Interprofession de la filière mangue : Le bilan de l’exercice écoulé passé en revue

1

Le chef de cabinet du ministère du Commerce et de l’industrie et  des investissements, Moctar Traore, a présidé,au CICB, à l’ouverture des travaux de la journée nationale de validation des statistiques de la production, de la commercialisation, de la transformation, de l’exportation de la mangue et le bilan de la campagne précédente. Occasion pour les acteurs de la filière d’évaluer les difficultés rencontrées pendant la campagne et discuter des perspectives.

 Organisée par l’Interprofession de la filière Mangue du Mali (IFM Mali), en collaboration avec les structures d’appui et les acteurs de ladite filière, L’organisation de cette journée, comme des années précédentes, a pour objectif la validation des statistiques sur la production, la commercialisation et la transformation de mangues et le bilan de la campagne 2020.  Cette journée a permis aux acteurs et aux partenaires de l’interprofession de la filière mangue de passer en revue le bilan de la campagne mangue 2018 ; les problématiques et des alternatives de solutions ainsi que la validation du rapport des statistiques de la filière mangue.

Dans son discours d’ouverture, le chef de cabinet Moctar Traore, s’est réjoui de la disponibilité et de la bonne coopération entre  son département  et  les acteurs  de la filière mangue.  Il a précisé que malgré  le contexte difficile, le Ministère  du Commerce et de  l’industrie et  des investissements a continué à appuyer la filière.  Parmi ces actions, on peut citer entres autres, la prise en charge des stands lors  d’expositions agricoles et l’accompagnement de six (6) exportateurs de mangue au Salon International des Fruits (FRUIT LOGISTICA) de Berlin en Allemagne.

Durant  cette  année la filière mangue a connu quelques perturbations liées  à la maladie à coronavirus (Covid 19) et à la situation socio politique difficile. Face à cette situation, le  chef de cabinet a rassuré de l’accompagnement du Gouvernement, à travers l’appui des structures techniques d’encadrement, des projets et programme, afin de trouver les réponses appropriées aux contraintes liées à la production, la transformation et la commercialisation de la mangue.

Auparavant le président de l’Interprofession, Moctar Fofana, a signalé que la filière mangue est aujourd’hui confrontée à  une campagne difficile. Cette campagne difficile peut être surmontée selon  le président de l’Interprofession par l’accompagnement des partenaires. En outre il a annoncé l’élaboration d’un plan stratégique sur deux ans et la mise en place prochaine d’une plateforme digitale dans le cadre de l’amélioration de la qualité des fruits exportés.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

  

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Bonjour
    Pourriez-vous préciser la source de vos informations sur les superficies indiquées dans l’article ” visite du Ministre de l’agro. à Mopti.
    Quand vous indiquez 910000 ha aménagés de quels types d’aménagement il s’agit? Les 1500000 ha sont où dans les bassins du fleuve Niger? Merci d’avance

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here