Boycott des épreuves 2021 : Les syndicats de l’éducation à la case départ

2

Les enseignants de l’éducation préconisent l’amélioration de leur condition de vie. Le 8 juillet 2021, dans une lettre circulaire, les syndicats signataires du 15 octobre 2016 avisent leurs militants sur la violation de la loi portant sur l’article 39 et les exhorte à boycotter les épreuves anticipées de fin d’année.

 Suite à l’adoption du projet de loi sur l’unification des grilles indiciaires des fonctionnaires du Mali, en conseil des ministres du 30 juin 2021 les enseignants trouvent que leur « article 39 » est menacé.

A leur avis, le gouvernement de la transition, à travers cette décision, les oblige à prendre des mesures drastiques pour préserver leur droit malgré leur bonne foi d’accompagner et de réaliser des examens stables et propres cette année 2021.

Cependant ils engagent les enseignants à boycotter les épreuves anticipées de fin d’année tels que le DEF, le BAC, le BT, le CAP, l’IFM et bien d’autres.

 

Fatoumata Kané

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Il faut que les enseignants sachent qu’il est impossible d’avoir le beurre et l’argent du beurre; vous avez eu statut particulier aucun travailleur n’a bronché depuis très longtemps et aujourd’hui lorsqu’il faut harmoniser, vous vous mettiez à vociférer en hypothéquant l’avenir de nos enfants, soyez raisonnables et sachez que personne au Mali ne vous aidera dans lutte fantoche et irresponsable. Après ce combat, nous verrons dans quel Mali vous mangerez cet argent? Quand la partie intellectuelle d’un pays se trouve dans de pareille réflexion, il faut avoir peur, nous tremblons à quelques pas de fin de cette transition avec des personnes comme ça. Est-ce qu’il ne faut que le gouvernement se focalise sur les écoles privées seules pour sauver l’avenir de l’école malienne qui est pris en otage par des enseignants véreux et irréfléchis? Vous êtes des égoïstes et cela est très grave.

  2. regardez moi ces egoistes avec leur tete de maccaque vous serez radiés a vie et on va vous remplacer se ne sera pas comme l’année derniere

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here