PADES : Les évaluateurs des 4 Institutions de l’Enseignement Supérieur financées par la banque mondiale satisfaits des résultats obtenus

0

Le vendredi 17 mai 2019, la salle de réunion du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) a servi de cadre, pour la cérémonie de clôture de l’évaluation annuelle des 4 institutions de l’enseignement supérieur financées par la Banque Mondiale.

A l’entame de la cérémonie, le Coordinateur du PADES, M. Bakary CISSÉ a vivement remercié la Banque Mondiale et le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), pour l’accompagnement du PADES dans l’accomplissement de ses différentes missions. Par la suite, le Directeur général de l’enseignement supérieur M. Abdoul Salim CISSÉ a affirmé que le PADES joue un rôle pertinent dans le bon fonctionnement des activités de l’enseignement supérieur. Pour cela, il a félicité la banque mondiale pour le financement du PADES et de féliciter les évaluateurs et acteurs des IES pour leurs engagements pour la bonne réalisation des objectifs visés. Reconnaissant la modestie du ministre FAMANTA, il lui a exhorté à soutenir les IES pour la pérennisation des acquis.

Au nom de la banque mondiale M. Adama Ouédraogo a remercié les consultants pour les travaux d’évaluation tout en reconnaissant la bonne maîtrise des administrations de chacune des IES financées. Il a ensuite interpellé le Ministre et l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur à la réalisation de bons résultats tout en évoquant que ce qui compte réellement chez la banque mondiale, est le bon résultat. Avec des bons résultats, il est très sûr et certaine, que l’enseignement supérieur bénéficiera encore sans doute, de l’accompagnement de la banque mondiale, pour le renforcement de ses activités, a réitéré M. Adama Ouédraogo.

À son tour, le Ministre Mahamoudou FAMANTA, a réitéré ses remerciements à l’endroit de la Banque Mondiale pour le financement des IES pour l’amélioration des qualités de l’enseignement supérieur dans le but de générer des ressources propres.

Au nom de l’équipe des consultants évaluateurs, M. Abdoulaye BARRY a procédé à la présentation du rapport d’évaluation. Avant tout propos, il s’est dit satisfait sur les procédures de travail des Institutions évaluées. Selon lui, l’évaluation du projet consistait à recueillir et à traiter des informations autour des indicateurs pour s’assurer que les IES ciblées ont fait bel et bien ce qu’il était convenu, qu’elles fassent au bout de la période considérée. Certes, c’est la performance observée pour chaque IES qui compte, mais on ne peut ignorer certaines informations utiles au développement de l’institution qui peuvent être perdues dans une évaluation où seul compte le produit, a-t-il évoqué.

Il a conclu  que les objets d’évaluation ou les éléments à prendre en compte dans le processus d’évaluation sont les suivants : En ce qui concerne notamment la gouvernance – CA ou CU et conseil(s) pédagogique(s) et le respect des dispositions et obligations réglementaires, statutaires et contractuelles : il s’agit de s’assurer que les CA sont mis en place et fonctionnels. Il convient de voir non seulement les aspects quantitatifs (nombre de sessions de CA tenues), mais aussi et surtout de s’assurer que les dispositions règlementaires sont respectées (modalités de convocations des sessions, tenue des sessions, reporting, suivi de la mise en œuvre des décisions, etc.). Toutes choses qui ont été réalisées conformément aux règles, a indiqué M. BARRY, tout en affirmant la satisfaction des évaluateurs vis-à-vis des travaux réalisés par les différentes institutions financées.

Dognoume DIARRA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here