Mannequinat : Le monde de la mode pleure Jacob

0

De ses pas de géant, Jacob avalait les quelques mètres des pistes des défilés de mode. Une démarche nonchalante, un regard aux photographes, une pose avec une pointe de fantaisie dont il était le seul à avoir le secret. Du haut de ses 31 ans, Yacouba Doumbia dit Jacob a été fauché par la mort ce samedi 11 mai, tué par des bandits armés. Une disparition brutale qui a endeuillé le monde de la mode ainsi que l’ensemble de la culture malienne.

Derrière tout Homme il y’a toujours une histoire, alors penchons-nous sur les histoires individuelles des uns et des autres pour être une personne meilleure, écrivait-il dans sa dernière publication sur les réseaux sociaux. Son histoire Jacob l’écrivait avec finesse sur les pistes et les plateaux de films. Ses petites manies qui agaçaient, parfois, faisaient sourire au point d’être sa marque de fabrique.

 

La mode dans le sang

Akim Soul, entrepreneur culturel et initiateur du Mali mode Show se dit marqué par la passion de Jacob. Il était très passionné par la mode, la culture et le mannequinat. C’était un gars déterminé. Il adorait ce qu’il faisait. Il participait à toutes les activités qu’il soit invité ou non il est toujours là pour soutenir. Honnêtement il aimait beaucoup ce métier.

Il aimait beaucoup taquiner. Quand il était mannequin dans un évènement on pensait qu’il était membre de l’organisation tellement il était dévoué…, se souvient encore Néhémie Mounkoro qui le côtoyait lors des défilés de mode.

Georges Attino

Journaliste, photographe et blogueur

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here