Des Maliens bloquent un pont pour réclamer de meilleures liaisons avec Bamako

5
Des centaines d’habitants de Kayes, dans l’ouest du Mali, ont réclamé vendredi la réfection de la route reliant leur ville à la capitale Bamako, et la restauration d’une liaison ferroviaire sur le même axe, en occupant le principal pont de leur localité, a constaté un correspondant de l’AFP.

L’occupation du pont enjambant le fleuve Sénégal, au coeur de Kayes, a débuté à minuit et devait se prolonger tout au long de la journée, ont expliqué les manifestants.

Ils portaient des pancartes où l’on pouvait notamment lire que «la population de Kayes réclame la réparation de la route Bamako-Kayes et la relance des chemins de fer du Mali». «Sans route, sans train, pas de développement», «Trop d’accidents, trop de blessés, trop de morts», affirmaient d’autres pancartes.

Zone de forte émigration, proche des frontières sénégalaise et mauritanienne, Kayes est une étape importante sur l’axe, très fréquenté par les camions, reliant la capitale malienne Bamako, 500 km plus à l’est, et la capitale sénégalaise Dakar, quelque 750 km à l’ouest.

La ville est également située sur la ligne de chemin de fer stratégique Dakar-Bamako, longue de 1286 km, construite à l’époque coloniale et dont la réhabilitation accumule les retards depuis plus de 15 ans.

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Ce qu’on ne dit pas aux kayesiens, c’est que ce marché de reconstruction de la route Bamako-kati-kolokani-didiéni-kayes-diboli d’un montant de 78 MILLIARDS attribué à SATOM / CIRA / AGETIPE a été monté de toute pièces par le ministère de l’équipement et des transports de façon frauduleuse (gré-à-gré sans Appel d’offres) contrairement aux règles élémentaires du droit malien en la matière. Le plus étonnant, c’est que ces décisions sont prises en CONSEIL DES MINISTRES et personne ne dit le droit. Ce pays est et restera corrompu à jamais.

  2. Votre analyse,LE ROI BITON DE SEGOU est claire et juste sur la situation. Espérons qu’elle soit lue et un peu comprise par la majorité nos frères et sœurs. Il y ait un réel besoin de prise de conscience chez nous. Si non, on va dans le mur. On va même vivre une nouvelle traite négrière car nous n’évoluons pas au contraire… Nous sommes affaiblis par nos semblables et proposés comme des bétails sur les marchés du monde. Quelle honte?!!

  3. Solo, plusieurs lignes de chemin de fer qui existent aux USA, ont ete’ construites au 19e siecle. ON LES ENTRETIENT, ON LES AMELIORE ET ON CREE DE NOUVELLES LIGNES!!!! LE PROBLEME AFRICAIN EST UN PROBLEME DE CORRUPTION! QUE FAIRE DANS LA MESURE OU’ MEME UNE BONNE PARTIE DE NOS POPULATIONS ORDINAIRES EST DEVENUE CORROMPUE?
    Mamadou Hawa Gassama au moins , est honnete pour nous dire ce qu’il fera si on le nomme ministre!

  4. Ou’ va l’argent du peage paye’ par les voitures qui utilisent ces voies quotidiennement? REPONSE: DANS LA POCHE DES CORROMPUS CHARGE’S DES…. PEAGES!!!!! Ce problemes a existe’ bien avant le regime de l’actuel president IBK. On doit comprendre que l’argent qu’on paie au peage, sert a’ entretenir les routes.
    Je conseillerais vivement de faire revivre le chemin de fer Dakar Bamako aussi car cela facilitera le deplacement des personnes et le mouvement des marchandises. FRANCHEMENT, JE NE COMPRENDS TOUJOURS PAS COMMENT ON A OSE’ VENDRE OU PRIVATISER LE CHEMIN DE FER BAMAKO-DAKAR! DES ACTIVITE’S COMMERCIALES ET DES VILLAGES ENTIERS QUI SE TROUVAIENT LE LONG DU CHEMIN DE FER, ONT ETE’ TUE’S!!!!!! Nos pays africains sont entrain de vivre les consequences des privatisations sauvages qui ont eu lieu. Comment voulez-vous developper un pays qui n’a pas de voie routieres pour lier ses grandes villes?
    C’EST BIEN LA CORRUPTION AU VU ET AU SU DU MONDE ENTIER QUI TUE NOS PAYS AFRICAINS. L’ARGENT QUI DOIT SERVIR AU DEVELOPPEMENT , EST ENVOYE’ DANS DES COMPTES BANCAIRES PERSONNELS QUI SE TROUVENT HORS DU CONTIMENT. TANT QUE NOS PEUPLES AFRICAINS NE DEVIENNENT PAS CONSCIENTS DE LEURS DROITS, LEURS DEVOIRS ET LEURS RESPONSABILITE’ ET TANT QUE PLUSIEURS DIRIGEANTS AFRICAINS RESTENT INCONSCIENTS ET IRRESPONSABLES, NOS PAYS AFRICAINS RESTERONT DANS LA MERDE!!!
    IL FAUT ETRE INCONSCIENTS, IRRESPONSABLES, ARROGANTS, CORROMPUS , IGNORANTS ET IMBECILES POUR VENDRE LES GRANDES INFRASTRUCTURES D’UN PAYS AU NOM D’UNE PRIVATISATION SAUVAGE ET BATARDE! ILS VENDENT NOS GRANDES INFRASTRUCTURES PUIS ILS EMPOCHENT L’ARGENT COMME SI LESDITES INFRASTRUCTURES ETAIENT DES BIENS PRIVE’S QU’ILS ONT HERITE’S DE LEURS PERES!!!! C’EST LA PITIE’ POUR NOS PEUPLES AFRICAINS QUI N’EXISTE PAS DANS LES COEURS DE PLUSIEURS DIRIGEANTS AFRICAINS. ILS ONT DESHUMANISE’ NOS PEUPLES!!!!!! SHAME ON THEM!!!!!

  5. “Un chemin de fer construit depuis la période coloniale par les français” Quelle honte ? Qu’on ne soit pas d’en construire d’autres. Le comble est qu’on ne soit même pas capable d’entretenir celui qui a été fait par les colons….
    Quel pays ? Quelles populations? Et quels dirigeants ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here