3ème édition du Salon des Jeunes Entrepreneurs de la Zone UEMOA (SAJE-UEMOA) : Les participants se pencheront sur l’épineuse question de l’accès au financement

0

Après deux éditions réussies, la 3ème édition du Salon des Jeunes Entrepreneurs de la Zone UEMOA (SAJE-UEMOA) se tiendra du 23 au 27  avril prochain. En prélude à l’évènement, les organisateurs  étaient face à la presse le samedi  16 avril dernier à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM). Le principal conférencier était  le président de la commission d’organisation du (SAJE-UEMOA), Drissa Coulibaly. Il avait à ses côtés, le représentant du ministre de la Formation Professionnelle, de l’Emploi,  de la Jeunesse  et de la Construction Citoyenne, Habib Sacko et la représentante de la CCIM.

Initié par  ‘’Image Group’’, l’objectif  du Salon des Jeunes Entrepreneurs de la zone UEMOA (SAJE-UEMOA) est de favoriser l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs dynamiques et soucieux du développement de leurs activités et de leurs pays.

Pour cela, dira le conférencier  Drissa Coulibaly, ils mettent en relation les entrepreneurs chevronnés, en herbe,  les agences de soutien à  l’emploi, les partenaires institutionnels, les structures et organismes d’accompagnement de l’entreprenariat, les universités pour un partage d’expériences et d’opportunités. «  Il se veut donc être un espace de promotion, d’intégration, d’échanges et de développement de l’ensemble des jeunes dirigeants et créateurs d’entreprises de l’espace UEMOA », a souligné le conférencier.  Selon lui, ce salon est le seul évènement sous-régional exclusivement dédié aux jeunes créateurs, dirigeants d’entreprises et porteurs de projets de l’espace UEMOA.

« En initiant ce salon,  Image Group et ses partenaires traduisent en réalité leur conviction selon laquelle, seule une synergie  d’actions et la création d’un véritable réseau d’affaires permettront de relever le défi de l’entrepreneuriat jeune », a fait savoir le conférencier. Selon lequel, l’entrepreneuriat renforce la croissance économique et peut jouer un rôle crucial dans la stimulation du développement  durable et la création d’emplois décents. Toutefois, dit-il, la  formalisation de l’économie, la création et la croissance d’entreprise requièrent l’accès au financement dans des conditions avantageuses.

Pour lui, le thème de cette édition est «  le financement de l’entrepreneuriat jeune et  de la croissance des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) ». A en croire le conférencier, l’objectif recherché par ce thème est de réfléchir à des solutions novatrices et à des actions visant à faciliter l’accès des nouvelles entreprises et petites et moyennes entreprises au financement dès leur création et durant toutes les étapes de leur développement.

Il a cité quelques innovations majeures pour cette édition. Il s’agit d’une journée spéciale dédiée à l’entrepreneuriat féminin, les ‘’universités de l’entreprenariat’’ qui offrent  l’opportunité aux  jeunes étudiants et diplômés d’assister à plusieurs thèmes de conférences et activités leur permettant de mieux découvrir le monde de l’entreprenariat et de faire le choix futur de devenir entrepreneur.

Pendant les cinq (5) jours de ce Salon, dit-il, les jeunes entrepreneurs du Mali, de la Côte-D’ivoire et du Burkina Faso  et bien d’autres pays de l’espace UEMOA échangeront sur le thème de cette édition à travers des conférences-débats animés par des experts.

Selon lui, ce salon va donner de la visibilité aux entreprises et booster leurs affaires.  Aussi, ajoute-t-il, grâce aux expositions au cours de ce salon, les entreprises et organisations participantes pourront faire valoir leurs images de marque et leurs produits auprès  de 3000 visiteurs.

Pour sa part, Habib Sacko dira qu’ils seront toujours aux côtés des jeunes  qui ont décidé d’être  des acteurs de leur propre destin et développement.  Selon lui, son Ministère continuera à  accompagner cette initiative des jeunes. Il a appelé les organisateurs à être convaincus et surtout à résister malgré les difficultés.

A noter que les participants du salon auront l’opportunité de découvrir des ‘’success stories’’ en matière d’entreprenariat afin de s’inspirer de leurs parcours.

Fily Sissoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER