Cuisante défaite des sécuritaires algériens et des polisariens suite à la mort du terroriste Abdelmalek Droukdel

1

L’homme lige des Services algériens de Renseignement et du polisario, à savoir le terroriste algérien Abdelmalek Droukdel, a été rayé définitivement de la carte sahélienne, le 04 juin 2020, suite à une opération militaire française à Talhandak, au Nord-Ouest de la ville malienne de Tessalit, sur la base de renseignements fournis par les Etats-Unis d’Amérique.

Nul ne peut nier le rôle macabre joué par les autorités algériennes et les polisariens dans les activités terroristes affectant la région sahélo-saharienne, tout particulièrement le Nord du Mali, en raison des richesses pétrolières, gazières et minières que renferme cette région et que l’Algérie souhaite s’accaparer.

Il serait difficile de contredire les affirmations de très nombreux participants aux réunions de la 4ème Commission de l’ONU qui ont mis à nu les connexions du polisario avec plusieurs organisations terroristes internationales et associations criminelles spécialisées dans le trafic transfrontalier en tout genre opérant dans la zone sahélo-saharienne.

Au cours de ces multiples réunions, il a été clairement établi que des liens existaient, et existent toujours, entre « Ansar Eddine », parrainés par les Services algériens, et l’ « État Islamique au Grand Sahara » (EIGS), dirigé par l’ex-élément de la soi-disant « Armée Populaire de Libération Sahraouie (APLS, polisario) » le polisarien Adnan Abou-Walid Al-Sahraoui, dont la tête a été mise à prix par le Département d’État américain.

Mieux, selon un rapport d’enquête, présenté le 08 août 2018, à l’intance décisive de l’ONU il a été clairement affirmé que les artisans du chaos qui continue d’affecter cette région, particulièrement le rôle effroyablement sanguinaire des tristement célèbres « Ansar Eddine », produit pur jus du renseignement algérien, et son pendant polisaro-daechien « EIGS ».

Il a été déclaré que les camps de Tindouf sont devenus un refuge pour les criminels et une base arrière pour les organisations extrémistes et prouvé les interférences entre les mercenaires du polisario et les mouvements terroristes au Sahel et dans la zone tampon de Guergarate.

Question de géolocalisation, le rapport de l’ONU, signé du nom de son rapporteur Ruben de Koning, situe la présence des Ansar Eddine et de l’EIGS dans la commune rurale de Talataye, Nord du Mali, et dont le Maire, un Daoussak nommé Salah Ag Ahmed, est proche d’Iyad Ag Ghali, qui n’est autre que le chef du groupe de sanglante réputation Ansar Eddine.

De son côté, Susan Ashcraft, ancien Agent Spécial de l’Agence Antidrogue des Etats-Unis (DEA), avait également averti, devant la 4ème Commission, que « des organisations militaires comme le Hezbollah ont établi des camps d’entraînement dans les camps de Tindouf, dans le Sud-Ouest de l’Algérie, et recherchent en permanence à recruter les jeunes désespérés et vulnérables de ces camps, à des fins terroristes, de contrebande, et de trafic de drogue et d’êtres humains »

La mort d’Abdelmalek Droukdel et celle d’autres cadres d’Al-Qaïda, viennent porter un coup fort à la guerre se déroulant au Sahel et pourraient désorganiser la filière sahélienne de cette franchise jihadiste, engagée dans une lutte d’influence avec la filiale sahélienne de l’EIGS.

Cette défaite des terroristes en terre sahélo-saharienne devrait mettre en alerte les forces de sécurité françaises en raison de la présence sur son territoire d’éléments polisariens et algériens proches des mouvements terroristes et qui pourraient passer à l’action à n’importe quel moment pour venger la mort d’Abdelmalek Droukdel et de ses compères.

Farid Mnebhi.

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. fact Algeria have had essential role in maintenance of terrorists in Mali plus Sahel nations led by Ubuntu heads of state is overwhelming cause to toss out Algerian agreement. It is clear Algeria is using terrorists to increase its control over Ubuntu Africa. Algeria should not be given influence in Ubuntu Africa instead due to Algeria terrorists affiliation its influence should be stamped out in Ubuntu Africa plus all who come in its name not allowed to succeed. This include those who prompt Imam Dicko thereafter we will have opinion of true Malians. Then we may get about quickly eliminating French mentality in Malian plus Ubuntu Sahel governance. You see French governance require that there be a sizeable poor community that fight for scraps of wealth that rich leave to them. This usually make poor of France more willing to join military in order to overthrow African nations plus take their wealth plus leave them undeveloped. Imam Dicko need approach this from a position that those who steal wealth of Mali must use substantial portion for developments of jobs in essential modern living conditions for Mali. Elimination of terrorists plus their supporters from his movement plus taking of development position will make his movement appealing to those who may bring about deliverance of ultimate goal plus it do not necessitate IBK removal from office.
    As long as military is with IBK it is most unlikely he will be removed from office before his term end.
    Henry Author Price Jr. Aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here