Le RPM, victime collatérale du duel Asma-MPM

2

Au sein de la majorité présidentielle, c’est désormais la course au débauchage des militants et cadres. Depuis quelques mois, l’Alliance pour la solidarité au Mali/Convergence des forces patriotiques (Asma/CFP) et le Mouvement pour le Mali (MPM) sont engagés sur ce terrain. Si l’Asma/CFP, dirigée par le chef du gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga, se justifie par sa position au sommet de l’Etat, le MPM, présidé par le député et vice-président de l’Assemblée nationale, Hady Niangadou, pose des interrogations.

Elu en Commune II du district de Bamako sur la même liste que le fils du chef de l’Etat, Karim Kéita, M. Niangadou, qui est loin d’être une bête politique, enregistre néanmoins beaucoup d’adhésions de taille dans son parti.

Dans le milieu politique national, l’on commence à se poser des questions. Qu’est-ce qui explique la facilité avec laquelle Hady Niangadou draine des députés et autres acteurs politiques vers sa formation ? Est-il en mission ? Qui est réellement derrière son parti ? Sur le terrain, c’est à un véritable duel auquel l’on assiste entre l’Asma et le MPM. Au finish, c’est le parti présidentiel, le RPM, qui est la victime collatérale de cette guerre de leadership.

DAK

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Les partis politiques de notre pays sont entrain de nous pousser vers une guerre civile certaine, ils ne posent que des actes négatifs incapables de construire et très généralement au détriment des pauvres citoyens. Nous sommes dans l’oeil du cyclone, un cyclone sans précédent dans l’histoire de ce phénomène naturel catastrophique. Attention vous partis politiques, sachez que chaque bêtise de ce monde ici bas a une fin et la fin de notre cas tend vers sa fin car plus de 80% de ce pays restent sans voie et le jour “j” le regret serait dans le camp de nous tous (politiciens et apolitiques).

  2. C’est vers IBK qu’il faut regarder. Avec une simple declaration aux membres de son parti, il peut remettre le tout a’ l’ordre! S’IL DECIDE DE NE RIEN FAIRE, LE RPM ECLATERA! SI LE PM ET HADY NIANGADOU AGISSENT D’UNE CERTAINE MANIERE CONTRE LE PARTI DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, C’EST QU’ILS CONNAISSENT CE QUE NOUS AUTRES NE CONNAISSONS PAS! 2023 EST ENCORE TRES LOIN POUR COMMENCER LA COURSE AUJOURD’HUI!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here