Douanes : La récompense d’un leadership gagnant

1

Il est au centre de l’attention de la communauté financière internationale, il est inscrit en bonne  place dans le registre des cadres les plus discrets et les plus efficaces. Le Général Mamadou Doukara, Directeur Général des douanes du Mali n’avait pourtant rassuré que les rares initiés de l’hôtel des finances. Son expertise managériale et son leadership gagnant lui valent aujourd’hui des attributs : « un bouclier pour l’Etat malien ». Bien mérité, vu les résultats obtenus par les hommes en qui, il a placé sa confiance. Bref survol de l’actualité des douanes du Mali en cette fin d’année où malgré le contexte difficile, elles font la fierté.

Bureau secondaire de Zegoua plus de 5 kg d’or et de 200.000 euros saisis

Ces semaines, la pègre aux frontières ivoiriennes du Mali a tremblé et est tombée sous le flair des limiers du bureau secondaire des douanes de zegoua.  Du métal jaune (or) estimé à 140 millions de Fcfa et de la devise, 131 millions de FCFA ont été saisis.

Cette importante moisson est le fruit de la vigilance des agents  aguerris et dévoués mobilisés et a été opérée le 16 novembre dernier à 4 heures du matin à bord d’un car voyageur en provenance de la Côte d’Ivoire.

Au centre du scandale, un bus de la compagnie « Rimbo Transport » conduit dans la cour des Douanes à Zégou, frontière Mali-Côte d’Ivoire, pour les contrôles d’usage.
Les agents en poste ce jour-là, après avoir interrogé le transporteur sur la nature des marchandises en soute, procédèrent à la fouille du car et au contrôle des passagers. Au cours de cette opération, le comportement étrange d’un passager attira l’attention des gabelous. L’individu portait un sac à dos qui semblait être très lourd aux yeux des douaniers. Il fut alors interpellé et fouillé. De nationalité malienne, l’homme transportait des colis bien emballés dans son sac à dos. Confondu, il passa aux aveux. «Il a affirmé être en possession d’or et de devise en euros (grosses coupures). Il dit n’être que porteur du colis qu’il doit remettre à une autre personne à Bamako », nous a confié le chef du Bureau des douanes de Zégoua.

Informé de cette découverte, le directeur régional des douanes de Sikasso ordonna que le délinquant soit entendu et la marchandise saisie au motif qu’il a enfreint la réglementation douanière en vigueur. «C’est ainsi que nous lui avons notifié en haute et intelligible voix qu’il était coupable d’une infraction de contrebande de devises et d’or avec sommation de me suivre pour assister à la description des objets saisis et à la rédaction de notre rapport», a expliqué le commandant SidyMoctar Dembélé.
Au décompte, le chef de brigade, Aly Coulibaly, a formellement compté 4700 grammes d’or et 1000 billets de deux cent euros, soit 200.000 euros. Cette saisie intervient à un moment où des efforts sont déployés pour lutter contre le financement du terrorisme et le blanchiment des capitaux. Pendant ce temps, la brigade mobile d’intervention de Bamako saisissait du basin d’une valeur de prés de 200 millions de FCFA.

 

La Brigade mobile d’intervention (BMI) de Bamako a saisi du basin d’une valeur de près de 200 millions au cours d’une opération qui s’est déroulée dimanche, entre 1 heure et 6 heures du matin, à Kalabankoro, sur la route de Kabala.

Au total, 22 barriques sur 53 contenaient  des tissus dont le poids total est de 4,2 T. Il y en a pour 587 pièces de 30 mètres, 42 pièces de 5 mètres et 24 pièces de 10 mètres. Ces lots sont accompagnés de 10 pièces de tissus Wax. Selon les services des douanes, la valeur marchande de cette saisie avoisine les 200 millions de Fcfa.

Les douaniers avaient reçu, au préalable, une information sur la présence d’une grande quantité de tissus dissimulée dans des barriques en plastique que des individus seraient en train de déverser sur le marché.

Nantis de ces renseignements, les hommes du Commandant Toumani Diallo, chef de la BMI, ont organisé une mission d’urgence. Ils ont mis le cap sur le lieu indiqué par leur source. A la faveur de la nuit, le mouvement des agents des douanes a été discret, doublé de l’effet de surprise.

Arrivés sur les lieux, les agents des douanes ont constaté la présence de futs contenant des friperies, des produits alimentaires et autres bricoles venus d’Europe. Poussant plus loin leur constat, les agents ont remarqué des étiquettes sur certaines barriques comme pour les singulariser. Ils ont passé, rapidement, à la fouille et ont découvert des lots de tissus « basin » de premier choix, de type  « Getzner » importé d’Allemagne.

Cette saisie intervient après une autre du genre. C’était le 16 Novembre dernier aux environs de 16 H lorsqu’un car de transport voyageur se fait décharger de son contenu. Le basin était soigneusement emballé  dans des sacs et des valises déposés à même le sol en face d’une station service.

Après vérification, les agents des douanes ont mis la main sur 22 colis de basin « Getzner » de plus de 300 kg pour une valeur marchande de près de 16 millions de nos francs.

Nous reviendront sur les autres exploits de nos gabelous au centre où plusieurs armes et munitions ont été saisies sur des groupes terroristes.

Harouna Niang

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Bonjour,
    Comme on le dit généralement ,il est impossible de cacher le soleil avec les mains.
    En un mot la vérité triomphe toujours car nous oublions toujours qu’il y’à une justice divine.
    Courage et bonne continuation au DG DOUCARA pour des résultats encore plus brillants pour LE SEUL BENEFICE DE NOTRE CHER MALI. Suis ton chemin DG , il est le bon car les résultats sont là et c’est le plus important. Ne te disperse jamais dans des détails . Maintiens le cap.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here