Crise au Mali: Pas de négociation avec les groupes armés qui ne rompent pas avec le terrorisme (Quai d’Orsay)

8

 Aucune négociation n’est possible avec les groupes armés qui ne rompent pas avec le terrorisme et ne respectent pas le principe de l’intégrité territoriale du Mali. Cette ligne correspond en tous points aux termes de la résolution 2071 adoptée le 12 octobre par le Conseil de sécurité des Nations Unies, a déclaré mercredi le porte-parole du Quai d’Orsay lors d’un point de presse.

La France attend des autorités maliennes qu’elles présentent une feuille de route incluant notamment un calendrier électoral et prévoyant les modalités d’un dialogue avec les groupes rebelles non terroristes du Nord Mali qui se conforment aux exigences du Conseil de sécurité, selon la même source.

La France est d’autre part attachée à la lutte contre l’impunité : elle souhaite ainsi que ceux qui se sont rendus coupables de crimes de guerre ou d’exactions soient jugés, a ajouté le porte-parole du Quai d’Orsay.

Ces dernières semaines, la France a poussé le Conseil de sécurité de l’ONU à adopter une résolution sur une intervention militaire des troupes africaines au Mali.

La France a également promis de fournir un soutien “logistique” à une intervention militaire africaine au Mali pour déloger des islamistes radicaux, tout en excluant de déployer des soldats français au Mali.

Publié le 2012-11-01 11:22:40 | French. News. Cn

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Si ils veulent blanchir le MNLA ils se trompent quand ils vont echaper à la justice nationale ou internationale, ils ne vont pas échaper à la vindicte populaire au nord. Ils sont connus et ils seront punis

  2. Mr Sarkozy est le SG du MNLA et Mr Jupé est son Secrétaire à la Communication. Ils sont tous satanique les membres du MNLA purgeront d’abord leur peine avant toute négociation. Nous n’accepterons plus ces chiens sur notre sol. Ils plus dangereux que tous ces groupes terroristes! Seulement, la presse française est indigne et tente d’attribuer aux islamistes tous les crimes commis par le MNLA (viols, vols, pillage des banques et services socio-sanitaires, destructions des infrastructures et équipements de l’Etat). Il faut arrêter de nous demander de négocier avec ce groupe terroriste. Nous ne négocierons que lorsqu’ils auront purgé leurs peines de condamnation par la justice malienne.

  3. Hollande et son gouvernement c’est notre ouragan Sandy à nous français :mrgreen: :mrgreen:

  4. Chacun à ses terroristes, pour nous maliens notre principal terroriste est le MNLA.Quand Au Président Hollande en baisse de cote de Popularité pourra recuperer une partie par la diplomatie notamment par cette guerre qu’elle va faire contre les autres bandits .

    • Niyé ,Hollande c’est un chamalow ,aussi mou et inconstant 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  5. C’est quand même assez acrobatique de négocier avec les criminels du MNLA et d’ANESARDINE qui auront rompu avec les djihadistes, en même temps, de juger les anciens criminels du MNLA et d’ANESARDINE. C’est eux qui ont amené les djihadistes, lutté ensemble, combattu ensemble l’armée malienne, volé, violé, enlevé, profané, saccagé, flagellé, lapidé, assassiné de paisibles populations civiles. Les meilleurs des cadres du MNLA/ANESARDINE ont été complices actifs de cette politique, à travers les propagandes sur les antennes étrangères, au Parlement européen, au Burkina, en France. Le Mali a porté plainte contre tout ce beau monde à la CPI, sans parler de la vengeance en attente des nordistes victimes de ces criminels…

  6. Vive la France, et vive le Quai d’ORSAY. Depuis la victoire bien méritée et bien sucrée du candidat François Hollande à la présidentielle française 2012, nous autres maliens avons commencé à respirer un bon air. Vive Hollande! Vive Hollande qui était notre candidat! Ah bas sarkosy le diable, notre ennemi; mais le candidat du mnla. C’est cette précision qui est surtout très importante:
    ” Aucune négociation n’est possible avec les groupes armés qui ne rompent pas avec le terrorisme ET NE RESPECTENT PAS LE PRINCIPE DE L’INTÉGRITÉ TERRITORIALE DU MALI”

Comments are closed.