Initiation à la robotique: 20 jeunes élèves reçoivent leur attestation de formation

0

Le Centre national de robotique Robots Mali a formé 20 jeunes en robotique. La cérémonie de remise des attestations a eu lieu, ce samedi 29 août, au lycée Mama Dembélé de Niamakoro, en commune 6 du district de Bamako. En présence du Directeur de Robots Mali, Michael Leventhal.
-Maliweb.net- A l’initiative de l’Association pour le Développement, l’Assainissement et la Solidarité (APDAS), des élèves – des écoles fondamentales et des lycées – ont pris part à deux semaines de formation en robotique. Devant les parents, les enfants ont démontré ce qu’ils ont appris. Organisés en deux équipes, les fondamentalistes sont les premiers à montrer les connaissances acquises en programmation.
Elève en classe de 8e année à l’école privée Yallan Sidibé, Amara Sangaré salue l’initiative. «J’avais une mauvaise connaissance de ce que c’est qu’un robot». Pendant deux semaines, explique l’élève, «nous avons été formés sur ce que c’est que la robotique, les caractéristiques d’un robot». Elève en 11 sciences, Aminata Sanogo du lycée Continental est aussi satisfaite de la formation reçue. «C’était ma première fois d’apprendre la robotique et je pense que je vais chercheur à m’améliorer».
Au nom de Robots Mali, Seydou Katikon s’est réjoui de la tenue de cette formation, la première au cours de cette année marquée par la pandémie de Covid-19. La formation était l’occasion pour les jeunes d’apprendre les notions de bases en robotique notamment l’assemblage d’un Mbot Ranger, le programmer à détecter les obstacles. «Notre objectif est de former des enfants, leur donner goût à la robotique pour faire d’eux des futurs ingénieurs capables de relever à défis en médecine, dans l’industrie, ou dans l’agriculture…», a salué Seydou Katikon.
Parent d’une élève initiée à la robotique, promoteur et censeur d’un lycée à Marakakoungo (Ségou), Thomas Nablé a fait le déplacement à Bamako pour la cérémonie. «Je tiens à ce que cette formation en robotique continue parce que ça donne du goût aux enfants d’embrasser les séries scientifiques», a affirmé Thomas Nablé. «La science est le seul moteur du développement et il faut tout faire pour y attirer les enfants», a ajouté le promoteur d’école.
Bonne nouvelle ! Le test pour la participation à la Compétition panafricaine de robotique (PARC), reportée à 2021, est rouvert aux nouveaux initiés. Sur dossier, certains élèves de Niamakoro seront admis au Centre national de robotique pour une formation. A l’issue de cette formation, les meilleurs seront sélectionnés pour intégrer l’équipe nationale qui ira au Rwanda. «C’est la preuve que la robotique n’est pas accessible, comme on le prétend, aux seuls enfants des familles riches», a indiqué Seydou Katikon.
Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here