17 mai. Le thème de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information pour l’année 2021 retenu par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) est : « Accélérer la transformation numérique en ces temps difficiles » », a souligné le Ministre de la communication et de l’économie numérique, Dr. Hamadoun Touré, lors de cette conférence de presse en ligne. Selon lui, ce thème trouve son importance dans la crise liée au COVID-19 qui a souligné le rôle essentiel que jouent les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans la continuité des services publics et privés. « Cette année, la célébration par notre pays de la Journée mondiale des Télécommunications et de la Société de l’Information sera couplée à un événement majeur initié par mon département à travers la Direction nationale de l’Economie numérique dénommé « SEMAINE DU NUMERIQUE » », a-t-il dit. Aux dires du ministre, la Semaine du numérique vise à insuffler une nouvelle dynamique dans l’écosystème du numérique au Mali en créant un cadre d’échange et de partenariat approprié pour les acteurs du secteur et en donnant une chance de réseautage et une visibilité aux start-ups du secteur. Il s’agira, dit-il, d’appuyer les startups pour stimuler la compétitivité et la créativité.  Le ministre a fait savoir que cette semaine qui se tiendra du lundi 17 au vendredi 21 mai, permettra d’amorcer les grands chantiers de la digitalisation du Mali pour ainsi le placer dans le top 10 des pays les plus numérisés en Afrique. « Il s’agit de créer un cadre pour que nos jeunes start-ups et incubateurs les plus brillants viennent exposer leurs innovations et compétir pour des prix dans les domaines de la formation (les trois meilleurs établissements de formation dans le secteur des TIC) et de l’innovation (les trois meilleurs projets innovants). Alors, j’appelle les candidats, nos jeunes esprits, à s’inscrire dès cet instant et dans les 72 heures sur la plateforme de la Semaine du numérique à l’adresse www.semainedunumerique.ml », a déclaré le conférencier. En outre, il a signalé que la cérémonie d’ouverture de la Journée mondiale des Télécommunications et de la Société de l’Information et de la Semaine du numérique sera placée sous le Haut parrainage du Président de la Transition, Chef de l’Etat, Bah N’Daw. Répondant aux questions des journalistes, le ministre a fait savoir que plusieurs activités sont prévues durant la semaine du numérique comme la création de nouvelles structures, des tables rondes, des expositions, des concours entre les start-up. En outre, le ministre de la communication entend œuvrer à réduire le coût de l’internet au Mali. Par ailleurs, il n’écarte pas la possibilité de faire venir un 4ème opérateur dans le domaine de la télécommunication au Mali.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Encore de la demagogie.

    Il faut forcement que les maliens aient acces a l’electricite. Il faut forcement des routes et un systeme de transport qui mette les malien en laise. Et pour mieux refflechir il faut bien manger, donc il faut faire de sorte que l’alimentation ne soient pas un probleme pour un malien. Et le Mali pourrait afin se placer au toit de l’afrique et meme du monde en domaine du numerique.

  2. Très Cher TOURE, vous continuez à jouer fourberie et cinéma pendant que les maliens souffrent et souffrent des problèmes de communications depuis toujours, cela s’appelle se moquer du monde. Comment en tant qu’ex-chef de la communication du monde ton pays continue à souffrir plus que les autres pays d’Afrique qui n’ont pas eu cette chance du Mali? Mettez les bouchers double afin que vos compatriotes cessent de souffrir à cause d’un domaine que vous maitrisez très fortement, il y a certains médias qui disent que les maliens sont 29 fois plus chargés, en terme de dépenses de la communication que les autres pays de cette région sahel. Cela est inconcevable lorsque le pays a un homme comme vous à la tête du ministère dédié à la communication.

  3. Digitizing is way world have gone despite inability to secure having billions in US dollars stolen every day. Criminals of Mali will embrace this opportunity like criminals of USA, China, Russia, Iran, Israel plus throughout world have done. System should not have been implemented unto it’s security features were truly competent. As is corrupt condition could go on to end of time with those who are victims trying to steal elsewhere like have been stolen from them. Though intended to be convenience digital system is ” perpetual mess”.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here