Défense : Diéma bientôt dotée d’un camp militaire

1

Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Colonel Sadio Camara, a posé la première pierre du nouveau camp militaire de Diéma jeudi dernier (18 mai 2023). Les travaux de ce nouveau camp militaire du 44e Régiment d’artillerie (bâti sur une surface de 500 hectares) seront exécutés par l’entreprise malienne SACAR BTP pour un délai d’exécution de 12 mois. L’infrastructure est composée, entre autres, de plus d’une dizaine de bureaux, des celibateriums, d’un PC de la batterie d’artillerie et d’une infirmerie.

Selon le maire de la commune de Diéma, Abdoulaye Touré, cette initiative réconforte les populations locales. A cet effet, il a exhorté les FAMa à se donner la main pour relever le défi sécuritaire. Et cela d’autant plus que, a-t-il souligné, «en dépit des efforts consentis, le cercle de Diéma fait toujours face à des menaces terroristes», a-t -il déclaré. Pour le gouverneur de la région de Nioro, Colonel-major Aly Annaji, ce nouveau camp militaire fait la fierté de tous les Maliens. C’est la traduction d’une «volonté politique qui s’inscrit dans le cadre du maillage territorial des unités afin de s’adapter à l’évolution du contexte stratégique régional et répondre davantage aux besoins des populations», a-t-il précisé.

Le Chef de l’exécutif régional a saisi l’occasion pour déclarer que sa circonscription est confrontée à la présence des groupes terroristes et des dégâts causés par l’EEI, avant de préciser que la pose de la première pierre de ce camp militaire constitue un événement capital et plein d’espoir pour les populations du cercle de Diéma et même au-delà. Pour le Colonel-major Aly Annaji, la position géographique du cercle de Diéma, en tant que carrefour où convergent plusieurs populations et activités commerciales, est stratégique en matière sécuritaire.

Quant au ministre de la Défense et des Anciens combattants, Colonel Sadio Camara, il a déclaré que la pose de la première pierre du Camp militaire de Diéma est la suite logique de la vision du président de la Transition, Colonel Assimi GOITA. Selon le MDAC, il s’agit pour les autorités de la Transition de satisfaire cette volonté clairement exprimée par le peuple malien, de renforcer le maillage sécuritaire des FAMa. Pour le ministre CAMARA, «les FAMa constituent aujourd’hui la fierté du peuple Malien et sont déterminées à être toujours plus près de leurs concitoyens» !

H Cissé

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. BRAVO A NOS FAMA ET NOS AUTORITES DE LA TRANSITION POUR VOTRE PATRIOTISME SANS FAILLE ET VOTRE VISION DE LA DEFENSE DU TERRIROTIRE NATIONALE ET LA VERITABLE PROTECTION DE NOTRE SOUVERAINITE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!