Réforme du Secteur de la Sécurité : Une nouvelle ère s’ouvre pour les FAMas

2

Grâce aux efforts du président IBK et l’appui des partenaires du Mali, les Forces Armées Maliennes (FAMas) se sont désormais inscrites dans une nouvelle dynamique.  Enclenchée depuis trois ans, la reforme du secteur de la défense et de la sécurité commence à produire ses premiers effets sur le terrain. 

Après des années de ‘’déboire’’, la grande muette retrouve enfin ses lettres de noblesse ou presque. C’est le moins que l’on puisse dire. Autrefois réputée être l’une des plus solides de l’Afrique Occidentale, en 2012, face à la puissance de feu des groupes armés rebelles et terroristes, l’armée malienne n’ayant pas pu résister a opté pour le ‘’repli tactique’’.

Après avoir résisté jusqu’à l’épuisement total de leurs minutions, plus d’une centaine de militaires ont été ligotés et froidement égorgés par le terroriste Iyad Ag Ghali et ses acolytes à Aguelhoc en 2012.  En cause, une chaîne de commandement corrompue et mal organisée et des équipements militaires vieillissants et insuffisants. La suite est connue…

Ainsi, la reconstruction de l’armée devenait, naturellement, la  première des priorités pour le président Ibrahim Boubacar Keïta, plébiscité à la tête de l’Etat avec plus 77% de voix, après la reconquête des régions de Tombouctou, Gao et Kidal avec l’aide de la France.

Aussitôt investi dans ses fonctions de président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta enclenche un vaste projet de réforme visant à former et rééquiper l’armée afin de lui donner son lustre d’antan.

Un contrat d’achat d’équipements militaires est vite signé par son ministre de la Défense d’alors, Soumeylou Boubèye Maïga, épinglé plus tard, par le bureau du vérificateur général pour surfacturation. Avant d’être limogé par le président de la République, IBK. C’est dans cette dynamique  que de nouveaux véhicules, un avion de transport de troupe, des hélicoptères, des munitions, des armes individuelles ont été acquises. Et, faut-il le signaler, c’est avec le nouvel avion de transport de troupes que le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly a effectué la semaine dernière, une visite dans la région de Tombouctou en compagnie des officiers supérieurs de l’armée.

Aussi, l’époque des treillis aux couleurs déteints et troués semble révolue car les hommes sont désormais vêtus de neuf. Et dans leur grande majorité notamment ceux qui sont sur les théâtres d’opération sont équipés de gilets pare-balles.

Selon nos informations, l’achat d’autres équipements militaires est en étude. Toute chose qui a remis à niveau le moral des soldats et redonné confiance au peuple malien.

« Le Président Ibrahim Boubacar Keïta m’a chargé de vous dire que si tout son mandat doit être consacré à la reconstruction de l’armée, il le fera sans hésiter », a déclaré devant les soldats, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly, en visite dans la région de Tombouctou.

En d’autres lieux et d’autres circonstances, le patron du département de la Défense, Tiéman Hubert Coulibaly, avait confié que son Ministère est à une étape très avancée de négociations avec le fabricant européen d’avion ‘’Airbus’’ pour d’éventuels achats de nouveaux hélicoptères.

Dans la même dynamique, lors de sa tournée en 4ème  région, Ségou, en mi-décembre, le président IBK, 2ème président du Mali à visiter le camp Chékou Amadou Tall, après le président Modibo Keïta en 1962, a revendiqué la construction d’un hélipad au Camp de Ségou. Avant de déclarer que les soldats maliens méritent plus que les miettes qu’ils reçoivent aujourd’hui comme salaire ou prime.

Dans ses efforts, le gouvernement est  appuyé par l’Union Européenne qui, depuis 2013 a formé plusieurs contingents des forces de défense et de sécurité du Mali à travers l’EUTEM et l’Eucap Sahel-Mali.

Le professionnalisme dont les forces armées maliennes ont fait montre lors de l’opération contre l’attaque de Radisson Blu prouve à suffisance que la réforme commence à produire des effets.

L’époque des ‘’replis tactico-stratégiques’’ est donc révolue chez les FAMas.

Lassina NIANGALY

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. NIANGALY TU ES UN VRAI KOUYATE
    C’EST LASSINA KOUYATE AU LIEU LASSINA NIANGALY
    DONC APRÈS TU VAS FAIRE UN REPLI TACTICO STRATÉGIQUE POUR ALLER PRENDRE TA RÉCOMPENSE CHEZ LE CONSEILLER A LA COM
    AINSI VA LE MALI LA DÉLATION EST DEVENUE BANALE DANS CE PAYS
    PAUVRE PAYS

Comments are closed.