10 000 enseignants fictifs sur les 16 000 enseignants communautaires : Le comble de la malhonnêteté !

0
Le ministre Housseini Amion GUINDO
L'ex- ministre de l'Education, Housseini Amion GUINDO

Depuis son arrivée à la tête du Département de l’Education nationale, Housseini Amion Guindo dit Poulo a enclenché des réformes majeures pour redynamiser le secteur. Le ministre Guindo qui a pris à bras le corps le secteur de l’Education,  a décelé 10 000 enseignants fictifs sur les 16 000 enseignants communautaires, soit 6 000 maîtres qui existent réellement. La prise en charge des 10 000 enseignants fictifs a occasionné une perte de 33 milliards au Trésor public. À qui la faute?

En tout cas, 10.000 enseignants fictifs sur un effectif total de16.000 enseignants, ça fait trop ! L’Etat malien doit exiger à ces malfrats le remboursement intégral des salaires indûment perçus. Pour que l’exemple fasse tache d’huile, les fonctionnaires fautifs qui ont organisé ces pillages doivent être sévèrement sanctionnés et jetés en prison jusqu’au règlement intégral des montants perçus. Ils devront verser des dommages et intérêts aux contribuables maliens, sous le contrôle bienveillant de la Justice !

Mais malheureusement, il n’y a pas lieu d’espérer sur les sanctions des voleurs de la République sous IBK. Au contraire, ils sont décorés.

Tientigui

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here