Chambre de commerce et d’industrie du mali : Le délire de Mamadou Tiéni Konaté

1

Notre vaillant président de la plus longue transition que notre pays ait jamais connue a donné à ses interlocuteurs l’air d’être un fou, un alcoolique ou un drogué au cannabis. Il a commencé par présenter des excuses à l’ensemble du personnel pour tout le mal qu’il leur a fait, comme un adieu avant de charger, contre toute attente, l’homme qui est supposé être son bras droit, à savoir le secrétaire général adjoint de la Chambre, Sanogo.. Mamadou Tiéni, l’inaccessible, l’homme (demi-dieu) faiseur de roi, l’homme craint de tous a-t-il perdu le sens de la réalité ? C’est ce que l’ensemble des travailleurs se sont demandés. Qu’est-ce qui a pu ramollir cet homme qui donnait l’impression d’être un tyran avec les licenciements abusifs, les suppressions de postes entre autres, cet homme très hautain et imbu de sa personne qui croit tout connaitre et qui pense que tous ceux qui voient dans la direction contraire que lui sont des ennemis à abattre ?

Ils ont raison, car en trois ans de collaboration, c’est la première fois que l’homme prend la peine de s’intéresser au personnel de la chambre, comme s’il lui faisait un  adieu. Mamadou Tiéni a confondu le secrétaire général adjoint, il a révélé à tout le monde que c’est lui l’homme qui l’a mis dos à dos avec tout le monde, qu’il est à la base de tout le mal qu’il a eu à commettre pendant les 3 ans qu’a duré son séjour miraculeux à la tête du collège transitoire. Et que c’est même ce dernier qui l’a poussé à être candidat pour être président du collège transitoire. Sanogo a créé tous les malentendus entre lui Konaté et le personnel de la Chambre. Comme il était pathétique, il a cru que ses interlocuteurs étaient aussi « ivres » ou incrédules que lui. Ils ont vite vu que c’est un piège, car la réaction de Sanogo face à de telles animosités à son égard,  même s’il était un animal de compagnie, il n’allait pas se laisser faire. Heureusement que la stratégie a échoué et c’est plutôt lui Konaté qui passe pour un écervelé, quelqu’un qui a perdu le sens de la réalité. Seraient ce les prémisses d’une défaite certaine de sa liste ?

A suivre.

Harber MAIGA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.