Contrôle des postes aux frontières : Ces rackets aux répercutions explosives !

    3

    Les entrées au Mali ! Dans ces frontières terrestres ce qui se manifeste au niveau des postes de contrôle est inquiétant. A la rentrée, les policiers ou gendarmes, selon des témoins, ne tiennent compte que de la date de validité de la carte d’identité. L’identité réelle même du passager, on s’en fiche. Ceux qui n’ont pas de pièces, ils font le rang en file indienne pour payer 1000 ; une somme qui rentre dans la poche des porteurs d’uniforme car pas de quittance.

    Ce qui est inquiétant, cela contribue à l’exacerbation de l’insécurité. Ceux qui paient ces sommes sont admis à fouler le sol du Mali, on ne connait point l’identité de certains. Sont-ils des brigands… ? Dieu seul le sait. A ces inquiétudes, l’absence aussi de registre où est enregistré ces sans pièces qui peut servir de portail d’info.

    La hiérarchie n’est-elle pas au courant de ces pratiques dangereuses aux frontières ?

    Il y a lieu de passer à la réglementation de ce phénomène sinon ces raquettes pourraient avoir des répercutions dangereuses dans l’avenir.

    Boubacar Yalkoué

    PARTAGER

    3 COMMENTAIRES

    1. MINIANKADEN TU as fais plus de faute que le journaliste tu dis reliser vous avnt de nous les server
      ici vous n a pas sa place pas avnt mais avant pas server mais servir
      tu doit etre un policier ou gendarme ou simpatisant

    2. “Postes de controle” et “Controles des postes”. arretez de nous debiter vos inepties et relisez vous avnt de nous les server! 👿 👿 😥 😥

    Comments are closed.