Sécurisation du territoire du Mali : L’armée malienne se redresse

0

 

En difficulté depuis 2012 avec l’invasion djihadiste et la perte du contrôle du nord du pays, l’armée malienne a été critiquée et traitée de tous les noms d’oiseaux. Elle commence à remonter la pente, comme en témoignent les ressentes avancées enregistrées sur le terrain. Elle a besoin du soutien de tous les Maliens. 

 

L’aide étrangère, quelle qu’elle soit, si c’est dans l’intérêt supérieur de la nation, ne doit pas être refusée. Mais l’armée malienne doit d’abord compter sur elle-même avant l’aide des autres. C’est fort de cette vérité que les forces armées et de sécurité viennent de lancer l’offensive pour la reconquête du territoire. Les résultats déjà enregistrés sur le terrain durant ces dernières semaines sont très encourageants.

 

De source sécuritaire, l’on retient qu’une base terroriste dans la zone de Sama a été détruite par une frappe aérienne de l’aviation des FAMas, au Nord-Est de la localité de Sofara. C’était le samedi, 08 janvier 2022. Elle a permis de neutraliser 26 terroristes. Le lendemain, 09 janvier 2022, lors des opérations de reconnaissance offensive dans les secteurs susceptibles d’abriter les groupes armés terroristes (GAT) dans la localité de Zantiguila Kabalé et plusieurs autres petits villages dans la commune de Danderesso, région de Sikasso, les FAMa ont procédé au pilonnage de la colline de Kabalé et à la destruction d’une base logistique ennemie du secteur. Au cours de la même opération, deux suspects ont été interpellés et mis à la disposition de la prévôté.

Selon la même source, le 10 janvier 2022, aux environs de 06 heures, les FAMа ont effectué des frappes aériennes sur un check-point ayant permis la neutralisation de 05 terroristes. D’autres frappes dans la même journée dans le secteur de Songo, dans le cercle de Bakass, ont permis de mettre hors d’état de nuire 06 terroristes.

Le 12 janvier 2022, les FAMas, dans leurs offensives contre les groupes armés terroristes (GAT), ont procédé à des frappes aériennes dans les zones de Sama, Sosso et Logori, dans le cercle de Bankass ayant fait plusieurs morts dont le n°2 de la Katiba Macina, Ousmane Sidibé dit Bobala, et plusieurs autres responsables terroristes.

Lors d’une patrouille de reconnaissance offensive de l’opération KELETIGUI dans la zone Sud, précisément dans la localité de Tièré, frontalière du Burkina Faso, 01 pick-up immatriculé AG 6285 MD et 04 motos ont été récupérés lors de la fuite des GAT, 04 GAT ont été neutralisés et 03 suspects ont été interpellés et mis à la disposition de la prévôté. C’était le 14 janvier 2022.

Le lendemain, c’est-à-dire le 15 janvier 2022, les FAMаs ont procédé à la destruction de 02 bases logistiques terroristes dans la zone de Diabaly, cercle de Niono. Le bilan de cette offensive se résume comme suit : côté ami : 01 FAMa blessé.

Cette opération a permis de neutraliser 09 terroristes et de récupérer 01 camion et 01 Pick-up, 57 téléphones portables et plusieurs armes, puis 1,5 tonne d’engrais servant à la fabrication d’Engins Explosifs Improvisés (EEI) ont été détruites.

Le 16 janvier 2022, dans le cadre de l’opération KELETIGUI et suivant une information faisant état de la présence ennemie dans la zone de Tarabakoro-Akor- Djeda, les FAMas en reconnaissance offensive ont été pris à partie par des tirs d’un groupe armé terroriste. Après avoir vigoureusement réagi, les FAMаs ont neutralisé 14 GAT dont le chef de base Hadji Modibo BAH qui était fortement recherché par les services de sécurité en tant que coupable de plusieurs exactions contre les populations de Tarabakoro, Guiré, Bougoudjirė. Il était aussi impliqué dans plusieurs attaques des postes de sécurité de Guiré. Les FAMаs ont également interpellé 09 autres présumés terroristes, puis ont récupéré 01 pick-up, 04 motos, 06 PM, 02 fusils de chasse.

Voilà quelques belles illustrations qui prouvent à suffisance que les forces armées et de sécurité sont en train de monter en puissance.

Pour bien mener cette mission régalienne, elles ont besoin du soutien de tous les Maliens. Et ce soutien, les Maliens peuvent le lui accorder, s’ils le veulent. La mobilisation de vendredi, 14 janvier 2022, en est l’illustration parfaite. Alors, tous derrière les FAMAs et le combat contre le terrorisme sera gagné!

Fabrice Abdoul 

Source : Plume Libre

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here