Rencontre : AMAS-UNEEM et l’AEEM, la grève des enseignants au cœur des échanges

0

La Pyramide de souvenir a abrité le point de presse de l’AMS UNEEM et l’AEEM, il était question de faire part de leur contribution pour une sortie de crise de l’école malienne. C’était mercredi le 27 février 2019 sous la présidence du secrétaire général de l’AMS-UNEEM Seydou Patrice Dembélé en compagnie des anciens de l’Amicale et le secrétaire général de l’AEEM, Moussa Niangaly, ainsi qu’une forte délégation d’étudiants, engagés en faveur de la non-violence dans nos écoles.

En effet, dira le secrétaire général de l’AMS-UNEEM l’école malien est malade très malade, elle est en ces temps-ci dans le bloc pour soins intensifs. Selon lui, la rencontre qu’ils viennent d’initier est l’une des solutions efficaces et marque une étape importante pour la résolution définitive de la crise de l’école malienne. “Pour cela l’AMS-UNEEM, à fait porter aujourd’hui à Monsieur Moussa Niangaly secrétaire général de l’AEEM, le bonnet Cabral, qui signifie le symbole de la lutte estudiantine au Mali. Il incarne des valeurs à savoir : l’étudiant studieux, l’étudiant patriote, l’étudiant sage et libéré de tout esprit de violence, l’étudiant qui revendique les conditions matérielles pour une école apaisée et performante, l’étudiant modèle dans la cité par son comportement, l’étudiant qui utilise la grève comme dernière arme de combat, bref, l’étudiant bâtisseur de la cité de demain le Mali de votre époque”, a-t-il mentionné pour faire la gloire du jeune Moussa Niangaly.

Daouda Siaka Ballo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here