Gestion de la crise de l’école : Les syndicats des enseignants rejettent le recours à une commission de bons offices

5

Réuni le samedi dernier à la primature, le gouvernement a décidé de mettre en place dans un bref délai une commission de conciliation afin de trouver une solution à la grève des enseignants.  Ces derniers rejettent les conclusions de cette rencontre et demandent au gouvernement de recourir aux textes juridiques  qui régissent le monde du travail.

Maliweb.net- Les retenues de salaires, les recours à des pratiques de divisions au sein des syndicats par certains autorités voire la nomination d’un nouveau ministre de l’éducation nationale ne semblent pas porté des fruits pour une réouverture des classes afin de sauver ce qui reste de l’année scolaire 2018-2019. Après l’échec de la grande rencontre du samedi passé où la société civile, les parents d’élèves et les partis politiques de l’opposition et de la majorité devaient se concerter pour éviter une année blanche à l’école malienne,  le gouvernement a décidé de la mise d’un groupe de bons offices. Lequel sera dirigé par le Médiateur de la République afin de trouver une solution à la grève des enseignants. Les autorités semblent miser sur le recours de la médiation de la société civile pour prévenir le spectre d’une année blanche  qui a commencé à planer sur l’école malienne, car, les enseignants sont en grève depuis plusieurs mois.

Devant les partenaires sociaux de l’école, les notabilités, les religieux et la société civile et en absence des syndicats des enseignants, le premier ministre Dr Boubou Cissé a  fait appel aux ressorts culturels de la nation malienne et à la conscience collective de l’ensemble des acteurs.  « Nous devons chasser, en puisant dans le fond de nous-mêmes, pour faire vibrer le sentiment d’appartenance au Mali, ce sens patriotique qui a permis à nos ancêtres de créer l’Empire du Mali, aux pères de l’indépendance de nous délivrer de l’emprise du colonialisme et d’acquérir notre indépendance, et aujourd’hui à nos vaillants soldats de protéger l’intégrité de notre territoire au risque de leur vie », a déclaré le Chef du gouvernement, qui il y a seulement quelques semaines devant les députés indiquait que le budget de l’Etat Malien n’était pas capable de couvrir toutes les revendications des enseignants qui s’élèvent à 161 milliards de FCFA chaque année.

Pour le chef de l’exécutif,  c’est une impérieuse nécessité de permettre aux enfants de retrouver le chemin de l’école afin de donner une nouvelle impulsion à l’école malienne. L’importance, selon lui, n’est pas seulement  de sauver l’année scolaire mais bien de sauver l’école malienne qui, aux yeux de beaucoup d’observateurs, ne produit pas en terme de ressource de qualité les résultats escomptés tant le niveau des enfants laissent à désirer.

Lors de cette rencontre, le ministre de l’Education Timoré Tioulenta, le  Médiateur de la République ont affiché leur optimisme  quant à la réouverture des classe en se  fondant  sur la nature des débats,  la qualité des propositions et des engagements pris par les participants. « Il n’y a plus de blocage, il y a des pistes de solutions qu’il faut affiner pour que ce qui va être proposé soit accepté par les enseignants et soutenable par le budget d’Etat », Baba Akhib Haïdara, Médiateur de la République. En effet, les participants sont convenus en absence du syndicats des enseignants de la mise en place  d’un commission de bons offices qui va  utiliser  les valeurs sociétales maliennes pour éviter la crise de confiance qui s’installe entre l’Etat et les composantes de la société.

« Les points de blocage sont en train d’être levés car le gouvernement a montré sa volonté d’aller au dialogue, mais également à des négociations dans le seul cadre de la loi et dans les possibilités budgétaires de l’Etat.  Chacun doit comprendre aujourd’hui que l’Etat fait face à beaucoup de priorités liées à l’état même dans lequel le pays se trouve. Nous sommes un pays en guerre et le budget de l’Armée a été relevé à plus de 20%. Nous versons ces revendications des enseignants dans un ensemble de crises auxquelles le pays fait face », a déclaré le ministre Porte-parole Yaya Sangaré.  Pour ce dernier, avec l’implication de tous les acteurs, notamment l’AEEM, l’AMS-UNEEM, les leaders religieux, les familles fondatrices de Bamako, la société civile, une entente  va bientôt va être scellée pour sauver l’année en cours et  même l’école malienne. Il s’agit de mettre en place  d’une commission de conciliation pour  la réouverture rapide des classes et une commission de bons offices pour gérer la question de l’école

Rejet de la commission de conciliation

Les syndicats signataires du 15 octobre 2016 qui ont boycotté cette réunion de haut niveau restent campés sur leur position. Pour leur porte parole, Amadou Coulibaly, les commissions de conciliation et de bons offices annoncées par le gouvernement ne sauraient en aucun cas être la solution au problème ». Il soutient que des textes juridiques existent pour gérer les litiges dans le monde du travail et l’État devrait s’y recourir pour trouver une solution. Rappelons que trois points de revendications constituent encore la pomme de discorde entre le syndicat des enseignants signataires du 15 octobre et le gouvernement. Ils portent sur l’octroi d’une prime de logement, prime des frais d’examens et l’accès au concours et la nomination des fonctionnaires enseignants des collectivités dans les services centraux de l’État.

Samba Sanogo /Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. C’est la conséquence de recruter des gens à tour de bras comme enseignants. Je parie que la majorité des responsables syndicaux ne sont pas des enseignants de formation. Ils sont venus au metie d’enseignement faute de trouver mieux. Ceci étant dit, je propose que:
    1) A court terme: le gouvernement fasse un effort de discuter directement avec eux en faisant des propositions concrètes.
    2) A moyen terme: le ministère du travail fasse un recensement des enseignants pour déterminer le profil/qualification de chaque enseignant,
    3) A long terme: le ministère du travail procède ) la réorganisation du corps enseignant. Ceci passe par la l’affectation de tous les enseignants ayant un profil autre que celui d’enseignant à leur corps d’origine. Autrement dit que tous ceux qui sont juristes soient mis à la disposition du ministère de la justice, tous ceux qui sont agronomes soient mis à la disposition du ministère de l’agriculture, etc.

  2. Témoignage ! Je m’appelle Myriam, je veux partager avec vous mon histoire.Pour tous vos problèmes, veuillez contacter le grand maître AZE HOUNON CHANGO, il fait du miracle et je vous promets que votre vie va changer en 3 jours,Alors pour tous vos problèmes,son travail est très efficace et rapide, Voici son Contact Téléphone: Whatsapp/Viber ou Imo : 0022966547777

  3. On demande aux enseignants de faire sacrifice de quoi? pendant que le budget de Koulouba augmante chaque annee, le nombre de ministre augmente, les voleurs de milliars circulent impuniment, les chefs militaire detournent l’ argent des pauvre soldats, le chef de la securite d’etat celebre son aniversaire a cout de 100millions. Des centaine de millions sont faites cadeau au chef religieux pour des raisons bidons. Dans quel pays somme nous? Ces mediateurs sont les premier responsables de tout le mal de ce pays. Il faut dire merd a IBK et aux voleurs qui l’ entourent. L’ argent de l’etat ne doit pas etre distribue pour auccune raison pendant que les travailleurs soufrent avec des miettes. Continuez, ce pays vas saute en guerre civil bientot. Et tout ceux qui pensent qu’ ils pouront s’ en fuir impunitment, qu’ils pensent une deuxieme fois, parce qu’ ils seront purement et simplement arrete et….. le reste je laisse a l’imagination. Si tu ne pas dirige, tu dois tout simplement degager pour sauvergarder ce que nos encetre ont laisser. Le pays vas de mal en pire tout les jours!!!

  4. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *L’HONNÊTETÉ ET LA BIENVEILLANCE AURAIENT VOULU QUE

    le 6 ème malin premier ministre Boubou Cissé

    le 6 ème gouvernement « BOUBOUS APRÈS » des malins lettrés mutants et mutantes

    le MALIN LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT POLITIGUIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE UN FOU DU MALI UN AMI D’UN PARRAIN DE LA MAFIA UN CHARLIE DE 1ère LIGNE DE LA LUTTE ANTI-MOHAMADANNE ET CELUI « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD »

    CHEF SUPRÊME AFRICAIN DE LA BOUFFONNERIE DE LA JOYEUSETÉ DE LA BOUFFONNADE DE L’ARLEQUINADE DE LA PLAISANTERIE DE LA COCASSERIE DU COMIQUE DE LA MUSIQUE DE L’ART DU PATRIMOINE

    LES ESCLAVES LES SANS-DENTS LES SOUMIS DE LEURS MAITRES ET SEIGNEURS LES SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS DE LEUR MALI

    *REPONDENT FAVORABLEMENT AUX EXIGENCES DES SYNDICATS ENSEIGNANTS

    AUX FINS DE SAUVER L’ANNÉE SCOLAIRE DES PAUVRES ÉLÈVES ET ÉTUDIANTS LES PAUVRES VICTIMES INNOCENTES

    DES PRÉDATEURS DES PILLEURS DES PILLARDS DES DESTRUCTEURS DE L’ÉCONOMIE DE LEUR MALI

    2)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *SI le 6 ème malin premier ministre Boubou Cissé

    ET LE MALIN LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT POLITIGUIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE UN FOU DU MALI UN AMI D’UN PARRAIN DE LA MAFIA UN CHARLIE DE 1ère LIGNE DE LA LUTTE ANTI-MOHAMADANNE ET CELUI « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD »

    CHEF SUPRÊME AFRICAIN DE LA BOUFFONNERIE DE LA JOYEUSETÉ DE LA BOUFFONNADE DE L’ARLEQUINADE DE LA PLAISANTERIE DE LA COCASSERIE DU COMIQUE DE LA MUSIQUE DE L’ART DU PATRIMOINE

    LES ESCLAVES LES SANS-DENTS LES SOUMIS DE LEURS MAITRES ET SEIGNEURS SES SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS DE LEUR MALI

    *DISENT QUE LES CAISSES SONT VIDES

    CELA NE PEUT ÊTRE QUE LA CONSÉQUENCE DE LEUR MAUVAISE GESTION DES BIENS PUBLICS DE LEUR BOUFFE DE LEUR BOUFFETANCE DE LEUR BOUSTIFAILLE DE LEUR RIPAILLE DE LEUR MANGEAILLE DE LEUR BECQUETANCE DE LEUR BECTANCE DES DENIERS PUBLICS

    EN COMPLICITÉ AVEC LES MALINS LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES DES PRÉCÉDANTS GOUVERNEMENTS

    *CAR EUX DEUX TENAIENT LES CORDONS DE LA BOURSE

    *AINSI L’HONNÊTETÉ LA MORALE LA BIENSÉANCE LA MORALITÉ LA DROITURE LA CROYANCE Á DIEU ALLAH MANGALAH YAHWEH L’AMOUR POUR LEUR MALI

    AURAIENT VOULU QU’ILS SE METTENT Á LA DISPOSITION DE LA JUSTICE

    ET QU’ILS SOIENT TOUS TRADUITS DEVANT DES JURIDICTIONS SPÉCIALES POUR DÉTOURNEMENT DES DENIERS PUBLICS ET DÉLIQUESCENCE DE L’ÉCONOMIE DE LEUR MALI

    TOUT EN RÉDUISANT LEURS SALAIRES ET LEURS BUDGETS ET FONDS DE SOUVERAINETÉ AINSI QUE CEUX DES MALINS LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES MINISTRES DÉPUTÉS OFFICIERS SUPERIEURS de 25% immédiatement

  5. 3)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali tout le monde sait avec un brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires primitives égoïstes partisanes

    *L’INDIVIDU EST TRIBUTAIRE DE LA SOCIÉTÉ Á LAQUELLE IL APPARTIENT

    Avec l’avènement des lettrés mutants et mutantes présidents ministres chefs de partis députés politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux etc de Moussa Traoré à IBK en passant par Alpha ATT Dioncounda leur Mali alors devint méconnaissable

    *LE MALI MUTÉ DEVINT « GANGRÉNÉ PAR LA POURRITURE » DE LA CORRUPTION DE LA CUPIDITÉ DE LA BOUFFE DES DENIERS PUBLICS DE L’INJUSTICE DE L’INIQUITÉ DE L’IMPUNITÉ DE 2 POIDS 2MESURES REINES DANS TOUS LES SECTEURS

    AVEC SA DÉMOCRATIE DITE « BANANIÈRE DES TROPIQUES »

    ET LEUR GESTION PRIMAIRE PRIMITIVE DU POUVOIR HÉRITAGE FAMILIALE ET CLANIQUE POLITIQUE

    *AINSI ON ASSISTA Á LA DÉGRADATION DE TOUTES LES VALEURS MORALES

    QUI LAISSÈRENT PLACE Á LA NULITÉ LA MÉDIOCRITÉ L’INÉFFICACITÉ AU NULLARD AU ZÉRO-POINTÉ

    DANS LA GOUVERNANCE DANS L’ADMINISTRATION DANS L’ARMÉE DANS L’ENSEIGNEMENT DANS LA SOCIÉTÉ CIVILE DANS LA RÉLIGION etc

    * LE MALIN LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT POLITIGUIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE UN FOU DU MALI UN AMI D’UN PARRAIN DE LA MAFIA UN CHARLIE DE 1ère LIGNE DE LA LUTTE ANTI-MOHAMADANNE ET CELUI « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD »

    CHEF SUPRÊME AFRICAIN DE LA BOUFFONNERIE DE LA JOYEUSETÉ DE LA BOUFFONNADE DE L’ARLEQUINADE DE LA PLAISANTERIE DE LA COCASSERIE DU COMIQUE DE LA MUSIQUE DE L’ART DU PATRIMOINE

    L’ESCLAVE LE SANS-DENT LE SOUMIS DE SES MAITRES ET SEIGNEURS SES SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS DE SON MALI

    EST LE 2ème PRÉSIDENT LE MIEUX PAYÉ EN AFRIQUE DE L’OUEST LE 10ème PRÉSIDENT LE MIEUX PAYÉ DANS TOUTE L’AFRIQUE

    *AINSI SON GOUVERNEMENT DE MALINS LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES MINISTRES

    SONT LES 2èmes LES MIEUX PAYÉS EN AFRIQUE DE L’OUEST

    *AINSI LES FONCTIONNAIRES MALIENS ET MALIENNES VEULENT ÊTRES LES 2èmes LES MIEUX PAYÉS EN AFRIQUE DE L’OUEST ET LES 10èmes LES MIEUX PAYÉS DANS TOUTE L’AFRIQUE

    *AINSI LES ENSEIGNANTS MALIENS ET MALIENNES VEULENT ÊTRES AUSSI LES 2èmes LES MIEUX PAYÉS EN AFRIQUE DE L’OUEST ET LES 10èmes LES MIEUX PAYÉS DANS TOUTE L’AFRIQUE

    *LE MALI D’ABORD EST CONFONDU à Ma Famille D’Abord dont les membres occupent tous des postes importants sans tenir compte de leurs compétences réelles pour ces postes

    le Palais Présidentiel de Koulouba est confondu à la Maison Familiale qui fut aménagée en « Palais Présidentielle de Koulouba » aux frais des pauvres contribuables maliens et maliennes

    les maisons familiales des ministres mutés sont confondues à de petits palais de Koulouba

    les maisons familiales des chefs religieux et chefs traditionnels mutés sont confondues à de petits palais de Koulouba

    les maisons familiales des généraux pépinières mutés réfusant d’aller aux fronts de combats contre les ennemis de leur Mali sont confondues à de petits palais de Koulouba

    *les maisons familiales des griots mutés sont confondues à de petits palais de Koulouba

    *AINSI TOUS LES CITOYENS ET CITOYENNES MALIENS MUTÉS LAMBDA

    VEULENT AUSSI FAIRE DE LEURS MAISONS FAMILIALES DE PETITS PALAIS DE KOULOUBA

    AINSI LES ENSEIGNANTS VEULENT AUSSI DES MAISONS FAMILIALES EN PETITS PALAIS DE KOULOUBA

    *LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION EST CONFONDUE AUX DÉTOURNEMENTS EN OUTRANCE DES DENIERS PUBLICS

    LE RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL EST DÉCHIRÉ PIÉTINÉ ET JETÉ DANS LA POUBELLE FAMILIALE ET DU CLAN POLITIQUE

    LE RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL LEUR PERMET

    D’ÉVALUER S’ILS ONT BIEN BOUFFÉ OU NON L’ANNÉE PRÉCÉDENTE

    DE RECTIFIER LEUR TIR POUR BOUFFER PLUS DURANT L’ANNÉE EN COURS

    DE SAVOIR CELUI OU CELLE PARMIS EUX QUI OCCUPE LA PREMIÈRE PLACE AU CLASSEMENT DE LA BOUFFE ET LE OU LA FÉLICITER

    C’EST UNE COMPÉTITION Á QUI MIEUX-MIEUX

    *LES BANDITS SANS FOI NI LOI VOLEURS VIOLEURS TUEURS HANDICAPEURS Á VIE SUR DES BASES RACIALE TRIBALE IMPÉNITENTS COLLABOS DES ENNEMIS DE LEUR MALI DE MNLA et consorts

    ont aussi leurs maisons familiales transformés en de petits palais de Koulouba

    ET VAGUENT LIBREMENT Á LEURS BESOINS SE LA COULENT DOUCE AVEC LEURS FAMILLES ET LE COMBLE ILS SONT MEMBRES DU GOUVERNEMENT ILS SONT LOGÉS NOURRIS AUX FRAIS DES PARENTS DES PAUVRES SOLDATS ET PAUVRES MALIENS ET MALIENNES QU’ILS ONT TUÉ ÉGORGÉ

    ET POUR LA CÉRISE ILS VONT COMMANDER ET GOUVERNER LES PAUVRES PARENTS DE LEURS VICTIMES AVEC LES GOUVERNANTS INTÉRIMAIRES

    *ET TOUT EN ÉTANT AUX ANGES AU 7ème CIEL EN PLEIN BONHEUR EN PLEINE BÉATITUDE EN PLEINE FÉLICITÉ EN PLEIN NIRVANA

    ET BOUFFANT LES DENIERS PUBLICS

    LES MALINS LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES GOUVERNANTS ET LE MALIN PRÉSIDENT DE LEUR MALI

    LAISSENT RÉGLER TOUS LES PROBLÈMES DE LEUR MALI PAR LES SOIT-DISANT AMIS-ENNEMIS LES AUTRES D’OCCIDENT ET ORGANISATIONS DE LEUR MALI

    *MÊME POUR RÉVISER LEUR CONSTITUTION OU LOI SUPRÊME DE LEUR MALI

    *MÊME POUR CONSTRUIRE DES CHIOTTES DANS LES VILLAGES DANS LES ÉCOLES DES ENFANTS MÊME POUR DONNER Á MANGER AUX BÉBÉS MALIENS MÊME POUR DONNER DE L’EAU POTABLE ET L’ÉLECTRICTÉ AUX MALIENS ET MALIENNES

    *MÊME POUR DÉFENDRE LEUR MALI CONTRE LES ENNEMIS

    *MÊME POUR etc

    4)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *AINSI L’ENFANT NÉ ET GRANDIT ET LE CITOYEN ET LA CITOYENNE MALIENS LAMDA

    VIVANTS DANS CETTE ATMOSPHÈRE DE NULITÉ DE MÉDIOCRITÉ DE L’INEFFICACITÉ D’ÉGOÏSME DE MÉCHANCETÉ DE CYNISME D’INJUSTICE D’INIQUITÉ D’INÉGALITÉ DE LA GRANGRÈNE DE LA POURRITURE DE LA CORRUPTION DE LA BOUFFE DES DENIERS PUBLICS DANS TOUS LES SECTEURS DE L’APOLOGIE DE L’ENRICHISSEMENT ILLICITE DE L’APOLOGIE DE LA VIOLENCE ARMÉE AU NOM DE SOIT-DISANT RÉCONCILIATIONS BIDONNES ET DE FOUTAISE

    NE PEUVENT ÊTRE QUE TRIBUTAIRES DE CETTE SOCIÉTÉ POURRIE NULLE NULLARD ZÉRO-POINTÉ

    *AINSI LES ENFANTS LES ÉTUDIANTS LES ÉLÈVES LES JEUNES LES CITOYENS ET LES CITOYENNES LAMBDAS TRIBUTAIRES ET INFECTÉS

    PAR LA GANGRÈNE DE LA NULITÉ DE L’INEFFICACITÉ DU NULLARD DU ZÉRO-POINTÉ DE LA POURRITURE DE LA CORRUPTION DE LA CUPIDITÉ DE LA MALHONNÊTETÉ ET DE L’ENRICHISSEMENT ILLICITE ET PAR L’APOLOGIE DE LA VIOLENCE ARMÉE ET DE L’IMPUNITÉ

    N’ÉTUDIENT PLUS NE TRAVAILLENT PLUS ET PASSENT LEURS TEMPS Á S’ENRICHIR ILLICITEMENT Á S’ADONNER Á SE LIVRER Á CULTIVER Á SE VAUTRER DANS LA VIOLENCE ARMÉE DANS LA NULITÉ DANS L’INEFFICACITÉ DANS LE NULLARD DANS LE ZÉRO-POINTÉ

    ET MANIFESTENT REVENDIQUENT AUSSI LEUR PART DE GÂTEAU-MALI SUCCULENT SAVOUREUX QUI DONNE DE L’EMBONPOINT

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here