Crise sociopolitique au Mali : L’UNTM affiche sa neutralité et exhorte au dialogue

3

Vendredi dernier à la Villa des hôtes, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a reçu une délégation de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), conduite par son secrétaire général, Yacouba Katilé.

Au menu de la rencontre : la crise sociopolitique que traverse le pays. Une crise que la centrale syndicale suit de près et ne ménage pas ses efforts pour amener les parties prenantes autour de la table de négociation. C’est dans ce cadre que l’UNTM a demandé à rencontrer le chef de l’État, à qui elle avait fait parvenir un document de réflexion sur la sortie de crise.

Au-delà des échanges qu’elle a eus avec le président Keïta autour dudit document, la délégation de l’UNTM a également « donné sa vision sur la gestion globale du pays », a confié Yacouba Katilé. Selon lui, le président de la République est « ouvert au dialogue et il va continuer afin qu’on trouve une solution définitive à cette crise».

Le patron de la centrale syndicale a exhorté toutes les parties à privilégier la voie du dialogue, à «mettre l’égo de côté». «Et chacun de nous doit apporter sa contribution pour la réussite du Mali», a-t-il ajouté, tout en réitérant son appel aux protagonistes à «aller dans un débat franc, à des concessions pour que nous puissions faire vivre le Mali». Il a aussi tenu à préciser que l’UNTM n’est d’aucun bord et qu’elle gardera cette ligne médiane pour l’intérêt du Mali.

……….LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Moi je rappelle que l’UNTM est un SYNDICAT RESPONSABLE en adoptant cette attitude car cette lutte est différente de celle de 1991.La lutte de 91 concernait le peuple malien en quête de démocratie et de multipartisme intégrale.Mais celle d’aujourd’hui c’est une lutte pour chercher une place au soleil.Notre syndicat ne rentrera dans ce jeu.
    Pour rappel quand il s’est agit pour manifester contre la vie chère ou pour Dégager les forces étrangères , nous avons constaté avec amertume et consternation l’attitude des “Maliens” surtout les partis politiques. Aujoud’hui ,chacun pensant sentir l’odeur du “Fauteuil Royal” on s’empresse pour mettre des innocents en danger. HONTE A VOUS HOMMES POLITIQUES DU MALI excepté Zoumana SACKO et Moussa MARRA.

  2. Que l’UNTM nous laisse respirer . Son SG Yacouba KATILE est au service de IBK et son régime. Il attendait un poste ministériel, avec la nouvelle donne , il n’a plus de chance . En 191, la centrale UNTM était aux côtés des patriotes pour destituer le GMT. Si KATILE dit qu’il ne soutient aucun camp , nous comprenons sa stratégie.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here