Coopération économique Bamako – Ankara: Les opportunités d’investissements exposées

0

Forum des Affaires Mali-Turquie : L’économie au cœur des préoccupationsA l’invitation du Conseil des Relations Economiques Etrangères de Turquie, une délégation interministérielle forte de vingt-cinq membres et élargie aux acteurs du secteur privé, conduite par le Secrétaire Général du Ministère de la Promotion des Investissements et du Secteur Privé, effectue depuis dimanche une visite à Istanbul, pour présenter les opportunités de coopération économique et d’investissements qu’offre le Mali.

Une centaine d’opérateurs économiques turcs avaient pris d’assaut la grande salle de conférences du prestigieux palace Wyndham Grand Hôtel Levent d’Istanbul, dans l’épicentre du quartier des affaires.

Initiée par le Conseil des Relations Economiques Etrangères de Turquie, la conférence sur les investissements et les opportunités d‘affaires au Mali se fixait comme objectifs d’accroitre le volume des investissements directs étrangers au Mali et de réfléchir sur les solutions et les techniques les plus adaptées en matière de partenariat.

Le Président du Conseil d’Affaires Turquie – Mali rappellera l’importance de la rencontre avant de s’appesantir sur le potentiel économique du Mali. «Nous voulons avoir des produits maliens sur le marché turc» a martelé Adil Ozisik.

SE Birahim Soumaré, Ambassadeur du Mali en Turquie, fera tout d’abord observer une minute de silence en mémoire des victimes du double attentat survenu à Ankara. Le diplomate malien notera que l’objectif assigné est d’avoir le Mali sur la carte économique de la Turquie, à travers un partenariat «gagnant gagnant».

Pour sa part, le Secrétaire Général du Ministère de la Promotion des Investissements et du Secteur Privé ajoutera «nous avons la lourde mission de renforcer les jalons déjà posés dans le cadre de la coopération économique entre le Mali et la Turquie».

Le second temps fort de la rencontre était la présentation des investissements et les opportunités de coopération économique et commerciale par l’Agence Malienne de Promotion des Investissements (API – Mali). Occasion pour les hôtes turcs de se rendre compte de l’attractivité du Mali et de l’amélioration continue du climat des affaires, à travers un cadre juridique réglementaire et le dynamisme du secteur privé.

En vue de faciliter les discussions, quatre groupes thématiques ont été constitués, portant sur les opportunités dans les filières porteuses, comme les infrastructures, l’agriculture et le développement rural, l’industrie, l’énergie et les mines et le secteur privé, afin d’explorer les éventuels domaines de collaboration.

Cette visite fait suite à celle effectuée en avril dernier à Ankara, lorsqu’une mission pluridisciplinaire, conduite par le Secrétaire Général du Ministère de la Promotion des Investissements et du Secteur Privé, Youssouf Maiga, avait permis de finaliser et de parapher l’accord sur la promotion et la protection réciproques des investissements entre le Mali et la Turquie.

Il vise à stimuler les flux d’échanges commerciaux entre les deux pays et s’inscrit dans la mise en œuvre des orientations définies par les Présidents malien et turc pour porter le niveau des échanges commerciaux de 43 à 500 millions de dollars dans un avenir proche, conformément aux conclusions de la visite d’Etat effectuée à Ankara par le Président Ibrahim Boubacar Kéita, en février dernier.

L’ouverture de l’Ambassade de Turquie à Bamako en 2010 et celle du Mali à Ankara en 2014 témoignent de l’excellence de nos rapports bilatéraux.

En marge de la conférence, la délégation a visité une zone franche industrielle. Le Group Can est une entreprise familiale bâtie sur 40 hectares et intervient dans le secteur du textile, où il produit surtout pour les grandes marques, qu’il approvisionne en matières premières depuis 1985.

Il contribue aussi à la production et à la vente de l’énergie, pour environ 1500 Mégawatts, à la production pharmaceutique et dans l’agroalimentaire. De l’avis général, il ressort que quand toutes les conditions sont réunies une entreprise familiale peut être aussi la locomotive de la croissance.

CCOM / MPISP

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER