Festival ‘’Mali debout’’ : La pierre de Sokona Gakou pour le retour de la paix au Mali

3

En prélude de ce grand événement, une conférence de presse a été tenue à l’hôtel Salam le 9 juin dernier par Sokona Gakou elle-même et son staff.

Réconcilier les Maliens et  promouvoir la paix.  Voilà d’un trait l’objectif visé par’’ Mali debout’’, une initiative  de la battante Sokona Gakou pour réunir ses frères et sœurs  Maliens autour de la mise sur pied du grand Maliba.

La grande dame très bien connue du milieu de show-biz national et international par ce festival pour la paix entend réaliser un rêve caressé depuis belle lurette et apporter sa pierre à l’édifice nationale.

« Ce festival, je l’ai pensé depuis que j’étais aux Etats Unis. Les Maliens ont beaucoup souffert de l’extérieur à cause de cette crise qui a énormément joué sur  notre pays. Je n’ai pas arrêté de souffrir pour mon pays. J’ai toujours voulue faire quelque chose pour réunir les Maliens » confie Sokona , avant de faire savoir que  lorsque ces événements sont survenus, eux qui étaient à l’extérieur du pays avaient cru que tout était fini au Mali. « C’est pourquoi la signature de l’accord de paix m’a beaucoup ému et cela m’a énormément motivé. Car, pendant 6 ans je n’ai pas arrêtée de souffrir pour mon pays. C’est comme si l’accord était fait pour moi seule. C’est la première fois qu’on s’approche de cette paix avec l’accord » estime-t-elle. C’est pourquoi l’objectif de ce festival est de  réunir tous les Maliens, sans distinction de race, pour essayer de donner une autre image du Mali  surtout à l’extérieur. A cet effet, elle a tenu à donner la précision suivante : « Je ne suis pas politicienne, ni soutenue par un politicien, mais une battante pour la paix. Le Mali est un pays de gloire, de paix et d’histoire, donc ce combat pour la paix est dédié à toutes et à tous ».

En effet, les artistes invités pour ce festival sont entre autres, Youssouf N’dour (Sénégal), Mawa Traoré , Affou Keita (Côte d’Ivoire), Amity Miriya (Burkina Faso), le groupe Soga (Niger), Oumou Sangaré, Naini Diabaté, Babani Koné, Zouzou, Thialé Arby, Madiaré Dramé…   Lors de la conférence de presse, Sokona Gakou a expliqué le choix de ces artistes en ces termes : « J’ai choisie ces artistes car j’ai la conviction qu’ils défendent tous des causes nobles dans le monde. Ce sont en quelque sorte les messagers les plus écoutés du monde. Toutes les régions pourront y participer ainsi ».

 

Après la cérémonie d’ouverture cet après midi au CICB, demain samedi 13 Juin, il est prévu une caravane parade dans la ville de Bamako pour se boucler à la place de l’indépendance et la clôture du festival ‘’Mali debout’’ prévue pour le dimanche 14 Juin sera consacrée à un ‘’public show’’ au stade Modibo Keita.

‘’On court mais on ne tombera jamais’’ tel est le slogan de la grande Sokona Gakou pour magnifier son concept pour la paix.

Aoua Traoré

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Bon courage ma sœur Sokona Gakou , tu es une femme courageuse , je te connais plus de 40 ans , à Toukoroba cercle de Banamba je salue la famille Gakou à Banamba

  2. Plus rien de serieux dans ce pays qui se disloque qui se delite petit a petit.la seule facon de permettre au pays de se mettre debout c est l exemplarité des elites et le serieux mais surtout le travail.Tout le monde se donne en spectacle les religieux qui prient et marchent pour des dirigeannts verreux en faveur du démembrement du pays et contre le peuple, des journalistes au lieu d eclairer les populations se tranforment en promotteur de spectacle de musique et de danse en pleine crise sécuritaire et économique.et avc la benediction des autorités à travers l ortm.ce pays est réellement tombé bas.Et on s etonne que les touaregs cherchent à se detacher de cette nation en déconfiture sans aucun repéré aucune valeur aucune perspective

  3. Comme si notre pays n’a pas d’autre chose plus importante en ce moment qu un festival

Comments are closed.