Cheick Saadibou Moussa Kanté, président du réseau des ordres et organisations professionnels du B.T.P et affiliés : «La solution pérenne à la crise passe par la construction»

0

Invité à la cérémonie d’ouverture de la 11e assemblée générale ordinaire de l’Organisation patronale des entreprises de la construction (OPECOM), le samedi 19 juin, le président du réseau des Ordres et Organisations professionnels du  B.T.P (Bâtiment Travaux Publics)  et affiliés, Cheick Saadibou Moussa Kanté, a indiqué que la solution à la crise malienne passe par la construction.

C’est un euphémisme de dire que le Mali traverse la plus grande crise politico-économique et socio-sécuritaire de toute son histoire. «Cette situation le place face à une équation très complexe car l’enjeu constitue la relance de l’économie dans l’insécurité ; chose difficile mais aussi la sécurisation du territoire dans la pauvreté, chose très très difficile», a rappelé le président du réseau des Ordres et Organisations professionnels du B.T.P (Bâtiment Travaux Publics)  et affiliés et par ailleurs président de l’ordre des architectes du Mali, Cheick Saadibou Moussa Kanté.

Partout à travers le monde, les Etats se sont appuyés sur la construction pour sortir du marasme. Ce qui  fait dire au président Kanté que  la solution pérenne à la crise malienne passe par la construction.

«La construction en faveur des forces de sécurité qui sont en crise de cadre adéquat ; désenclavement et une meilleure planification territoriale ; la demande socio-culturelle des populations», a-t-il soutenu. Ce qui confirme l’adage selon lequel «quand le secteur des BTP marche, tout marche dans un pays».

Ce qui n’est pas le cas du Mali où le secteur des BTP est confronté à de nombreuses difficultés. Il s’agit de l’exercice illégal, de l’absence de transparence dans la passation des marchés, la porosité du marché national (la plupart des bâtiments étant construits par des entreprises étrangères) et enfin la pesanteur fiscale.

S’adressant aux membres de l’OPECOM, une des organisations membres du réseau des Ordres et Organisations professionnels du B.T.P, il a appelé à bannir de leur pratique : l’amateurisme, la signature de complaisance et le dumping. Cela afin de faire face à une concurrence sous-régionale.

L’occasion faisant le larron, le président Cheick Saadibou Moussa Kanté a affirmé devant le ministre des Transports et des Infrastructures que, suite  à beaucoup de plaintes des prestataires, le réseau des Ordres et Organisations professionnels du B.T.P et affiliés a écrit à qui de droit en faveur de la non-reconduction du DG de l’AGETIER dont le contrat est arrivé à son terme.

«Ce combat sera mené à bout et dorénavant, on en fera pareil devant tout acte portant préjudice à notre secteur», a-t-il prévenu. Ce qui constitue un message envoyé aux membres du conseil d’administration de l’AGETIER qui veulent coûte que coûte renouveler le contrat de travail du DG sortant malgré son bilan catastrophique.

Abdrahamane SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here