Boycott des activités culturelles de Wassolo : Oumou Sangaré vomie par les siens

16

La diva du Wassolo, Oumou Sangaré comme beaucoup d’autres artistes maliens ont à travers leurs chansons, fait la promotion de la musique  du Mali et du Wassolo. Sur les grandes  chaines de télévision, de radio et dans les journaux, Oumou Sangaré ne cesse de rappeler son amour pour Wassolo.  Mais derrière cette belle déclaration d’amour de la diva se cache quelque chose. Car selon certains ressortissants de la localité, Oumou Sangaré ne se soucie presque même pas du développement socio-culturel de la localité en témoigne le boycott du festival international les nuits du Kamalen n’goni dont elle n’a jamais participé. Ce festival initié par un autre fils de la région de Sikasso et Yoro Diallo, est devenu aujourd’hui après   trois éditions, un véritable espace d’échange culturel pour tous les artistes de Wassolou. Et Oumou Sangaré a toujours brillée par son absence.

Mais pour les plus avertis de Wassolo, cette attitude d’Oumou Sangaré ne surprend personne, car en dépit de ses déclarations d’amour envers la localité et sa popularité dans le monde, Oumou n’a jamais posé une action allant dans le sens du développement socio-culturel de Wassolo. Certes, elle dispose d’un hôtel appelé « Hôtel Wassoulou », la population attend toujours d’elle beaucoup de projets notamment la promotion de la culture de Wassolo avec des festivals,  la construction des salles de spectacle ou d’un centre de promotion de la culture dans la zone.

Depuis trois années, les organisateurs du festival international « les nuits du Kamalen n’goni » de Yanfolila avec en tête Abdoul Berthé et Yoro Diallo courent derrière Oumou Sangaré pour qu’elle puisse rejoindre les autres, mais en vain. Elle trouve  toujours des prétextes pour justifier son absence.

Pis, non seulement, elle n’a pas pris part à la 3e édition qui s’est tenue du 7 au 10 avril derniers, Oumou s’est permis d’aller à Djenné pour une autre cérémonie et poster les images de ce festival sur les réseaux sociaux. Cette attitude de la diva est perçue à Wassolo comme une provocation qui ne dit pas son nom et qui ne serait plus tolérée par bon nombre de personnes de la localité. En plus, quelques jours seulement après le  festival de Yanfolila où tous les artistes du Wassolo ont répondu présents, Oumou Sangaré s’est permis d’organiser une nuit dénommée « nuit du Wassolo ». Malheureusement pour elle, cette nuit a presque été un fiasco car selon les témoignages, les artistes étaient plus nombreux dans la salle que les spectateurs.

Selon une autre source, elle s’apprêterait à organiser un autre festival à Wassolo pour concurrencer le seul festival de Wassolo dénommé festival international « les nuits du Kamalen n’goni ». Peine perdue d’avance, car  les autorités locales, les populations de Wassolo en communion l’attendent de pied ferme. Selon notre interlocuteur, tout sera mis en œuvre pour  barrer la route à Oumou Sangaré  qui se désolidarise des autres afin de  la faire revenir à la raison en rejoignant les autres. Selon toujours notre interlocuteur, Oumou se sert plutôt de Wassolou, au lieu de servir  la localité. Et notre source d’ajouter qu’elle n’a amené aucun projet, aucune initiative dans la localité alors qu’elle se vante sur les réseaux sociaux d’avoir construit une mosquée à Missabougou, un quartier de la Commune VI du district de Bamako.

Il est donc grands temps qu’Oumou Sangaré qui fait la fierté de Wassolo rejoigne les autres pour le développement de la localité, car un adage dit qu’on n’est mieux que chez soi.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. Oumou Sangaré va faire sa propre festival le 29 et c'est tout ''''le festival que vous parlez n'est pas bien organisé ni l'implication des médias rien et vous dits cela un festival

  2. Mais, au lieu de vomir sur l’auteur de cet article, certains vomissent sur le Wassolo. Vraiment, de grâce laissez notre Wassolo en paix.

  3. Vraiment les maliens de petite tete ouvrent bien vos yeux et apprendre à réfléchir longuement. Que oumou vient ou pas, wassoulou reste wassoulou et sa présence ne peut rien changer de l’existence de la localité, par ce que depuis qu’elle n’est pas née nous somme a wassoulou et tout va bien et même demain tout ira bien. Le journaliste dit ça pour son bien mais c’est vous qui l’induit dans l’erreur sinon elle connait très bien wassoulou et elle sait belle et bien de quoi les gents sont capables là ba. C’est indigne de sa part de quitter devant le festival de wassoulou pour aller se trouver au djéné pour une autre cérémonie , tout commence par ça. C’est pourquoi vos dirigeant quittent pour aller pleurer devant des morts étrangères hors 2012 nous somme dans la série de tuerie partout au Mali, est ce que vous avés vus un de vos dirigeants entrain de pleurer ici? c’est par ce que vous êtes des farfelus et minable pour eux. Tout commence par le comportement pareille que oumou vient de le faire.Il est temps que vous vous comportez comme des humains sinon le reste du monde n’aura pas besoin de vous.

    • Plutôt c’est vous qui êtes borné… qu’est ce que le Wassolo à fait pour Oumou. Elle a passé plus de temps à Daoudabougou qu’au Wassolo. Une fois qu’elle est devenue une star, vous courez derrière elle au nom du wassoulou alors qu’elle se bat pour vendre ce même wassolo. Nul n’est parfait mais cet article sent plus de l’égoïsme et surtout commandé par un organisateur de ce fameux festival. Si la présence de Oumou n’avait pas de sens au festival pourquoi en faire un tas alors??? C’est plutôt vous qui avez du gravier dans la tête… Pour le bien de Oumou ??? Mon oeil.. Oumou a été matraquée dans les médias dans une affaire entre elle et un employé, qui du festival a commandé un article pour la soutenir. Si ça va on a des amis mais si ça va pas on n’a pas de parents. Quelle bassesse..

      • Mon cher t’as tout dit à ma place mci … Si non si Oumou veut elle peut se contenter de Daoudabougou mais non elle dit tjs Wassulu car elle a bcp d’estime pour ses parents et ses sources surtout… Ce que Y Doumbia et autres oublient Wassulu, la source c’est Hamdallaye derrière Djenné Oumou en a fait un tour j’en suis témoin… D’après un adage bambara Wulu wélélen boukô kadi même demain elle fera ce qu’elle veut… Le chien aboît la caravane passe. Certes elle est née trouver le Wassulu mais c’est elle qu’a popularisé ledit Wassulu dans le monde entier…

  4. Sans Oumou, vous ne serez pas là entrain de parler de cette soirée inoubliable au CICB… Quelle fierté ma belle !!! Dame de réconciliation. Qui n’a pas remarqué la joie entre les Wassulu ka… Thièèè bè ti séka kè saramaba yéé… Cessons surtout l’hypocrisie et soutenons cette brave dame dans ses projets.

  5. Enfin que voulez- vous de cette bonne dame? Que doit- elle faire de plus ? L’hôtel, l’automobile, la mosquée, l’école… Tout ça pour son Wassulu mais hélas vous ne cessez pas tjs de la piquer au dos… Je crois que c’est mieux de l’imiter que la critiquer… L’hôtel seul suffit pour l’honneur de Wassulu… Oumou que je connais ne refuse jamais d’honorer son Wassulu pour le festival ou de joindre ses frères et sœurs de la même communauté… Ressourcez- vous bien sur le festival kamalen n’gôni… Je vous attends… Oumou kana ikô filè dèèè an magni awn bi môkôw né bala… Hummmm!!!

  6. Que du baratin ! Et du côté de Wassolon, qu’a-t-il fait pour Oumou? Ne jouez pas à l’avocat du diable. Si elle veut organiser son festival ce serait une réussite certaine. Votre prouve que sans elle, les autres artistes de wassolon ne valent rien.

  7. :pintade: vous n’êtes pas bien vous tous qui commentez de la sorte.
    si vous êtes des fans Amoureux de la diva, cela n’engage personne.
    mais de grâce
    ce journaliste, je ne le connais pas. mais vous exagérer de vomir sur lui.
    arrêtez de voir de mauvaises intentions dans tout ce que nos journalistes BONS CITOYENS comme tout publient gratuitement pour nous mettre A la page.
    ce journaliste Mr Y. Doumbia A bien raison.
    même s’il est vrai qu’on ne pouvait critiquer Oumou Sangaré sur le seul critère de son absence répétitif dans ces 3 volets de festival de nuits du Kamalen n’goni.
    par contre
    vous trouvez normal vous autres que la diva n’ait posé depuis près de 30 ans sur scène aucun acte concret pour le développement socio-culturelle de sa ville natale qu’est le grand Wassolo ?
    déjà en 1994 Oumou Sangaré brillait déjà avec quelques album sur le marché.
    mais ma déception pour la diva se dessinait déjà A l’époque (1994) quand j’avais eu la chance de visiter la maison natale de Oumou Sangaré qui était toujours aussi délabré.
    je l’aime bien moi aussi mais son désirs de développement n’est finalement orienté que vers sa propre personne.
    si elle a eu la chance d’être riche et célèbre, c’est une grande responsabilité.
    les habitants de Wassolo ne seront plus d’accord que les artistes qui vivent désormais entre Bamako et l’Occident reviennent A Wassoulo juste pour puiser dans leur source d’inspiration musicale auprès des pauvres vieilles femmes, qui sont ensuite oublier et abandonner par les artistes une fois que cette création musicale sera compilé par DIGISOUND ou je ne sais par quel producteur…..
    c’est inutile que je rajoute.

    peut-on vite oublier un bon plat de gouèzè monléh doumani.

  8. Quelle honte de votre part. On était à ce concert qui a été une réussite totale, tous les grands de la musique du Wassoulou et même d’autres artistes y étaient. Nahawa Doumbia, Paye Tounkara de Ségou, Yoro Diallo lui-même que vous citez ici, la fille de feu Toumani Koné, Mamou Sidibé, et beaucoup d’autres artistes. Si on veut méchant et malhonnête on le fait au moins de façon propre pas de cette manière. Le journalisme dans ce pays est vraiment devenu une m—-e–r—-de., pourquoi vous créez une division ?? Pratiquement tous ceux qui étaient au festival étaient aussi présents au CICB même la marraine du festival y était. Ah ce pays là!!!!

  9. la nuit de wassoulou aete belle et bien une reussite je sais pas d ou vs informations mais c est elle n est.pas.fondee .nahawa doumbia yoro diallo samba diallo et une.pleade des.jeunesvartistes du wassoulou etait bien de lala fete avec une salle pleine .que oumou puisse participer ala fete du cote d djenne est une fierte pr le mali profond un honneur pr nos campagnes rare d artiste de sn renome qui aurait accepte cette invitation sa demntre son attachemnt sans.complexe au mali profond loin de sn wassoulou natal .soyez objectif et juste son initiative d aller a djenne est a saluer tres brave

    • Un forum n’est pas fait pour s’insulter mais pour partager les idées et se comprendre dans le respect mutuel.
      En réalité qu’est ce qui se passe pour que vous vous insulter et à travers vos insultes vous insultez tout le monde.
      Cherchons à rapprocher les idées pour que vous vous compreniez. Pourquoi Oumou n’a jamais participé au festival de KAMELEN N’GONI ? Pourquoi Oumou crée un autre festival pour la même musique de la même localité? Il y a un problème que chacun de nous doit chercher à cerner et donner des idées constructives pour éviter de s’insulter. Tes idées, nos idées peuvent faire en sorte que la rivalité qui est visible entre ces artistes soit enterrée.

Comments are closed.