141ème Séance du Conseil d’administration de la BNDA : Les indicateurs financiers bien orientés à mi-parcours

0

La 141e séance du Conseil d’administration de la Banque nationale de Développement agricole (BNDA) s’est tenue le 18 septembre dernier par visioconférence à la Société malienne de Diffusion et de Transmission (SMDT) . Les travaux étaient dirigés par le président du Conseil d’administration, Moussa Alassane Diallo. Les indicateurs financiers de la Banque verte sont bien orientés à mi-parcours de l’exercice, malgré un contexte difficile.

Au nom du Conseil d’administration, Moussa Alassane Diallo a adressé ses félicitations aux commissaires aux comptes dans la conduite de la mission confiée à eux par la 48e séance de l’Assemblée générale des Actionnaires tenue le 19 mai 2021. Selon lui, cette session du Conseil d’administration intervient dans un contexte une fois de plus marqué par la crise sanitaire au plan mondial. « En effet, la pandémie du coronavirus COVID-19 continue de sévir à travers différentes mutations « variants » qui impactent la reprise totale et définitive de l’activité économique et le retour à une vie normale. Cependant, des lueurs d’espoir apparaissent sous l’effet conjugué de la vaccination massive des populations et du maintien des gestes barrières », a souligné Moussa Alassane Diallo.

A en croire le président du Conseil d’administration de la Banque verte, le Comité de politique monétaire de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a affiché, à l’issue des travaux de sa troisième réunion ordinaire trimestrielle, son optimisme sur une solide reprise des économies de l’UEMOA en 2021. La Banque centrale prévoit un taux d’inflation sensiblement intérieur à 3% l’an. « Maintenant sa politique monétaire inchangée, les autorités de l’Union monétaire ouest-africaine se sont montrées très rassurantes, tant concernant la conjoncture économique de la sous-région que sur les craintes d’une résurgence de l’inflation », a-t-il noté. En perspective, a ajouté Moussa Alassane Diallo, « la croissance économique dans la zone UEMOA retrouverait sa tendance d’avant le choc sanitaire en se situant à 5,4% en 2021, après une faible croissance de 1,5% en 2020, puis à 6,4% en 2022, à la faveur de la consolidation de la reprise de l’activité économique dans l’Union consécutive à la bonne exécution des plans de relance et au maintien des mesures de soutien budgétaire et monétaire, ainsi qu’une amélioration de la situation sécuritaire ».

Il ressort de l’arrêté intermédiaire des comptes de la BNDA au 30 juin 2021, une augmentation de +10% du total bilan, une progression des crédits bruts en souffrance, une hausse des provisions au bilan  et une baisse du produit net bancaire (PNB). Aux dires de Moussa Alassane Diallo, « le coefficient d’exploitation augmente de 1,7 point par rapport à juin 2020 et se situe à 55,1%. Les frais généraux (hors amortissement) augmentent de 2% en glissement annuel au 30 juin 2021, soit 10.502 millions de FCFA pour une réalisation de 51,62% ».

Nouveau produit digital de la BNDA : ‘’Tabalé’’ 

« Globalement, les indicateurs financiers sont bien orientés à mi-parcours de l’exercice malgré un contexte difficile », s’est réjoui le président du Conseil d’administration. « Je félicite la direction générale de la Banque pour les résultats déjà réalisés et l’encourage à redoubler d’efforts pour améliorer et renforcer davantage les acquis et performances de la banque afin d’assurer un atterrissage au 31 décembre 2021 globalement satisfaisant », a-t-il émis.

Dans une interview accordée à la presse à la fin des travaux de cette 141e session du Conseil d’administration, le directeur général de la BNDA, Souleymane Waïgalo se veut rassurant avec une bonne progression en termes d’activités. « Au 30 juin, on a eu une bonne amélioration au niveau de nos clients qui augmentent plus de 4%. On a une augmentation de notre collecte et on a atteint déjà 120% des objectifs de 2020-2021 ».

Le directeur général de la BNDA a noté l’amélioration du réseau de la banque avec l’ouverture d’une nouvelle agence à Kayes. Désormais, la Cité des rails dispose deux agences BNDA. « Nous continuons à améliorer la qualité de nos prestations et de nos produits au niveau de l’ensemble de nos guichets », a-t-il fait savoir. Il est revenu sur les efforts faits par lui et son équipe dans le cadre de la digitalisation de la banque verte et annonce un nouveau produit qui permettra aux clients d’être connectés de façon permanente. « Nous offrons également des produits digitaux. Comme vous l’avez constaté, il y a des alertes SMS et des opérations que vous pouvez faire à partir de votre compte et bientôt à partir du 1er octobre, nous  demandons aux clients de venir souscrire aux produits de BNDA. Il y a aussi un nouveau produit qui s’appelle ‘’Tabalé’’  qui vous permet d’être connecté à la BNDA 24h/24h et 7j/7j », a souligné Souleymane Waïgalo.

Chiaka Doumbia

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here