Inondations : SOS pour les victimes du cercle de Bourem

0

A l’invitation du président de l’Association pour le Développement du cercle de Bourem en abrégé (ADC-Bourem), Abdourahamane Oumarou Touré, les ressortissants et sympathisants de ce cercle vivant à Bamako se sont réunis le samedi 3 Septembre dernier à l’hôtel Olympe International, à l’occasion d’une assemblée générale d’information. Avec un seul point inscrit à l’ordre du jour : soutien aux victimes des inondations, survenues entre le 9 et 20 Août dernier dans le cercle de Bourem. La rencontre était placée sous le haut parrainage de l’ancien Premier ministre, Ousmane Issoufi Maiga, Président de l’Association IR Ganda. C’était en présence de plusieurs personnalités et notables du cercle de Bourem dont l’Honorable Haidara Aissata Cissé dite Chato, membre du CNT. Son objectif est de tirer la sonnette d’alarme de nos autorités sur les événements tragiques qui ont lieu dans le cercle de Bourem.

Rappelons qu’entre 9 et 20 août dernier, des pluies diluviennes se sont abattues dans plusieurs localités du cercle de Bourem, occasionnant d’importants dégâts matériels et des habitations effondrées. Mais, heureusement qu’il n’y a pas eu de perte en vie humaine. Ainsi, de nombreux habitants de la localité se sont retrouvés sans abris.

Pour venir en aide à ces sinistrés des inondations, les ressortissants et sympathisants du cercle de Bourem, sous la bonne coordination de l’ADC-Bourem entendent susciter un élan de solidarité et lever des fonds pour le soutenir. Sur place, au cours d’une assemblée générale, ils ont pu collecter sur place plus de 7,9 millions de FCFA. Il y a eu aussi des dons en nature, notamment des céréales, des habits, des médicaments et ustensiles pour les sinistrés, ainsi que des annoncées.

SOS CERCLE DE BOUREM : “Je suis BOUREM, je m’engage” tel était le slogan des ressortissants du cercle, lors de leur Assemblée générale. A cette occasion deux numéros ont été mis disposition de ceux qui souhaiteraient faire des dons, il s’agit de : Orange : 93 90 93 70 ; Malitel : 66 79 79 76.

A l’ouverture de la rencontre, le président de l’ADC-Bourem, Abdourahamane Oumarou Touré a précisé que les précipitations enregistrées entre les 9 et 20 août 2022 étaient de 280, 96 et 80 mm dans les 4 communes du cercle de Bourem (Bourem, Bamba, Téméra et Taboye). Avant de dresser le bilan. Selon lui, ces inondations ont emporté à Bourem 12 latrines, 18 maisons, 2 magasins. En outre 6 clôtures se sont écroulées. A Taboye, on a enregistré aussi 12 maisons effondrées. La commune de Bamba a été lourdement touchée avec 144 habitations et 11 clôtures réduites en poussière.

Mme Haidara Aissata  Cissé dite Chato, élue de Bourem, membre du CNT, après avoir mis dans la cagnotte 2,5 millions de FCFA, comme sa contribution, celles de son agence et de sa famille, a exhorté nos compatriotes à aider les populations sinistrées.

« Nous sommes IR Ganda. Nous partageons les douleurs et sommes solidaires avec les sinistrés », a déclaré le président de l’Association IR Ganda, Ousmane Issoufi Maiga, ancien Premier ministre et parrain de la rencontre. Selon lui, la solidarité est la chose la plus utile au monde, car on nait et on meurt dans la main de son prochain.

A l’issue de l’assemblée générale, les membres de l’ADC-Bourem ont salué les solutions d’urgences engagées par les autorités administratives régionales et locales de Gao et de Bourem, ainsi que par les bonnes volontés. Ils ont aussi apprécié les contributions financières, les dons et l’élan de solidarité et de mobilisation des ressortissants de ces deux villes, d’anciens Premiers ministres, ministres, députés, et membres du CNT et des éléments des Forces de défense et de sécurité.

Ils ont aussi souhaité rendre une visite aux sinistrés pour leur exprimer leur solidarité et compassion et mobiliser des partenaires et ONG pour le cercle de Bourem. Ils en appellent aux bonnes volontés pour les accompagner avec leurs contributions.

AMTouré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here