Réclamant un droit coutumier sur un titre foncier de l’Etat : – Mme Niamacoro Coulibaly veut mettre 300 chefs de famille dans la rue Les investissements sur le site évalués à plus de 20 milliards Fcfa

6

C’est à la surprise générale que la Cour suprême a reconnu le droit de propriété de la dame Niamakoro Coulibaly sur un titre de propriété de l’Etat, à Sotuba. Toute chose qui a provoqué l’indignation des occupants de cette zone, installés depuis 2004 par un arrêté de l’ancien ministre des Domaines de l’Etat et des affaires foncières d’alors, Boubacar Sidiki Touré. Les occupants des lieux ont exprimé leur désaccord le samedi dernier au cours d’une assemblée générale.

La colère, le désarroi, la surprise et l’indignation animent de nos jours les recasés de la zone de Sotuba. En effet, dans le cadre de l’aménagement de ce quartier, ils sont au nombre de 300 chefs de familles qui ont été recasés en 2004 sur un titre de propriété de l’Etat N° 187 faisant 16 hectares. Aussitôt après cette affectation, les maisons sont sorties de terre de tous les côtés. Des logements, des écoles, un centre de santé communautaire. En tout, on dénombre sur ce site plus de 300 maisons. “De nos jours, tout l’endroit est occupé et c’est un quartier de plus de 15 ans et si on évalue la valeur des maisons construites sur les 16 hectares, c’est plus de 20 milliards de Fcfa” nous a confié un résidant des lieux. Cependant, leur calvaire a commencé depuis qu’une dame du nom de Niamakoro Coulibaly a réclamé un droit coutumier de son père sur l’endroit.

“C’est un titre de l’Etat malien depuis l’époque coloniale. Bizarrement, comment peut-on avoir un droit coutumier sur un titre étatique. La dame soutient que son père a été installé sur le site  par Maridié Niaré et qu’à cette époque;  elle était trop petite. Or Maridie Niaré  est décédé en 1956 et la femme elle-même est de 1960. En tout cas, l’Etat a plus de 1065 hectares dans cette zone” a expliqué un autre intervenant. “C’est fort de toutes ces raisons que partout où Niamakoro Coulibaly a porté plainte, elle a été déboutée, sauf au niveau de la Cour suprême où elle a eu gain de cause à la surprise générale” renchérit notre interlocuteur. La colère dans ce quartier est montée d’un cran lorsque les familles ont reçu individuellement une somation de ladite dame de quitter les lieux. Les habitants ont juré de ne pas bouger d’un iota. En tout cas, les recasés de Sotuba ont interpellé le président de la République et le Premier ministre à s’impliquer le plus vite que possible afin d’éviter une crise sociale dans cette zone dont nul ne peut connaitre l’issue. Surtout que les habitants on juré de défendre leur concession au prix de leur vie.                    Kassoum THERA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. Being it is error by government that created this most unfortunate occurrence we would like to know is government compensating former owners at area market value for their homes or/plus businesses that have become part of area awarded Mrs. Coulibaly? This is making of IBK government responsible for its predecessors actions that are ruled wrong by ultimate court of jurisdiction. If we want people of Mali commitment to our development actions government must show equity where it is due. It appear due in this instance with no indication of fraud with intent of creating situation where both sides gain at government expense. As for housing existing on area they should continue to stand as compensation to Mrs. Coulibaly for government undue seizure of her property.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  2. @Témoiignage: Je m’appelle FLORENCE, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c’était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu’au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j’en ai parlé avec une amie qui m’a donné les coordonnés d’un Maître CHANGO AZE à qui je devais m’€xpliquer. Comme j’aime beaucoup mon mari j’ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m’a promis de me le faire revenir à la maison. J’ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exact€ement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu’il a pu me fait,et bien sure on s’est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L’Envoûtement Amoureux/L’€ntente Sexuel sur une P€rsonne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/[email protected] ; Fidélité ) je vous conseille de faire comme moi.Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour c€la voici ses coordonnées :
    Téléphone (whasapp/Viber ou IMo) : 0022966547777

  3. La dame n’a rien inventé. Elle a juste eu la chance d’avoir un avocat compétent. Ils se sont juste prévalu de l’USUCAPION qui est un droit réel même s’il est quotidiennement violé au Mali par les princes du jour .

  4. Cette situation est très dangereuse. Les résidents de cette zone ne doivent rien obéir…il ne faut pas qu’ils aillent nulle part. On sait comment ça se passe a la cour “suprême”! Sinon comment un seul individu peut réclamer 16 ha a lui seul (de droit “coutumier”) en plein Bamako contre 300 familles qui ont été recasées sur le lieu par l’État? On sait comment ça se passe a la cour “suprême”…c’est le dernier recours… le subterfuge des spéculateurs fonciers, c’est la suprématie des maintenir des réclamations tenues par un fil… et d’annuler des verdicts dignes des juges qui remettent les mafieux fonciers a leur place.

    Je ne dirais pas que la dama n’a pas raison; mais qu’elle ne devrait pas avoir raison contre ces 300 familles a ce stade s’il y a une vraie justice dans ce pays. Si elle a quelque chose a régler ou réclamer… ça serait entre elle et l’État. N’est il pas très prétentieux voire même malhonnête pour un seul individu de réclamer une terre de 16 ha qui n’ont pas payé ni taxes ni redevances depuis presque 100 ans… et donc combien de violations de regèles on été commises pendant tout ce temps?

    Ce n’est pas étonnant que même si cette dame n’a pas d’argent cash qu’elle ait gain de cause, car elle a potentiellement au moins 20 milliards a ELLE SEULE…..très salivant pour tous ceux qui l’auront aidée a réaliser cette manne. Encore au Mali on ne regarde que l’argent (son gain personnel) …que 300 familles soient humiliées, pénalisées, que leurs enfants (900) soient déracinés (de leur environnement habituel ..des ecoles etc..) ce n’est pas notre soucis! Or au point de vu utilitaire, aucune cour suprême digne de ce nom ne saurait fermer les yeux sur l’aspect utilitaire voire socio-humanitaire de ce litige déséquilibré (une personne contre un millier des personnes [300 familles]). Mais hélas que est ce qu’on ne fait pas dans ce pays pour nos propre intérêt personnel!!!? Avec ce degré d’irresponsabilité comment le Mali pourra avancer?

  5. Cette situation est très dangereuse. Les résidents de cette zone ne doivent pas obéir….il ne faut qu’ils aillent nulle part. On sait comment ça se passe a la cour “suprême”! Sinon comment un seul individu peut réclamer 16 ha a lui seul (de droit “coutumier”) en plein Bamako contre 300 familles qui ont été recasées sur le lieu par l’État? On sait comment ça se passe a la cour “suprême”…c’est dernier recours, le subterfuge des spéculateurs fonciers, c’est la suprématie des maintenir des réclamations tenues par un fil et d’annuler des verdicts dignes des juges qui remettent les mafieux fonciers a leur place.

    Je ne dirais pas que la dama n’a pas raison; mais qu’elle ne devrait pas avoir raison contre ces 300 familles a ce stade s’il y a une vraie justice dans ce pays. Si elle a quelque chose a régler ou réclamer… ça serait entre elle et l’État. N’est il pas très prétentieux voire même malhonnête pour un seul individu de réclamer une terre de 16 ha qui n’ont pas payé ni taxes ni redevances depuis presque 100 ans… et donc combien de violations de regèles on été commises pendant tout ce temps?

    Même si cette dame n’a pas d’argent cash, elle a potentiellement au moins 20 milliards a ELLE SEULE…..très salivant pour tous ceux qui l’auront aidée a réaliser cette manne. Encore au Mali on ne regarde que l’argent (son gain personnel) …que 300 familles soient humiliées, pénalisées, que leurs enfants (900) soient déracinés (de leur environnement habituel ..des ecoles etc..) ce n’est pas notre soucis! Or au point de vu utilitaire, aucune cour suprême digne de ce nom ne saurait fermer les yeux sur l’aspect utilitaire voire socio-humanitaire de ce litige déséquilibré (une personne contre un millier des personnes [300 familles]). Mais hélas que est ce qu’on ne fait pas dans ce pays pour nos propre intérêt personnel!!!? Avec ce degré d’irresponsabilité comment le Mali pourra avancer?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here