Viol d’une fillette de 5 ans à Yirimadio, commune VI du district

    0

    Colère et indignation de Mme le ministre WADIDIE Founè COULIBALY

    Le viol d’une fillette de 5 ans à Yirimadio en commune VI du district de Bamako a provoqué la colère et l’indignation de la ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme WADIDIE Founè COULIBALY. Selon la cellule de communication du département en charge de la promotion de la femme, la ministre a rendu visite, le dimanche 23 janvier 2022, à la famille de la fillette de 5 ans violée pour s’enquérir de l’état de santé de la victime et apporter son soutien moral aux parents. Elle a qualifié l’acte de barbarie et estime qu’il mérite des sanctions extrêmement sévères. «Tout le gouvernement suit de près l‘évolution de l‘enquête. Il faut que les personnes qui ont commis ces actes soient punies. Nous ferons tout pour que la loi contre les VBG soit votée par le CNT », a avisé la ministre, la gorge serrée, selon un texte publié sur la page facebook du département.

    Commune rurale de Dougoufè, cercle de Barouéli :

    Une femme  enceinte abattue par son mari à coup de pilon

    Dans la nuit du 19 au 20 janvier, nous informe le ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, une femme a été abattue par son époux et a reçu un coup de pilon sur sa tête. Ce crime odieux a eu lieu à Fasongo Wèrè dans la commune rurale de Dougoufè, Cercle de Barouéli. Si l’époux meurtrier a été arrêté par la brigade de gendarmerie de Tamani, les causes réelles de ce drame sont encore inconnues. La femme était enceinte de plusieurs mois.

     

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here