Fin de la 4e édition des MAMA : 7 lauréats et 11 nominés récompensés

0

La cérémonie de remise des prix de la quatrième édition des MaMA a eu lieu à l’hôtel de l’Amitié de Bamako, vendredi 28 août 2020.Cette cérémonie a enregistré la présence de plusieurs personnalités, notamment du Directeur exécutif de Tuwindi, Tidiani Togola.

 Sur dix-huit (18) nominés, seuls sept (7) journalistes ont remporté le Trophée de l’excellence dans la presse. Selon le directeur exécutif de Tuwindi ainsi que les membres du Jury, le choix des lauréats a été très difficile en raison de la qualité des productions présentées.

Les différentes catégories en compétition étaient la Presse écrite, la Radio,la Télévision,la Pesse en Ligne,le Dessin Journalisme, le Journalisme Citoyen et Le Spécial Genre.

Aux dires de M. Togola, une centaine de candidatures ont été enregistrées au cours de cette 4e édition. Des candidatures qui ont été évaluées par un jurycomposé de (7) journalistes expérimentés, sous le regard d’un huissier de justice, a-t-il précisé.

De sa création, en 2017, à nos jours, les MaMA ont enregistré 480 candidatures, dont 100 pour les MaMA 2020 ; 23 lauréats, dont 07 pour cette 4e édition.

Pour cette édition 2020, chacun des sept lauréats a reçu un chèque de 300 000 FCFA, une attestation et une Tablette. Quant aux nominés, chacun a reçu une attestation et une tablette.

Les sept lauréats de cette édition 2020 sont entre autres : Kangaye Sangaré, catégorie Genre ; FantaDiakité, catégorie radio ; Issa Doumbia, catégorie Journalisme_Citoyen ; Mahamadou Diarra, catégorie Dessin_journalisme ; Maliki diallo, catégorie Télévision ; Lassine Niangaly, catégorie Presse_en_Ligne ; Fatoumata Adja Traoré, catégorie Presse_Ecrite.

Notons que l’objectif des MaMA est d’encourager les professionnels de médias à traiter avec professionnalisme les sujets d’intérêts généraux, et les sujets sur le genre. C’est ainsi que dans son discours, le Directeur exécutif de Tuwindi affirme :« Nous avons créé les MaMA, parce que nous voulons du journalisme haut de gamme pour informer et éduquer la population ; favoriser la transparence dans les affaires publiques et encourager — ou s’il le faut — contraindre les dirigeants à plus de responsabilité, de recevabilité vis-à-vis du peuple et enfin lutter contre la précarité médiatique traduite par une précarisation des organes et in fine des professionnels de médias. »

Lassine Niangaly, lauréat de la catégorie Presse en ligne, a invité les faitières de la presse malienne a accompagné la fondation Tuwindi dans l’organisation de ce prestigieux prix.

Togola a également formulé un plaidoyer à l’endroit des pouvoirs publics, des partenaires techniques et financiers pour qu’ils soutiennent la presse malienne.À cet effet, ila fait une recommandation en sept (7) points à l’endroit de ceux-ci afin de protéger et préserver les emplois des journalistes. Notamment quand même que plusieurs partenaires accompagnent la fondation Tuwindi

Rappelons que Tuwindi est une organisation de droit Malien à but non lucratif spécialisée dans les Civics Tech. L’objectif de Tuwindi est d’utiliser les Technologies de l’Information et de la communication pour soutenir le développement social et économique au Mali et en Afrique. Elle intervient également dans le secteur de la gouvernance, de la citoyenneté, de la démocratie, des droits humains et dans le développement des médias.

 

Togola

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here