Commémoration du centenaire de Modibo Keita : Les héritiers encore plus divisés que jamais

4
Le Président Modibo Keita, père de l'indépendance malienne.
Le Président Modibo Keita, père de l’indépendance malienne.

D’un coté Seydou Badian Kouyaté, un ancien Ministre du régime Modibo Kéita et de l’autre coté Amadou Seydou Traoré dit Amadou Djicoroni qui se considère comme le fils spirituel de Modibo, garant légitime de tout ce qui concerne Modibo.

Mais il se trouve que Amadou Seydou Traoré dit Amadou Djicoroni et Seydou Badian ne se sont jamais mis d’accord sur la question Modibo Kéita. Un conflit entre deux hommes qui a donné lieu a une division profonde autour de tout ce qui concerne Modibo Kéita notamment la cérémonie du centenaire qui lui est consacrée cette année.

D’un coté, la tendance Seydou Badian considère Amadou Seydou Traoré dit Amadou Djicoroni et ses amis comme des profanes pour parler de Modibo Kéita et pour Amadou Djikoroni et ses camarades,  l’autre camp veut politiser l’héritage de Modibo Kéita.

Et  depuis des années, ce dialogue de sourd s’est installé entre ces deux tendances.

Seydou Badian qui avait pris en son temps la tête du parti après la chute de Moussa Traoré a décidé de faire chemin avec l’UM-RDA, le nom pris le parti après la grande division. Alors qu’une branche de la famille politique se réclame toujours de US-RDA conduit aujourd’hui par un certain Gaoussou Coulibaly. Même si au niveau de l’administration territoriale l’US-RDA n’est pas reconnu, Gaoussou Coulibaly et ses camarades  tiennent toujours des activités politiques.

Pour revenir à la grande division des héritiers, ces derniers de l’US-RDA (non reconnus par les autorités) font chemin avec Amadou Djikoroni. Ainsi pour la commémoration du centenaire, ils ont fait leur lancement le Jeudi 4 juin date de naissance de Modibo Keita au carrefour des jeunes à travers le lancement d’un livre écrit par Djikoroni lui-même  dénommé «Modibo Kéita», un ouvrage qui retrace le parcours du père de l’indépendance.

Quant à Seydou Badian et ses amis, ce sont des activités beaucoup plus formelles avec une commission nationale mise en place. Cette commission a été reçue par le chef de l’Etat qui a même donné sa bénédiction et la commission regroupe en son sein : l’UM-RDA, dirigé par l’ancien ministre du travail de la fonction publique Moussa Bocar Diarra. Et là aussi, le lancement a eu lieu le même jeudi 04 juin au mémorial Modibo Kéita à travers une conférence débat animée par Seydou Badian pour parler de Modibo. Mais en regardant de près cette situation, on se rend compte qu’il ne s’agit pas de Modibo Kéita, mais de guerre de positionnement, car chacune des parties veut utiliser le père de la nation malienne pour autre chose…

Que penserait Modibo Keita aujourd’hui de cette vraie fausse guerre qu’on même en son nom ?

Issa KABA

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Quelle honte pour notre pays je suis sur qu en France ina a plus de doc sur modibo que le mali

  2. Je demande à IBK de créer une Commission Nationale Indépendante pour l’organisation, sérieuse, honnête et digne de l’illustre disparu. Aussi, construire la famille DABA KEITA à ouolofobougou comme ce que feu Felix. H.Boigni voulait faire à l’époque. Celui fera de vous un vrai patriote et croyant aux idées du disparu. Cette construction sera un acte qui, après votre règne, une belle chose. Les clans, n’ont qu’à se chamailler à mort, cela est politique, et n’engage en rien le disparu, qui n’a jamais prôné ces agissements. Mr le Président, dans le cadre la bonne coopération entre le Mali et Chine, demander seulement à l’Ambassadeur de la chine, je vous vous jure que dans trois mois, cette vielle maison située au centre ville de Bamako , deviendra une belle chose à voir et le DEFUNT de sa tombe, votera pour vous une deuxième mandat.Merci

  3. Feu Modibo KEITA le grand africain,le véritable Malien l’homme qui a su donner aux maliens leurs dignités dans le travail,l’homme qui a posé le jalon du développement de notre république en construisant 128 sociétés d’États qui ont presque toutes fermées leurs portes après 1968 ou du moins brader par les faux dirigeants,les opportunistes et aux intellectuels prostitués qui sont prêts a vendre notre cher pays à des vils prix.”si la dignité se trouve dans l’enfer,nous irons la cherchée au détriment de l’humiliation dans le paradis”dixit Modibo KEITA mais c’est le contraire actuellement chez nos gouvernants “la mort plutôt que la honte” c’est aussi le tout contraire chez le malien actuel

  4. Il est urgent que les 2 clans arrêtent cette division inadéquate car il s’ agit de commémorer le centenaire de MODIBO KEITA qui a su rassembler les Maliens. Je souhaite que les 2 doyens fassent jouer toute la sagesse qui découle naturellement de leurs âges avancés pour parvenir à ce rassemblement et que cela soit un exemple aux yeux tous, par les temps qui courent! ! Merci.

Comments are closed.