Guterres tranche sans dénouer la crise !

12

A l’occasion de la semaine de haut niveau de la 77ème session de l’Assemblée générale des Nations-Unies (AGNU), du 19 au 26 septembre 2022, les chefs d’État et de gouvernement, et d’autres représentants nationaux de haut niveau, se réunissent pour présenter leurs priorités et échanger sur les grands enjeux mondiaux.

L’ordre du jour concerne des questions sur « la transformation de l’éducation » ; « les droits des minorités » ; réunion du Conseil de sécurité sur l’Ukraine ; prévention de la famine et l’insécurité alimentaire ; réunion sur le Sahel ; réunion pour mettre fin à la pandémie de Covid-19 etc.

On peut donc comprendre aisément, que ne seront sûrement pas éludées, les questions de l’extrémisme violent attribué à des groupes terroristes, qui sèment et attisent l’insécurité dans le Sahel, particulièrement au Mali, au Niger, au Burkina Faso, au Tchad, et en Libye où a été donné le coup d’envoi de la déstabilisation du Sahel.

Et en lien avec l’insécurité déstabilisatrice des Etats africains, dont l’un des vecteurs apparents est la nébuleuse djihadiste, il y a sans conteste la question des 49 soldats de la Côte d’ivoire présumés « mercenaires », mais aussi la plainte malienne contre la France d’Emmanuel Macron devant le Conseil de sécurité des Nations-Unies pour terrorisme et soutien au terrorisme.

Le Mali dont la délégation est conduite par le Colonel Abdoulaye Maïga Premier ministre par intérim, fournira des preuves devant le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) pour étayer l’accusation contre la France d’avoir fourni des armes de guerre et des renseignements à des groupes terroristes, si l’on en croit le Colonel Abdoulaye Maïga Premier ministre par intérim.

Cependant, alors que ces réunions des Nations-Unies retiennent toutes les attentions, les Maliens scrutent et fouillent l’agenda de cette 77ème Assemblée générale, sans voir le moindre indice, que ces questions maliennes seront à l’ordre du jour. L’ONU dont le Mali est membre (redondance) a-t-elle décidé de faire black-out sur la plainte du Mali ?

Non content de ce choix au penchant exclusif, le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, par ce coup de pique donné à la veille de la réunion de l’Organisation mondiale, veut-il faire un clin d’œil à l’ancienne puissance coloniale, mise sur le banc des accusés par le Mali ?

Se prononçant sur la question « des mercenaires », qui brûle le torchon entre le Mali et la Côte d’Ivoire, Guterres fait le choix de trancher sans dénouer la crise, en indiquant qu’il n’y a pas lieu de les tenir dans les liens du mercenariat, sans préciser davantage leur statut. Le fait est il de faire regretter au pays d’Assimi Goïta, la volonté de faire de la présente Assemblée Générale, le lieu d’une empoignade contre l’ancienne puissance coloniale, soupçonnée de néocolonialisme, d’avoir la main dans le pot du miel au Mali et d’assistance aux supposés djihadistes.

Par ailleurs soit dit en passant, la question des mercenaires n’aurait pas connu un tel revirement si on avait su ménager la chèvre et le chou. Une éventuelle extradition d’anciens dignitaires maliens résidant en Côte d’Ivoire ne peut servir qu’à assouplir la position malienne et participer à la création de conditions favorables à la décrispation. De là à en faire une condition pour élargir les mis en cause dans le cadre d’un échange, les interprétations sont passées par là pour parler de « prise d’otage ». Tant est le fagot de bois mort apporté par l’esprit.

B. Daou

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. CONCERNANT L’AFFAIRE DES 49  IVOIRIENS  (46 Restants), LA RÉCENTE DÉCLARATION DE GUTTERES, SG DE L’ONU, A AJOUTÉ  DE LA CONFUSION AU FLOU EN STIPULANT QU’ilS NE SONT PAS DES MERCENAIRES.

    PLUSIEURS ACTEURS SUR INTERNET ONT TENTÉ, EN VAIN,  DE NOUS POUSSER À SUPPORTER CETTE DÉCLARATION DU SG DE L’ONU.

    COMPTE-TENU DE LA CONTRAPOSÉE DE  LA VERSION DE LA MINUSMA ET DE L’ONU, des manquements et des incompréhensions, COMME  IL  N’EXISTE PAS DE CONTRAT entre la Côte d’Ivoire,  LA MINUSMA, L’ALLEMAGNE  et SAS, LES 49  IVOIRIENS SONT BIEN DES MERCENAIRES  CONTRAIREMENT À CE QU’INSINUE LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’’ONU.

    Bonjour,

    Anonyme, comme je le disais, APAISEMENT D’ACCORD MAIS RECONNAITRE LES TORTS AU PRÉALABLE, CE QUE LA CÔTE D’IVOIRE (CI)  REFUSE DE FAIRE APPUYEE PAR LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU EN CONFIRMANT LA CONTRAPOSÉE DE LA VERSION DE LA MINUSMA ET DE L’ONU,

    Essayons de nous rappeler de quelques éléments sur la logique mathématique pour la compréhension du raisonnement à base de la Contraposée, voir ci-dessous.

    Pour la Minusma, l’ONU, l’Allemagne, le SAS et le Mali :

    La PARTIE 1 (La Côte d’Ivoire n’a jamais eu de contrat avec la Minusma et SAS et la Minusma n’à pas reçu  des informations (n’a pas été avertie) avant  l’arrivée  des 49 militaires au Mali

    IMPLIQUE (DONC)

    La PARTIE 2 (la situation des  49 Ivoiriens au Mali est floue surtout en période de guerre, ils ne pourront qu’être taxés  de MERCENAIRES, comme l’à fait le Mali,  en dehors de la présentation des documents de voyage et d’ordre de mission vues les versions différentes qu’ils ont fournies du pourquoi de leur présence au Mali et de leurs métiers différents de porteurs de tenues).

    La CONTRAPOSÉE  EST équivalente à :

    L’opposée de la partie 2 (les 49 Ivoiriens ne sont pas des mercenaires)

    IMPLIQUE (DONC)

    L’OPPOSÉE de la Partie 1 (la Côte d’Ivoire a un contrat avec le Minusma et ou SAS. Ce qui est faux. La  Côte d’Ivoire (CI) n’a aucun contrat  avec la Minusma, avec l’Allemagnev et avec SAS, Ceci est dû au Dysfonctionnement de la gestion des NSEs selon la Minusma).

    DONC, COMPTE-TENU DE LA CONTRAPOSÉE, des incompréhensions  et  des manquements, COMME  IL  N’EXISTE PAS DE CONTRAT entre la Côte d’Ivoire,  LA MINUSMA, L’ALLEMAGNE  et SAS, LES 49  IVOIRIENS SONT BIEN DES MERCENAIRES  CONTRAIREMENT À CE QU’INSINUE LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’’ONU.

    Bien cordialement

    Dr Anasser Ag  Rhissa

    Expert TIC,  Gouvernance  et Sécurité

    TEL 0 0 2 2 3 95955792

  2. Ce qui passe auprès des 86% d’analphabètes Maliens n’est pas forcément ce qui passe auprès des Diplomates de haut rang. Quand le Mali avait trouvé un charnier laissé par la France à GOSSI, le même jour il a publié les preuves. Quand la France aussi a démenti, elle a immédiatement publié les preuves de s. Le Mali a indiqué ce jour du 30 avril comme étant une preuve d’invasion de son territoire. Le ridicule ne tue pas.

  3. IL FAUT RESOUDRE LES PROBLEMES LOCAUX AVEC DES SOLUTIONS LOCALES SANS Y INVITER DES GENS QUI N ONT AUCUN INTERET EN LA BONNE ENTENTE

    ALIOUNE BLONDIN MBEYE “SOLUTIONS AF4ICAINES AUX PROBLEMES AFRICAINS”

    • Souvenons-nous aussi que la colonisation du Portugal a été une des plus sales et atroces car la lutte de liberation de la Guinee-Bissau, l’Angola et du Mozambique avec des millions de morts Africains a été la plus rude et plus horrible et souvenons-nous qu’Antonio est Portugais.

  4. Mille merci NOMOKO pour ton analyse éclairée et ta comprehension de la geo-politique mondiale, en effet Antiono est ce vieux portugais colonisateur de la Guinee Bissau, de l’Angola du Mozambique, de Sao Tome, de Timor Leste, etc. Antonio a souille son bureau et son titre en racontant des inepties de ce genre. Mais debout sur les ramparts nous sommes résolus de mourir pour l’Afrqiue et pour toi Mali et ce n’est pas un vieux con comme Antonio qui va nous distraire avec ses mensonges et forfaitures!.

  5. Denouer la crise???
    Le Mali est il en crise avec la côte d’Ivoire ou la France?
    Si la JUNTE MILITAIRE quitte le haut sommet de l’État du Mali,est on sûr que la crise demeurera?
    Les dirigeants des nations unies ont compris le jeu des COLONELS installés au sommet de l’État.
    ILS ONT UN BESOIN DE LÉGITIMITÉ INTERNATIONALE.
    Le chantage est leur parade pour dénouer la pression exercée du fait de l’illégitimité des tenants du pouvoir.
    LE MALI N’EST PAS REPRÉSENTÉ AUX NATIONS UNIES AVEC LES REPRÉSENTANTS DE LA JUNTE MILITAIRE.
    La JUNTE MILITAIRE MALIENNE est en crise avec MACRON et ALASSANE OUATTARA.
    C’est différent d’une crise entre le Mali et la France ou la Côte d’Ivoire.
    L’ÉTAT DU MALI N’EST PAS EN CRISE AVEC CES DEUX PAYS.
    Des assoiffés de pouvoir, sommés de passer le témoin aux représentants du peuple malien,expriment leurs désaccords par différents moyens parmi lesquels le rejet de l’armée française et l’accusation à peine voilée de déstabilisation du pouvoir malien par ALASSANE OUATTARA.
    La logique d’une transition,c’est d’organiser rapidement les élections afin que les représentants du peuple exercent le pouvoir en fonction du CHOIX POLITIQUE VALIDÉ.
    Les agissements actuels des tenants du pouvoir n’ont pas été validé par le peuple malien.
    Est on sûr que le peuple malien va voter pour des personnes qui créent une crise diplomatique avec son premier partenaire économique du monde qu’est la France et la première puissance économique de l’UEMOA qu’est la côte d’Ivoire?
    Le monde entier sait que le PEUPLE MALIEN EST PRIS EN OTAGE PAR DES COLONELS AVIDES DE POUVOIR.
    Que “les maliens scrutent et fouillent l’agenda de cette 77e assemblée générale,sans voir le moindre indice,que ces questions seront à l’ordre du jour” indique que le reste du monde s’est aligné du côté du PEUPLE MALIEN contre la JUNTE MILITAIRE.
    ON VEUT QUE CES QUESTIONS SOIENT POSÉES PAR LES REPRÉSENTANTS DU PEUPLE MALIEN.
    Ce que la France a fait contre notre pays est connue de toutes les grandes puissances du monde qui le font aussi dans d’autres parties du monde pour défendre leurs intérêts.
    C’est inintelligent pour les tenants du pouvoir d’amener ça à l’onu.
    Si on accepte la plainte du Mali,on aura ouvert la boîte de pandore.
    Les États-Unis,la Chine,la Russie,l’Angleterre feront aussi face à des plaintes peut-être plus solides que celles du Mali.
    LES REPRÉSENTANTS DU PEUPLE MALIEN,SOUCIEUX DES INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DU MALI,N’AGIRONS PAS AINSI.
    Ce sont des dossiers qu’on n’utilise dans le plus grand secret pour gagner dans les différentes négociations.
    En agissant ainsi,la JUNTE MILITAIRE a donné de la munition à la Russie contre la France qui va être obligée de céder à la Russie dans certains dossiers pour l’empêcher d’appuyer le dossier malien.
    C’est une pratique naturelle entre les grandes puissances.
    C’est la Russie ou la Chine qui aura gagné de l’attitude inexpérimentée et opportuniste des COLONELS,pas le Mali.
    S’il y a des preuves palpables,on devrait les utiliser contre les séparatistes pour avoir l’entièreté de notre territoire,le soutien de la France pour l’Etat du Mali contre les séparatistes.
    Mais seuls les représentants du peuple peuvent avoir cet esprit car décidés à avoir des résultats sans perdre économiquement ayant un besoin inestimable du soutien français.
    La JUNTE MILITAIRE ne pense qu’à conserver le pouvoir expliquant des bras de fer irréfléchis contre le premier partenaire économique du Mali et la première puissance économique de l’UEMOA accueillant des millions de maliens.

      • Le produit de la France Afrique,ce sont les incultes de ton genre.
        POUR AVOIR LA CAPACITÉ DE DÉFENDRE LES INTÉRÊTS DE SON PAYS,IL FAUT AVOIR UN NIVEAU DE CULTURE ACCEPTABLE.
        Autrement,on se fait manipuler.
        C’est le cas d’ASSIMI GOITA et ses camarades,des millions de maliens lettrés comme kinguiranke et ses semblables.
        Des hommes politiques vous manipulent facilement.
        Après IBK,c’est CHOGUEL MAIGA.
        Maintenant GUILLAUME SORO qui se met dans la danse aidé par ses acolytes.
        Ce qui explique ce bras de fer dans le dossier des 46 soldats ivoiriens.
        Pauvre Mali!!!

        • sangare, après avoir été trompe par l’ADEMA, ses extensions et son patron pendant plus de 20 ans nous avons appris la leçon. Je pense que tu ne sais pas la définition de mercenaires de meme que ton patron Alpha Omar Konare et le suppôt de l’impreialisme international Antonio? Sinon tu n’allais pas parler de soldats!

  6. Il a parlé sans rien dire . Le vieux portugais est toujours nostalgique du colonialisme. S’il est garçon, il doit venir au Mali , dire devant les maliens que les mercenaires envoyés par ADO ne le sont pas. Écroués, ils ont été entendu. Il ne peut pas être plus roi que le roi. Depuis qu’il est à la tête des Nations unies, il s’est spécialisé rien que dans le mensonge . Cette grande organisation n’est plus que l’ombre d’elle même. L’Afrique à bien compris leur démarche. L’éveil des conscience n’est plus un rêve mais une réalité.

  7. Daou, n’oublions pas qu’Antonio est un vieux Portugais colonialiste, c’est un manque de responsabilité totale qui ne fait pas honneur a son role dans le monde et c’est un manque de justice de base.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here