Assainissement et développement de Bamako : Un pas de géant dans «Transformer et servir le Mali»

1
Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M.Soumeylou Boubèye Maïga a lancé, le samedi 2 février 2019
Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M.Soumeylou Boubèye Maïga a lancé, le samedi 2 février 2019

Le rêve des Bamakois de voir leur milieu urbain assaini et développé se matérialise avec le lancement des travaux de voirie et de drainage dans les Communes II et V de la capitale malienne.

Le Premier Ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, a donné le coup d’envoi des travaux pour un Bamako Newlook, le samedi 2 février 2019, sur la rue 127 de Badalabougou Sema II. Il s’agit, précisément, des travaux de voirie et de drainage dans le cadre de la deuxième phase du Programme d’Assainissement et de Développement Urbain de Bamako (PADUB). C’est en présence des autorités politiques, administratives et communales du District de Bamako.

En effet, ce lancement s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, assignée au Gouvernement, ‪le 14 septembre 2018, pour transformer et servir le Mali.

Ainsi, ‪le 24 décembre 2018, lors de la célébration des 100 jours du Président de la République, dans la salle des Banquets de Koulouba, devant IBK, le Premier Ministre avait fait la promesse de matérialiser ce programme. Ce jour-là, le PM déclarait ceci : «Monsieur le Président, votre projet de société : ‘‘Notre Grand Mali Avance’’, est notre boussole. La feuille de route que vous avez assignée au Gouvernement ‪le 14 septembre vise fondamentalement à TRANSFORMER ET A SERVIR LE MALI. C’est dans ce cadre que dès 2019, le Gouvernement entreprendra, sous votre autorité, trois projets d’envergures que sont le Programme d’infrastructures économiques et de transport, la programme de rénovation urbaine de la ville de Bamako et la construction de la Cité de la culture sur les berges du Fleuve Niger».

La première phase de ce programme d’amélioration du cadre de vie des populations bamakoise « avait permis d’aménager sept rues en commune II et neuf en commune V. D’un coût total de 9.347.988.730 francs CFA, la deuxième phase du PADUB permettra d’assainir et d’aménager quatorze (14) rues urbaines en Commune V et cinq (5) en Commune II ».

Lançant les travaux, le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga a déclaré que ce projet s’inscrit dans la mission que le Président de la République, confiée au gouvernement, celle de « Transformer et servir le Mali ».

«Le volet innovation urbaine et celui aménagement urbain aussi du programme présidentiel commencent par la Commune II et la Commune V. Dans les jours à venir, les autres communes aussi verront le lancement des travaux les concernant de manière à améliorer la mobilité des populations, leur environnement et, bien sûr, en les invitant aussi à s’impliquer davantage dans l’assainissement, dans l’entretien de ces voies-là », a rassuré le Premier Ministre.

Soumeylou Boubèye Maïga a estimé que tout cela s’inscrit en droite ligne du programme du Président qui invite le Gouvernement « à travailler au plus près des populations, au plus près de leurs préoccupations réelles et quotidiennes de manière à leur donner un cadre de vie dans lequel elles peuvent mener différentes activités économiques et bénéficier d’un certain nombre de facilités, de confort pour que Bamako aussi retrouve sa vocation qui est non seulement la capitale du Mali d’être un hub pour la sous-région et d’être un exemple aussi en matière d’urbanisation, d ‘assainissement, de qualité de vie».

Ce projet, comme cela a été rappelé, est financé par un emprunt du Gouvernement malien à hauteur de 20 millions d’euros (soit environs 13 milliards FCFA), sur lesquels il y a 656 millions de subventions de l’AFD.

«Pour la première fois, le Gouvernement a rétrocédé aux collectivités ce prêt de manière à les conforter dans leur rôle de gestionnaire des ressources destinées à l’amélioration des conditions de vie et d’investissement au niveau des collectivités », a révélé le PM.

C’est un premier test que le Gouvernement souhaite conclure de manière à pouvoir le dupliquer ailleurs.

Cyril ADOHOUN

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Bonne initiative de SBM. Je souhaiterais voir un jour un aménagement sur la grande artère de Golfe de Baco DJICORONI….vu que le coin est tellement bien construit avec de beaux immeubles avec un beaux paysage de colline descendante. Il ne manque qu’un bon bitumage avec fosses et trottoirs pour transformer ce coin en un centre de business digne des grandes villes du monde. Mais pour le moment cette artère reste très poussiéreuse… c’est dommage!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here