Dépêché par le Président de la République suite aux évènements de Kayes, Le Général Salif Traoré calme la tempête

7

Kayes, reconnaissante n’a pas dérogé à sa tradition légendaire de ville policée, respectueuse, toujours à l’écoute et au service des autorités qui marquent de leurs empruntes leur passage dans la cité des rails.

L’émotion était certes à son comble, suite aux évènements malheureux survenus après la mort de jeunes kayesiens, dans la fleur de l’âge, mais le ‘’Peuple de Kayes’’, est resté digne dans la douleur. Après quelques réactions, très compréhensibles du reste, de jeunes manifestants dans la matinée, le ‘’Gouverneur-Ministre’’, comme l’aimaient à le dire les kayesiens, a sacrifié au rituel social, celui de rendre visite aux familles endeuillées avant de rencontrer, dans une atmosphère détendue, l’ensemble des forces vives.

A travers leur présence à cette rencontre, Kayes a voulu ainsi dire au Général Salif Traoré qu’elle reste de cœur avec lui. Les réactions émotionnelles étant liées à la nature humaine, il reste que cela ne devrait aucunement entamer l’estime et le respect que l’on voue à un homme, alors Gouverneur, qui s’est saigné à blanc pour toute une région. C’est cet homme qui s’est présenté aux kayesiens, ce Mardi 13 Mai 2020, au nom du Président de la République et de l’ensemble du gouvernement pour condamner un acte que rien ne justifie de la part d’un policier, et partant présenter les sincères condoléances. La suite des évènements désormais aux mains de la justice, il incombe, en ce mois béni de Ramadan, de retourner à notre foi inébranlable de musulman pratiquant pour prier, fortement, pour le repos éternel de l’âme des jeunes victimes de ce malheureux incident. Rendre grâce à Dieu pour la raison dont il a gracieusement dotée les gens de bonne foi, à l’image des kayesiens, restés digne dans la douleur, au-delà des réactions émotionnelles, bien compréhensibles. Merci Kayes et vive le Mali

 

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. > Vive la vaillante police de Kayes .
    > La justice digne de ce nom, interpellera en premier tous les voyous non encore massacrés qui jouaient au “Mal Vu” là-bas.
    > Ensuite, seront interpellés tous leurs géniteurs qui ont indûment désiré produire ces rejetons-là alors qu’ils ignoraient absolument l’art d’éduquer : ce sont eux les vrais ennemis de la nation tout entière.
    > Soundjata disait « … Un seul enfant non éduqué peut nuire à tout la nation …» ; voyez Kayes aujourd’hui : pour avoir nettoyé un voyou qui jouait au “Mal Vu”, ce sont les Kayesiens eux-mêmes qui ont perdu leurs propres archives et leur propre sécurité.
    > Aujourd’hui, tout le monde peut ainsi régler tous ses comptes à tout le monde : qui osera espérer sur la Police ???
    > Enfin, il faut interpeller tous ces aigris politicards qui ont tiré les ficelles de ces événements dans l’ombre ou en plein jour et au Mali ou à l’étranger.

  2. > Vive la vaillante police de Kayes .
    > La justice digne de ce nom, interpellera en premier tous les voyous non encore massacrés qui jouaient au “Mal Vu” là-bas.
    > Ensuite, seront interpellés tous leurs géniteurs qui ont indûment désiré produire ces rejetons’là alors qu’ils ignoraient absolument l’art d’éduquer : ce sont eux les vrais ennemis de la nation tout entière.
    > Soundjata disait « … Un seul enfant non éduqué peut nuire à tout la nation …» ; voyez Kayes aujourd’hui : pour avoir nettoyé un voyou qui jouait au “Mal Vu”, ce sont les Kayesiens eux-mêmes qui ont perdu leurs propres archives et leur propre sécurité.
    > Aujourd’hui, tout le monde peut ainsi régler tous ses comptes à tout le monde : qui osera espérer sur la Police ???
    > Enfin, il faut interpeller tous ces aigris politicards qui ont tiré les ficelles de ces événements dans l’ombre ou en plein jour et au Mali ou à l’étranger.

  3. Le problème du Mali,
    c’ est de toujours sacrifier naïvement nos droits citoyens sur l’ autel d’ une fausse dignité malienne saupoudrée au culte de la personnalité!
    Un certain complexe d’ infériorité du à notre propre lâcheté et à notre appétit insatiable de toujours profiter de la main donneuse du plus grand, fut- ce-t-Il honnête ou malhônnete.

  4. Il faut demander au generali salifu tarawore pourquoi cette insulte a la nation Malienne apres l’injure de Kayes et de Niafunke avec l’enlevement de Soumaila Cisse par des hommes armes non-identifies: Gao/Mali : le colonel Oumar Abba Soumaré du MOC assassiné ce jeudi

  5. Continuez à recruter des voyous et des assassins parce que leurs parents payent ou parce que leurs sœurs vous offrent leurs charmes, vous risquerez d’être brûlés vifs un jour. 😎😎

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here