Excursion pédagogique : les étudiants de l’Ispric apportent assistance au village de Karadjé

L’Institut des sciences politiques, relations internationales et des communications (Ispric), à travers sa fondation dénommée «Fondation Ispric», a effectué, du 21 au 22 novembre 2015, une excursion pédagogique dans le village de Karadjé dans la région de Koulikoro, situé environ à 130 kilomètres de Bamako. 50 étudiants ont pris part à cette excursion.

1

C’était sous la houlette d’Aliou Badra Fofana, Directeur de programmes ; Tiémoko Aliou Simaga, Assistant de programmes et Mariam Siby, Chargée des relations extérieures et de la formation continue.

 

Chaque année, l’Institut des sciences politiques, relations internationales et des communications (Ispric) et sa Fondation, organise des excursions pédagogiques qui sont une opportunité pour les étudiants de mieux connaître leur pays, son  histoire, ses cultures diverses et  ses richesses. Pour ne pas déroger à la règle, cette année le choix s’est porté sur le village de Karadjé dans la région de Koulikoro, situé à environ 130 kilomètres de la capitale.

 

Arrivée dans ce village, la délégation a été accueillie par les notables des lieux. Seulement, après un petit répit, les étudiants ont procédé à se regrouper en commissions. C’est ainsi que la commission de la consultation médicale a été installée, dans laquelle, plus de 300 habitants du village de Karadjé ont été consultés avec,  à l’appui, des médicaments y afférents.

 

En plus de consultation médicale, la Fondation Ispric a également procédé  au don de fournitures scolaires et autres. «Cette excursion est pour moi une expérience de plus. Mon école me donne toujours l’opportunité d’apprendre mieux », a annoncé une participante, Salimata Konaté.

 

Mariam Siby a exprimé ceci : «Je suis très émue de cette excursion. Mais, je suis vraiment choquée en voyant que ce village n’a pas l’eau potable. Il a aussi une école qui n’a que trois salles de classes. Je suis vraiment navrée»

 

Tiémoko Aliou Simaga a indiqué ceci : « Cette excursion a été bien encadrée. Nous avions une commission d’accueil, une commission d’enregistrement, une commission orientation, une commission de consultation, une commission de distribution et une commission d’animation et de la mobilisation des jeunes. Alors, tout a été fait dans l’ordre ». «300 consultations ont été faites; il y a eu à des dons aux 300 consultés. Des fournitures  scolaires  et autres objets.. Aussi certains étudiants ont fait des dons aux démunis du village à titre personnel» a-t-il précisé.

 

L’autre temps fort de cette excursion a concerné les visites des autorités, des notables et des lieux historiques dudit village, notamment «Nianacoulou». À retenir que la Fondation Ispric œuvre dans trois volets : l’éducation, la santé et l’environnement…

Seydou Karamoko KONÉ

PARTAGER

Comments are closed.