Yamarou photo : un incubateur pour la future génération de photographes au Mali

0

Centre de formation, de réflexion et d’échanges entre professionnels de la photographie, Yamarou Photo a reçu, ce mardi 17 août, la visite de Harandane Dicko, un professionnel assez reconnu dans le domaine de la photographie. Au cours d’un Master class, Dicko a partagé son expérience avec la jeune génération de photographes.

« Le reportage photo est une narration. Il permet d’écrire l’histoire du sujet dans un angle précis », a expliqué Harandane Dicko aux jeunes photographes venus l’écouter. Au siège Yamarou Photo à Bougouba (Sotuba), le Master class du jour « Karanga 4 » portait sur le thème : « l’impact de la création artistique sur la photographie de reportage ». Le thème avait pour but d’éclairer les jeunes artistes photographes sur les différences parfois minimes entre la photographie artistique et le reportage photo.

« Les bons photoreporters sont tous passés par la photographie d’art », a assuré l’orateur. A ses dires, les photographes d’art ont beaucoup de chance de devenir des bons photoreporters, « car dans chaque photo de reportage, il y a une partie d’art », a développé Harandane Dicko. En photo reportage, il est important d’être mentalement prêt à cause des difficultés qu’on y rencontre : les menaces de mort, les lieux difficiles d’accès, les problèmes avec les appareils sur le terrain….

« Yamarou », surnom du principe Manden Bugari, reconnu pour son ingéniosité dans la création culturelle du Mandé, donne au centre sa vocation. L’objectif de Yamarou Photo, a expliqué dans son mot de bienvenue, son président Seydou Camara, est le développement et la professionnalisation du secteur de la photographie au Mali. Le Yamarisme est donc un concept qui fait appel à la créativité. « Il s’agit de réfléchir autrement, d’innover enfin transmettre son savoir », a conclu Seydou Camara.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here