Trophée de l’Appem : Dix femmes battantes magnifiées

0

En droite ligne avec le thème central du 8 mars, journée internationales femmes, qu’est « l’autonomisation des femmes », l’Alliance des Patronnes de la Presse Ecrite du Mali, APPEM a célébré le 28 mars dernier à la Maison de la Presse, la deuxième édition du trophée «Les Femmes battantes». A son issue, dix trophées ont été décernés à des femmes qui se sont distinguées par leur exemplarité dans le travail qu’elles accomplissent.

L’APPEM en collaboration avec la radio Renouveau FM vient ainsi de magnifier la femme malienne et africaine. La cérémonie était présidée par le ministre de l’Economie numérique, de l’information et de la communication, porte parole du gouvernement, Choguel K.Maïga, en présence des partenaires, de femmes et d’hommes de médias.

Dans son allocution, la présidente de l’APPEM, Mme Traoré Dado Camara, à mis l’accent sur l’objectif de cette cérémonie, « qui vise à célébrer la bravoure des femmes et à les inciter à entreprendre des activités, gage d’autonomisation, contribuant ainsi à leur plein épanouissement et au développement économique et social du pays ».

Elle n’a pas manqué de rappeler le parcours de son organisation depuis sa création en janvier 2012. En effet, l’APPEM s’est fixé de nombreux objectifs qui sont, entre autres, de servir de courroie de transmission entre les organisations de femmes et les populations à travers une large communication ; de donner plus de visibilité et de lisibilité aux actions menées par des femmes et de promouvoir leurs droits.

La représentante du ministre de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme Fatoumata Diombana, n’a pas tari d’éloges pour l’’initiative et envers les femmes. Elle a ajouté que les femmes se battront, obtiendront leurs places au niveau des instances politiques et administratives au bout de leurs efforts. Elle félicitera par ailleurs, les récipiendaires et les encouragera à persévérer pour se maintenir au sommet de leurs activités.

Dans la liste des lauréates, des Nyélénis, la première à avoir reçu des mains du ministre Choguel K Maïga son trophée est Mme Lalla Kébé, pionnière et spécialiste en henné habitant au quartier Banconi à Bamako. D’autres trophées ont été décernés à Mme Diakité Koudjéye Nimaga vendeuse d’essence ; Mme Ramata Diaouré journaliste ; Mme Diarra Tenin Diarra, réparatrice de téléphone portable ; Mme Sangaré Sokona Traoré, agent du GIE d’assainissement «Gnaman Sory» ; Mme Coulibaly Fatoumata Coulibaly, tâcheronne ; Mme Dicko Assa Soumaré journaliste sportive ; Mme Diarra Mariam Samaké, distributrice de pains ; Mme Maye Niaré, présidente de l’Amaldem, et Fenacof Mali «Nièda Kura».

Il faut signaler que l’’assistance avait été tenue en haleine par la prestation enthousiasmante de l’artiste à la voix d’or, Nampé Sadio Traoré qui a su créer une ambiance de fête.

Vivement la prochaine édition !

Alassane Cissé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER