Commissariat du 5ème Arrondissement : Des cambrioleurs arrêtés en pleine action !

    1

    Dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 avril vers 3heures du matin, le commissariat du 5ème arrondissement a procédé à l’arrestation d’un réseau de cambrioleurs. Tous résidants à Hamdallaye dans la commune IV du district de Bamako, ils étaient au nombre de cinq, agés  de 19 à 22 ans.

    Un réseau de malfrats de moins en Commune IV  du district de Bamako. Cela grâce à la perspicacité des éléments du commissariat du 5ème arrondissement.

    En effet, la Brigade de recherches de ce commissariat dirigée par le commandant, Boubacar N’Doye, a mis hors d’état de nuire une association de cambrioleurs.

    Les faits :

    Dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 avril, aux environs de  3 heures du matin, un boutiquier près de l’hôpital Luxembourg a été la cible de ces jeunes bandits.  Comme à leurs habitudes, ils mettent en place une stratégie afin de dépouiller ce pauvre boutiquier de toute sa marchandise. Cela sans savoir que le bon Dieu était avec le boutiquier ce soir. C’est au moment même, où ils s’apprêtaient à mettre en exécution leur plan d’attaque du commerce en question que ces bandits ont été aperçus par un bon citoyen. Lequel sans se poser d’autres questions décide d’appeler le commissariat du 5ème arrondissement.

    Son flair a payé, car c’était la seule alternative pour sauver la vie et les biens du boutiquier. Prompts et efficaces dans leur intervention, le Commandant Doye, responsable de la brigade de recherches de ce commissariat et ses hommes ont pu mettre le grappin sur deux bandits. Conduits au commissariat, ces deux jeunes n’ont pas mis du tout de temps à dévoiler les noms des autres. Cela, grâce à des techniques d’interrogatoires professionnelles.

    Aussi, ils ont révélé au cours de leur mise à table d’autres opération similaires à Lassa et Hamdallaye, tous des quartiers de la CIV.

    Par ailleurs, le Commandant Doye, a souligné que son équipe a découvert des scies, des marteaux, des pinces, des têtes de bûches et des tournevis, aux domiciles de ces bandits dans le cadre d’une perquisition.

    Au moment où cette information a été mise sous presse, ces jeunes bandits ont été transférés à la Grande maison d’arrêt de Bamako.

    Bravo au commissariat du 5ème arrondissement pour ce joli coup de filet !

    Par Mariam SISSOKO

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    1 commentaire

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here