Distinction : Guimba national élevé au grade de commandeur de l’ordre national

0

Le comédien Habib Dembélé dit Guimba national a été décoré Commandeur de l’ordre national du Mali.

Mieux vaux tard que jamais, a-t-on coutume de dire. Oui, il l’est. Habib Dembélé alias Guimba, vient d’intégrer la famille de ceux-là qui ont été gratifié par la nation Commandeur de l’ordre national du Mali. Habib Dembélé dit « Guimba national », né le 19 avril 1962 à San, est un acteur, metteur en scène, écrivain et homme politique.

Il faut dire que cette décoration d’Habib n’est guerre surprenante dans la mesure où il est sans aucun doute l’une des célébrités les plus adulées du théâtre.  Aussi, l’artiste a beaucoup donné pour le Mali coté art. Il a été parmi les comédiens qui ont porté haut le drapeau malien sur les scènes nationales et internationales.  Le natif de San a commencé sa carrière de comédien  par le Kotéba national, une troupe de théâtre publique. L’appétit venant en mangeant, Habib et certains de ses compagnons Ousmane Sow et Michel Sangaré  créent la Compagnie Gouakoulou. La vie artistique étant se qu’elle est , Guimba décide de créer sa propre compagnie : « Guimba national ».

Au théâtre, Habib Dembélé joue notamment dans Les Tondjons de Samba Niaré, dans L’étrange destin de Wangrin d’Amadou Hampâté Bâ, dans L’hyène à jeun de Massa Makan Diabaté. Au cinéma, il est acteur dans plusieurs films notamment Guimba : le Tyran et Finzan de Cheick Oumar Sissoko ou Le Filon d’or de Sidi Diabaté.

En 1997, il participe avec Jean-Louis Sagot-Duvauroux, Alioune Ifra Ndiaye et Sotigui Kouyaté, à la fondation du Mandeka Théâtre, une structure de promotion et de création littéraire et artistique. Ecrivain, Habib Dembélé écrit des pièces de théâtre, du roman et de la poésie.

Candidat à l’élection présidentielle de 2002, Guimba national n’a pas laissé que les 23 candidats lui montent sur ses pieds, il s’est classé 23e sur 24 candidats à la présidentielle montrant ainsi qu’il peut être dangereux politiquement au cas où les autres le minimise.

Lors de la présidentielle de 2018, il a voulu se présenter candidat à l’élection présidentielle, mais s’est finalement désister à la dernière minute pour des raisons financières.

Guimba, c’est ce « politicien » qui pense que le Mali est mal dirigé et qu’il faut rapidement trouver une solution. A la veille de la date limite des dépôts de candidature, Guimba a fait plusieurs sorties contre le président sortant qu’il a qualifié de quelqu’un qui est dépassé  par les problèmes actuels du Mali.

Puisque la politique est un métier ingrat, l’épouse de Fantani Touré (paix à son âme) a repris son petit bonhomme de chemin en donnant le goût à la vie aux nombreux maliens assoiffés par le rire.

 

A.S. 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here