Forum Invest In Mali : Pour transformer les avantages comparatifs du Mali, en avantages compétitifs

2
Forum Invest In Mali : Pour transformer les avantages comparatifs du Mali, en avantages compétitifs
Le chef de l'Etat, Ibrahim Boubacar Keita lors de la cérémonie

Sous la haute présidence de son Excellence, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a débuté, hier, jeudi, 7 décembre 2017, la 1ère édition du Forum Invest In Mali. La rencontre qui se déroule à l’hôtel Laïco Amitié, a enregistré une forte participation d’investisseurs venus du contient et d’ailleurs.

-Maliweb.net- Le très attendu forum invest in Mali, est un évènement phare dont la tenue était attendue par les milieux économiques de notre pays. Plus de 400 participants étrangers repartis entre  40 nations, ont pris part à ce premier forum qui s’est déroulé en présence d’une invitée de marque : la Directrice des Opérations  de la Banque Mondiale pour le Mali

Conjointement organisé par le gouvernement et l’Agence national pour la promotion de l’investissement (Api Mali), le Forum «Invest In Mali», dont le slogan est « faire le pari du Mali », mise sur une transformation des avantages comparatifs du Mali, en avantages compétitifs, en redonnant confiance aux investisseurs et les amener à se retourner vers la destination Mali, qui offre des conditions d’investissement très avantageuses.

C’est dans une salle qui a refusé du monde, que les travaux du forum ont débuté, sous la présidence du chef de l’Etat, entouré du Ministre pour la promotion des investissements et du Secteur privé, Konimba Sidibé, la Directrice des Opérations de la Banque Mondiale pour le Mali, Mme Soukeyna KANE, et le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali, Youssouf Bathily.

Au nom des populations de la commune II, le maire, Abba Cheick Niaré, a souhaité la bienvenue aux participants et exprimé l’honneur fait à sa commune d’abriter une rencontre si importante.

Mamadou Sinsy Coulibaly, le président du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) s’est réjoui de la tenue d’un forum qui constitue, selon lui, une occasion innée qui vient créer les conditions requises pour des investissements au Mali. Selon lui, le Mali a besoin d’un tel forum pour une double raisons : pouvoir sortir enfin de la spirale de crise sécuritaire qu’il connait depuis 2012, et le grand besoin à s’engager résolument sur le chemin de l’émergence.

La Directrice des Opérations de la Banque Mondiale pour le Mali, a évoqué la page douloureuse de cette crise, qui a beaucoup secouée l’économie malienne. Mme Soukeyna KANE a exprimé le soutien de son organisation à l’initiative : «Le forum invest in Mali permettra d’impulser une dynamique visant à reconstruire l’image du pays auprès des investisseurs pour que la destination Mali retrouve toutes ses lettres de noblesse », a-t-elle déclaré. Au sein des PTF,  ajoute la Directrice, nous faisons le pari que le Mali regorge d’un potentiel considérable et qu’avec un niveau de croissance régulier de plus de 5% au cours des 5 dernières années (malgré la crise), il dispose d’un fort potentiel d’accélération de son développement. «Le Mali dispose d’atouts dans différents domaines  dont l’agriculture avec ses vastes étendues de terres arables disponibles dans la zone de  l’Office du Niger qui pourraient en faire un grenier céréalier de l’Afrique de l’Ouest, ainsi qu’un grand potentiel d’hydroélectricité de 1150 Mégawatts repartis sur 20 sites dont seulement 27% sont exploités  de nos jours..Sans oublier l’important potentiel en énergies renouvelables. Des investissements nécessaires dans ce secteur seulement sont considérables et le secteur privé a un rôle primordial à jouer avec l’appui des partenaires financiers spécialisés dans le financement des infrastructures», a-t-elle décrit.

Confiance des bailleurs en le Mali

Dans son allocution, la représentant de la Banque Mondiale, a réitéré aux autorités maliennes, le soutien et la confiance des bailleurs de fonds. Cette confiance, selon elle,  trouve sa traduction à travers l’aide publique au développement qui a atteint, en 2015, à 1, 2 milliard de dollar. «Sur la période 2017/20 le Groupe de la Banque Mondiale compte investir 1 million de dollar pour le développement de secteurs stratégiques du Mali». Pour Mme KANE, son organisation, (la Banque Mondiale)  porte une attention particulière à l’Agriculture pour sa contribution conséquente dans la croissance et la réduction de la pauvreté.

Le Mali, une destination d’investissements très intéressante

Le forum Invest In Mali, est une rencontre dont notre pays a beaucoup besoin, en raison du formidable décalage entre l’image négative de notre pays  à l’étranger et la réalité du terrain. Toute chose qui peut affecter la confiance de l’investissement dans notre pays en devenant également un frein sérieux à l’investissement privé, qui reste le moteur de la croissance économique du Mali et de la réduction de la pauvreté. Si Konimba Sidibé, ministre de la promotion des investissements et du secteur privé, a une seule conviction, c’est que le Mali, malgré tout, demeure une destination d’investissements très intéressante. «Nous avons besoin d’en convaincre les investisseurs potentiels, nationaux comme étrangers, à travers un champ narratif de l’histoire notre pays, en les édifiant sur les opportunités et le climat des affaires au Mali. Le meilleur moyen d’y parvenir est de s’assoir et d’échanger  sur toutes ces thématiques et sur la préoccupation des investisseurs… », a déclaré le Ministre de la Promotion des investissements et du Secteur privé. Selon le ministre Sidibé, de tels fora constituent une alternative au modèle économique prévalant actuellement au Mali et dans la grande majorité des pays africains ; modèle économique qui s’est révélé être (aujourd’hui) un facteur de croissance fragile, peu inclusive et un obstacle sérieux au développement équilibré du continent.

«Le Mali est une destination qui vaut la peine d’être tentée », a déclaré le chef de l’Etat, dans son discours d’ouverture du forum. Le président de la République a tenu à saluer le patronat malien, les investisseurs étrangers déjà installés au Mali et les chefs d’entreprises de la Diaspora, pour leurs contributions appréciées à l’essor de l’économie malienne. C’est ensuite, un chef de l’Etat avec d’importantes ambitions pour le développement du secteur privé malien, qui a fait l’apologie des potentialités et opportunités de son pays qui, entre autres avantages, dispose, selon lui, d’un code des investissements hautement attractif, un cadre macroéconomique  assaini, un taux de croissance robuste avec une moyenne annuelle de l’ordre de 6%. Autre atout sur lequel le président Keïta a tenu à insisté : le sens de l’accueil qui caractérise le peuple malien, un budget d’Etat qui priorise les secteurs moteurs de l’économie (agriculture, élevage..), ainsi que les avancées notables obtenues au niveau du retour de la paix et de la sécurité, à travers la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation.

Pour cette 1ère édition du forum «invest in Mali», l’accent est surtout mis sur quatre secteurs d’investissements prioritaires : l’Agriculture, l’Elevage, l’Energie, les infrastructures. Outre les conférences débats de haut niveau, les créneaux dédiés à la découverte de l’innovation made in Mali, les discussions autour des opportunités concrètes d’investissement ; les des deux jours de forum ont aussi permis aux investisseurs locaux et étrangers de faire des rencontres à travers des espaces d’échanges et de contacts B2B pertinents.

Papa Sow/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Ce forum sur l’investissement dans notre pays vise à maintenir cette bonne dynamique que le président IBK a essoufflée à notre économie. Comme on le dit l’arbre qui pousse ne fait pas de bruit contrairement à celui qui tombe. Ce forum sera une réussite comme le président IBK le veut.

  2. comrades little of lasting benefit will be achieve without Mali having nationwide Security plus Order thus, military should be used in that manner instead of simply focusing security on those foreigners who mine natural resources. IBK methods defy actions in citizens of Mali best interest but, those actions likely put plenty of money in members of Keita family pockets. Very much sincere, Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan aka Gue. translationbuddy.com

Comments are closed.