Attaque de Bounty : Les éclaircissements du ministère de la Défense et des Anciens combattants !

15

L’attaque contre le village de Bounty continue d’animer les débats au Mali et à l’extérieur. Si des partenaires du Mali, notamment l’armée française affirme avoir mené une attaque contre les groupes terroristes, des populations crient à des exactions contre les civils dont des femmes et des enfants. Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, a donné pour sa part, des éclaircissements sur cette attaque et surtout sur la nature des victimes.

« Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants informe l’opinion nationale et internationale, qu’une opération conjointe FAMa-Barkhane-CF G5 sahel, « Eclipse » est en cours afin de neutraliser les Groupes Armés Terroristes (GAT) dans la zone de trois frontières », indique-t-on dans le communiqué signé par le général de brigade Souleymane Doucouré, secrétaire général du département de la Défense.

Selon le ministère de la Défense et des Anciens Combattants, « des mouvements individuels, suivis de groupement d’une cinquante d’individus ont été observés le dimanche 3 janvier 2021… » par les forces armées dans les environs de 11 heures. Contrairement à ce qui se dit depuis l’attaque de Bounty, le ministre de la Défense et des Anciens combattants laisse entendre que dans le groupe suspect constaté par les forces armées, il n’y avait « ni femmes ni enfants ».

Même si la population parle des tueries contre des civils, le colonel Sadio Camara fait cas , lui, de la neutralisation  des djihadistes de la Katiba Serma. « Aux environs de 13 heures, ces éléments de la Katima Serma, vêtus de la même façon, ont formé trois groupes », explique le département de la défense qui ajoute que « ce regroupement de combattants, principaux auteurs d’attaques et de poses d’Engins Explosifs Improvisés (EEI) sur la RN16, principalement Douentza et Hombori, ont été qualifiés d’objectif et l’intervention aérienne sollicitée par le poste de Commandement conjoint ».

Concernant le bilan de l’attaque, la défense malienne dément la version selon laquelle le nombre de victimes s’élève à plus d’une centaine de personnes. Elle parle d’une trentaine de terroristes. « Les frappes aériennes effectuées par un mirage 2000 sur ledit objectif ont fait un bilan d’une trentaine de GAT neutralisés selon les images de la mission d’observation et de surveillance », indique-t-on dans le communiqué.  Des villageois, précise le ministère de la Défense et des Anciens Combattants, venus en motos et pickup, ont inhumé les morts et ont récupéré les blessés avant de partir dans « des directions différentes ».

Le ministère de la Défense et des Anciens combattants n’est pas d’accord avec la version selon laquelle des personnes tuées étaient des villageois qui célébraient un mariage. Selon ce département, ceux qui ont été tués sont bien des GAT. « L’environnement n’a  montré ni scène de mariage, ni enfant ou femmes. Tous les renseignements recueillis en direct justifiaient que les cibles neutralisées étaient des objectifs militaires confirmés », insiste le département de la Défense. Aussi, souligne le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, «la zone comprise entre Hombori et Douentza est bien connue comme une zone d’influence active de la Katiba Serma du Rassemblement pour la Victoire de l’Islam et des Musulmans(RVIM) qui y dispose de plusieurs Merkaz, centres entrainement, ateliers de confection EEI, principalement à l’intérieur du triangle Dalla, Nokara et Kerena qui est l’épicentre de l’idéologie salafiste terroriste dans le zone ».

Par ailleurs, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants annoncé l’ouverture d’une enquête pour mieux comprendre ce qui s’est passé. Il invite les populations à soutenir l’armée dans son combat contre l’insécurité.

B. Guindo

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. SANGRE, VENANT DU MYSTICISME RELIGIEUX, A COURT D ARGUMENTS, PLONGE DANS LE MYSTICISME MATHEMATIQUE, MALHEUREUX RELIGIEUX,TOUS LES MOYENS SONT BONS.

    SANGRE!

    VAS-Y ,DEMONTRE NOUS MATHEMATIQUEMENT
    AVEC TES DOUBLES ET TRIPLES DIFFERENTIELLES
    TES LOIS DIVINES ISLAMIQUES, PAR EXAMPLE LA LOI SUR
    LES CINQ PRIERES JOURNALIERES,
    PEUT ETRE MEME, L EXISTENCE MEME, DE TON DIEU
    CREATEUR DE L UNIVERS MAIS,
    MAIS AYANT BESOIN DE TES PRIERES
    TES CINQ PRIERES JOURNALIERES,
    LES PRIERES DE TA PRECARITE
    OUI LA PRECARITE PSHYCHIQUE,
    QUE VEUT DIRE PRIERE…

    👤LES MATHS NE SONT QUE DES METHODES D ARRANGEMENT POUR QUE TU SACHES, J EN UTILISE, POUR CREER LES CHOSES IDEALES A CORRIGER DANS LE REEL, POUR METTRE TOUT SUR TERRE, DE LA FICTION A L EXISENCE 👤

    😂SANGRE, VENANT DU MYSTICISME RELIGIEUX, A COURT D ARGUMENTS, PLONGE DANS LE MYSTICISME MATHEMATIQUE, MALHEUREUX RELIGIEUX,TOUS LES MOYENS SONT BONS. 😂

  2. LE TERRORISTE DOIT ETRE TRAITE COMME TERRORISTE, CA VEUT DIRE A ENTERRER VIVANT OU MORT, MAIS PAS A GARDER EN VIE CAR INCURABLE!

    LES FAMAS DOIVENT PRENDRE EN TEMOIN TOUT LE MALI SUR LES COMPLICITES DE CERTAINS VILLAGES, S ILS NE CESSENT PAS ALORS LA SOLUTION EST DE MATER SANS PITIEE! QUE LES POPULATIONS DU CENTRE ET DU NORD SE METTENT EN TETE QUE S ILS CREENT L ENFER CA RETOMBERA SUR LEURS CRANES RASES!

    KA AFREUX

  3. @Chers amis, freres, soeurs et collegues: mon conseil est simple- ni ma chou ti nyenemanw te siran y nie- dans cette histoire soyons clairs que j’ai mes conclusions que ce ne sont pas des civils tues- dans aucune societe Malienne on ne celebre un marriage sans les femmes et les enfants! Je dis aux FAMA: Bombarder d’abord ensuite on discute apres!

  4. TOUT DOIT ETRE FAIT POUR PRESERVER LA VIE DES POPULATIONS INNOCENTES MAIS N’HESITEZ PAS A’ NEUTRALISER CES TERRORISTES FILS DE CHIEN!!! ILS NE SONT POINT MUSULMANS. CE SONT DES CRIMINELS QUI VIENNENT POUR VOLER ET TUER!!!

    • VIOLER VOLER VIOLENTER MAIS L ISLAM REPOSE SUR CES 3 DEPUIS SA CREATION A AUJOURDHUI, AU MOINS EN AFRIQUE! MEMOIRE DE KHASSOGIH LE JOURNALISTE MIS EN PIECE DETACHEES PAR LES GRANDS MUSULMANS DE LA MECQUE!

  5. FARABOUGOU ATTEND TOUJOURS QU’ON L’AIDE A’ SE LIBERER DE L’EMBARGO TERRORISTE EN BOMBARDANT LES JIHADISTES QUI LE PRENNENT EN OTAGE.
    MADOU, J’ ESPERE QUE TU ES MOINS AGITE’ AUJOURD’HUI! IL FAUT PRENDRE L’IMBECILINE ET L’IDIOTICINE! YOU WILL BE OK!!

  6. Beaucoup des villages du centre ils sont de complices avec des terroristes ces terroristes sont parmi eux, zéro tolérance avec eux .

    • SOYONS EXTREMEMENT PRUDENTS POUR NE PAS BOMBARDER DES POPULATIONS INNOCENTES! IL FAUT ABSOLUMENT NEUTRALISER LES TERRORISTES ET LEURS SUPPORTERS!!!! CERTAINS DE CES SUPPORTERS SONT A’ BAMAKO. IL FAUT LES NEUTRALISER!

  7. Chers amis et collegues: mon conseil est simple- ni ma chou ti nyenemanw te siran y nie- dans cette histoire soyons clairs que j’ai mes conclusions que ce ne sont pas des civils tues- dans aucune societe Mlienne on ne celebre un marriage sans les femmes et les enfants! Je dis aux FAMA: Bombarder d’abord ensuite on discute!

  8. Les civils blesses chez Médecin Sans Frontières il faut analyser les traces d explosifs
    J’invite tous les témoins a envoyé leur vidéos aux médias RP médias Kati 24 Om TV et sur Twitter et Facebook au maximum afin de donner des preuves indiscutable au peuple Malien

    Mettez vos vidéos sur carte mémoire car la France va bloquer le réseau Orange et empêcher diffusion des image du bombardement
    Q

  9. Yugu
    “Ce que je redoutais est devenu à mon avis une évidence: nos pauvres parents se sont fait bombardés sur indications d’une armée lâche qui ne s’approche jamais du champ de bataille pour être sûr que c’est l’ennemi ou si c’est le pauvre hère”

    RIGOUREUSEMENT EXACT !…

    Même s’il était avéré qu’il y avait des terroristes armés dans ce village, l’armée devait demander un appui aérien pour les combattre au sol et non demander à ce qu’on les bombarde car, on le sais, un bomdardement n’est pas précis comme un tir”

    ET LÀ ENCORE, RIGOUREUSEMENT EXACT !!!
    Où que ce soit, un bombardement aérien de position ennemie intervient toujours EN APPUI (ET SUR INDICATIONS PRÉCISES !) des troupes au sol !

    Un pilote d’avion de chasse ne peut frapper que “LÀ” ou les troupes au sol lui disent de frapper!!!
    Mais si lesdites troupes au sol n’osent pas s’approcher de la cible et donnent de ce fait des coordonnées APPROXIMATIVES …😢😢😢

  10. Yugumane
    Sur indication d’une “armée” lâche???
    C’est devenu la musique dans votre bouche de dénigrer le guerrier malien.
    L’ARMÉE est faible,le soldat en subi dans ses activités de tous les jours ou L’ARMÉE est lâche, le soldat est victime de sa lâcheté.
    LA ZONE QU’ON APPELLE DES TROIS FRONTIÈRES EST GÉRÉE PAR LE G5 SAHEL COMMANDÉ PAR UN GENERAL NIGERIEN.
    Il est une création de la France donc supervisé par ses OFFICIERS SUPERIEURS.
    Donc dans cette zone,L’AUTORITÉ DE L’ARMÉE MALIENNE est déleguée au G5 SAHEL.
    La preuve quand il y a eu attaque des jihadistes à SEVARÉ dans les batiments qui abritent l’Etat major du G5 SAHEL,son commandant en chef le GENERAL MALIEN a été sanctionné, non pas par les autorités politiques du MALI, mais par les chefs d’Etat du G5 SAHEL.
    Donc cette bavure ne concerne pas L’ARMÉE MALIENNE.
    Peut être, c’est pour ça,elle a tardé á communiquer.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  11. Où est l’eclaircissement dans ces déclarations bidons ? Les villageois parlent de tirs d’hélicoptère volant à basse altitude et le Ministre attend 5 jours pour nous parler de bombardements de Mirage 2000, a-t-on besoin d’être un Colonel de cette armée Malienne de fripouilles pour pouvoir faire la différence entre un hélicoptère et un chasseur-bombardier ? Si l’armée Malienne est sûre que les cordonnées qu’elle a données à BARKHANE correspondent bien à des positions de djihadistes pourquoi a-t-elle laissé les villageois transporter les corps dans différentes directions ? Le minimum de responsabilité était de se rendre sur place pour ne serait-ce que récuperer les armes des djihadistes tués afin qu’elles ne tombent pas dans des mains de civils.

    Ce que je redoutais est devenu à mon avis une évidence: nos pauvres parents se sont fait bombardés sur indications d’une armée lâche qui ne s’approche jamais du champ de bataille pour être sûr que c’est l’ennemi ou si c’est le pauvre hère qu’elle envoie à l’abbatoir.

    Même s’il était avéré qu’il y avait des terroristes armés dans ce village, l’armée devait demander un appui aérien pour les combattre au sol et non demander à ce qu’on les bombarde car, on le sais, un bomdardement n’est pas précis comme un tir. On ne peut pas tuer des civils qu’on a abandonnés à leur sort sous pretexte qu’il y a parmi eux leurs bourreaux

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here