Modibo Sidibé sur les attentas à Paris : «Ce qui est arrivé en France est innommable, c’est condamnable à tous les égards»

0
FARE An ka Wuli en commune III : Modibo Sidibé part à la rencontre de ses militants
Modibo Sidibé , président Fare

Le président des FARE est à Mopti pour la convention régionale de son parti dans cette localité, il en a profité pour parler des attentats de Paris.

«Le terrorisme auquel nous sommes confrontés ici a fait des victimes non seulement parmi les Forces armées et de sécurité du Mali, mais aussi parmi les populations civiles. Cette barbarie sans nom vient de frapper un pays ami, qui s’est porté à nos côtés pour combattre le même phénomène et nous permettre, avec nos Forces armées, de recouvrer notre souveraineté territoriale. Ce qui est arrivé en France, plus précisément à Paris, est innommable ; c’est condamnable à  tous les  égards. Je suis sûr et certain que chaque Malien est solidaire de la France et du peuple français. Et nous devrons tous marquer notre volonté à lutter contre ce phénomène-là et à lutter contre tous ceux qui amènent la violence».

Communiqué des FARE relatif aux attaques terroristes contre la ville de Paris

 

Le parti FARE a appris avec indignation les attaques barbares perpétrées dans la ville de Paris le 13 novembre 2015 par des terroristes en plusieurs points de la capitale française contre le peuple français, faisant plusieurs dizaines de morts et de blessés.

Les FARE s’inclinent devant la mémoire des victimes de cette barbarie, prient Allah le Tout-Puissant de les accueillir dans sa miséricorde et présentent ses condoléances à leurs  parents, au peuple et au gouvernement français. Elles souhaitent aux blessés un prompt rétablissement.

Les FARE estiment que cette attaque ne vise pas que le seul peuple français, mais  l’ensemble du monde libre, épris de paix, de justice et de démocratie.

Les FARE restent convaincues que cette guerre voulue et imposée par les forces des ténèbres, qui n’ont aucun respect pour la vie humaine, sera gagnée par le monde libre.

 

Bamako, le 14 novembre 2015

 

Pour le Secrétariat Exécutif National P/O

Le Secrétaire Général

Mahamadou  Keïta

 

SADI condamne fermement les attentats terroristes à  Paris

Dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 novembre 2015, des attaques terroristes d’une ampleur sans précédent, menées de façon coordonnée et simultanée sur plusieurs endroits de Paris, ont fait plusieurs dizaines de morts et de blessés.

En cette douloureuse circonstance, le parti SADI :

-Condamne fermement ces actes criminels et ignobles perpétrés de sang-froid contre d’innocentes personnes ;

-Exprime sa solidarité agissante et sa douloureuse sympathie au peuple français, aux familles des victimes ;

-Souhaite prompt rétablissement aux blessés ;

-En appelle à une action décisive, efficace et coordonnée  contre le terrorisme, sur la base du respect de la souveraineté des Etats, du principe de la non-ingérence dans leurs affaires intérieures et du libre choix de leur système politique.

Pour le parti SADI, les interventions extérieures armées visant à imposer des changements politiques dans les pays, sur la base d’orientations politiques contraires aux valeurs démocratiques, à la stabilité et à la paix, ont engendré des conflits, des instabilités de toutes sortes  avec des conséquences tragiques à l’exemple de la Syrie.

Les déclarations hypocrites et irresponsables sur la menace du terrorisme international (alors même qu’elles ignorent les flux de financement et de soutien), la catégorisation des terroristes en «modérés» et en «radicaux» ne permettront pas de sortir le monde de cette situation tragique.

Il faut une nouvelle vision, de nouvelles méthodes qui placent les Nations-Unies au cœur de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière.

                                                           Bamako, le 14 novembre 2015                                                                                                                            

                                                           Le Bureau Politique

                                                           Le Président

                                                            Dr. Oumar Mariko

PARTAGER