Rébellion au Nord Mali : Jusqu’où le Dr Oumar Mariko serait-il impliqué ?

38

Le bouillant Secrétaire Général du Parti SADI serait-il en contact avec la branche politique du MNLA ?  Selon des informations recueillies à ce sujet, tout laisse à croire que l’ancien Secrétaire Général  de l’AEEM serait en contact avec HAMA MAHMOUD, Secrétaire chargé des questions juridiques du MNLA, branche politique basée en Mauritanie depuis maintenant cinq mois.

Oumar Mariko

En remontant dans le temps, il est important de signaler que Hama MAHAMOUD a été Commandant du Cercle de  Kolondièba, circonscription d’élection de l’Honorable Oumar MARIKO et ressortissant dudit cercle. L’amitié entre les deux hommes serait partie du séjour que ce dernier a passé dans cette localité. Mais des décennies après, quelle lecture faire d’une retrouvaille spontanée entre ces deux hommes ? Existerait-il un pacte secret entre un homme politique censé être un républicain et fervent défenseur des institutions et le séparatiste Hama ? Le doute persiste au regard des récents rapprochements entre Mariko et HAMA MAMOUD.

En effet, ce dernier aurait participé à deux rencontres importantes de la direction du parti SADI à Niamana dont l’une a porté sur la reforme de la commission Daba Diawara. Selon certaines sources, notre cher commandant était même sur le point de rejoindre le bureau politique du parti SADI. Aussi, leur amitié avait atteint certain niveau qu’il était fréquent de voir les deux hommes dans la circulation.

Par ailleurs, le Secrétaire Général du parti SADI, en compagnie de certains de ses camarades du bureau politique, aurait effectué des visites en Mauritanie pour aller rencontrer Hama MAHAMOUD qui était en pleine préparation de l’assaut contre le nord du Mali. Mariko était-il informé de cette stratégie de déstabilisation de la partie nord de notre pays ? Aurait-il cautionné cette agression de notre patrie ?  Le doute persiste et persistera. Mais l’usure du temps est plus forte que la ruse de l’homme. Tôt ou tard, des révélations fracassantes seront faites à ce sujet et décrédibiliseront davantage la personne qui aurait du avoir une place de choix au Mali  démocratique n’eussent été ses maladresses politiques et son pilotage à vue pour la conquête du pouvoir.

Et qu’en est-il de son rapprochement avec la Junte dirigée par le capitaine Sanogo?

L’intervention sur RFI du Secrétaire Général du parti SADI, l’Honorable Oumar Mariko au lendemain du coup d’Etat qui a renversé le président Amadou Toumani Touté n’a laissé aucun Malien sans cogiter.  Dans son  intervention sur RFI, son soutien indéfectible à la junte comme pour dire la mission est accomplie. Selon des informations, le Secrétaire général du parti SADI serait bien au cœur de ce coup d’Etat, aurait effectué une visite à Gao une semaine avant le putsch. Aussi, il ressort de nos investigation sur les traces de notre pseudo démocrate qu’il aurait récupéré le noyau des sous officiers qui avaient tenté un coup de force il y a de cela quelques années. Son contact serait un certain Diarra, un adjudant chef de l’armée de terre. Ce dernier serait le maître penseur du coup d’Etat du 22 mars. Selon nos informations, ce jeune et d’autres seraient financièrement dans la grâce de notre cher honorable jusqu’à la date du 22 mars.

C’est sûrement cette connexion qui expliquerait la  présence constante de Mariko auprès de la junte. Mais aujourd’hui, il y a lieu de penser si le capitaine Sanogo et ses frères d’arme sont bien imprégnés d’une éventuelle connexion entre Mariko et le MNLA responsable des pires atrocités à l’endroit de leurs frères d’armes à Aguelhok et Tessalit.  Si ces allégations sont confirmées, Mariko ne peut-il pas être poursuivi pour haute trahison ? Soyez sur que la vérité sur cette nébuleuse éventuelle implication du SG du parti SADI ne tardera pas à s’éclater, car de plus en plus, le contrôle du mouvement lui échappe et les langues vont certainement se délier.

Dougou Fana

Commentaires via Facebook :

38 COMMENTAIRES

  1. Mrs les pushists, qu’attendez vous pour arreter Mariko? celui ci est un vrai enemi du Mali; sa place c’est la prison.

  2. Reopndre à Salif Fotan.Prions dieu pour tout ce qui est dans le noir éclate à la lumière du jour.Journaliste sort nous des ténèbres.Namou la suite…

  3. Dougou Fana ou le fumier du village? certainement, puisqu’il faut être d’une mauvaise foi manifeste pour essayer de trouver un lien entre Mariko et la rebellion. ATT n’at-il pas collaborer avec Iyag? Tu n’a jamais eu comme connaissance un touareg qui s’est retrouvé dans la rébellion? Je me demande comment un homme peut être aussi méchant envers son prochain?

  4. il faut enqueter simplement ses gens sont capable de tous il est dans toutes les mauvaises sauces ils sonts prêt a tous pour arrivée au pouvo il faut bien enqueter sur ses relations avec les énemis du mali 🙄

  5. Battons pour le Mali et faisons attention aux manupillations de tous les bords.
    Mes amitiés

  6. Oumar Mariko doit porter plainte contre ce journaliste qui mérite lui d’ être arrêté. Si il est en mesure de prouver ces accusations graves il devra être libre si il a colporter une fausse rumeur il devra payer et cher.

  7. Oumar MARIKO= Laurent GBAGBO alors peuple du MALI faite tres attention a ce seul medecin qui a été admis au doctorat de médecine avec une mention non honorable. En un mot c’est un danger pour la société MALIENNE. CNRDRE faite tres attention a vous, A BON ENTENDEUR SALUT.

  8. Dougou Fana marche ici complètement sur son ventre à vouloir nous vendre des bobards contre un patriote et un anti-impérialiste conséquent qu’est Omar Mariko que nous connaissons bien. Sincèrement, il faut que Dougou Fana sorte du caniveau où il s’est égaré. cette façon de servir les intérêts françafricains fait de Dougou Fana un plumitif écœurant et dégoulinant de nègreries.

  9. Gestapo,
    Merci pour ton exposé;mais un seul mot nous suffit.le parfait est réservé à Dieu seul.La démocratie est une lutte à longue haleine; c’est une course de fond et exige de ses adeptes la patience, l’endurance et la persévérance. A 20 ans on s’arrête pas pour un putsch afin d’arriver vite à ses fins.

  10. SVP Douga il faut chercher d’autres sujets à vendre. Tu sais vous la presse vous faites avaler toute sorte de balivernes et d’allegations aux lecteurs non avertis. Priere arretez vos intox et donner les vrais info.Si vous etes payé par le FDR, dis leur que ce n’est pas democrate de mentir quitte a salir ou ternir l’image des gens. Même vous Douga, je vous connais et je sais que un de tes amis d’ecole est l’un des portes paroles du MNLA.EST CE A DIRE QUE VOUS ETIEZ AU COURANT DE CES ATTAQUES????????.Facile d’accuser ,de chercher la petite bête, mais avec un peu de conscience professionnelle, vous n’allez pas etre a la solde de ceux qui ont les poches lourdes. SACHEZ QUE VOUS ETES REDEVABLE AU CITOYEN MALIEN EN NOUS LIVRANT LES VRAIES INFO ET NON DES INTOX POLITIQUES. UN intellectuel fera la difference entre le vrai et les calomnies. Merci de ne pas troquer ta plume contre quoique se soit. L’argent part et l’ecrit reste. Ne compromet pas ta descendance.

  11. Pour que le Mali soit stable, il faut mettre ce crapule, ce perturbateur ce faux révolutionnaire hors d’état de nuire. Soit en lui reversant le même sort que IB ou le mettre en prison ou résidence surveillée à vie.
    Dans ce désordre dont il est le premier responsable, le mali accusera beaucoup de retard pour son développement économique, sociale, politique. Selon moi il en fait de trop. Certe, il pointe du doigt les tares de notre gouvernance, mais sa manière d’agir est irresponsable et opportuniste.

  12. Personnellement, je n’en veux pas à ce farfelu hypocrite, opportuniste, mais à ces soit disant intello du Mali et de l’étranger (USA, France,…) qui se laissent berner, amadouer et endoctriner par ce perturbateur, ennemi numero1 du Mali qui n’est autre que ce faux docteur de nom. Il a voulu faire cette même révolution en Côte d’ivoire en rendant visite à la fille de Laurent Gbagbo et son ex conseiller à la communication à Washington DC areas métropolitain. Il voulait que ces proches de Gbagbo lui donnent de l’argent et lui il va aller créer la rébellion en Côte d’Ivoire. Aussi, il a toujours cru à un mouvement populaire après les élections au Mali. Selon lui, Modibo Sidibé sera le président et le peuple va se soulever pour aller lui le réclamer. QUELLE UTOPIE!!!! QUELLE HONTE!!!!!QUELLE TRAITRISE!!!!CE VAILLANT PEUPLE DU MALI N’A PLUS BESOIN De verser une goutte de SON SANG POUR PERMETTRE À UN HOMME SANS EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE NI AMOUR POUR CE PEUPLE (autrement il aurait mis un peu d’eau dans son vin en supportant nos militaires contre cette rébellion dont je n’en doute point il en est capable de nouer alliance). C’est lui qui a mener la lutte estudiantine pour la démocratie au mali. Les martyres de ce soulèvement populaire sont entrain de se retourner dans leurs tombes car ils sont morts pour une cause dont le principal instigateur n’y croit guère. Toutes les difficultés peuvent se résoudre dans une démocratie même dans une démocratie imparfaite. D’ailleurs aucune démocratie n’est parfaite même après des décennies, il y aura toujours des ajustements à faire afin de refléter les réalités du moment.Mariko n’est autre qu’un perturbateur assoiffé du pouvoir. Pour venir au pouvoir il faut gagner les élections c’est aussi simple Monsieur ÉTUDIANT À VIE. Je suis convaincu que ce qui est arrivé à IB en cote d’ivoire l’attend dans un avenir très proche.

  13. http://www.ipetitions.com/petition/non-a-la-negociation-avec-le-mnla

    SVP signez votre nom et prenom.

    Faites savoir aux autorites maliennes que vous en avez marre des negociations unitiles et sans fins avec la rebellion. Signez cette petition pour vous faire entendre: Pas de negociation avec le MNLA qui ne controle rien sur le terrain.
    IL Y A CERTAINES GUERRES QUI DOIVENT ETRE FAITES. SI CELLE CI A LAQUELLE NOUS SOMMES CONFRONTES EN EST UNE, ALORS NOUS LA FERONT….

  14. Honte à la jeunesse malienne pour se faire endoctriner par un gars qui est pr^t à vendre ses parents biologiques pour une gloire qui tarde à vénir.

  15. Oumar Mariko, n’est qu’un battar, selon la classification des sociologue de la société, il appartient au groupe des irréductible, que toute action n’est pas la mienne n’ aucun effet chez eux. ne l’en voulez pas SVP. Vous savez tenté de dire à Mariko que le prophète Med(PSL) est dans le paradis il va le discuter.

  16. l’article de M. ALY NOUHOUN DIALLO : VOILA LE MEILLEUR ARTICLE DEPUIS LE COUP D ÉTAT de M. SANOGO et j’espère qu’il s’en inspirera des conseils de cet immense personnage du Mali ; Que Sanogo et sa compagnie soient sages et laissent enfin le pouvoir après les 40 jours (DIONCOUNDA) qui doit continuer CAR ON A PAS LE TEMPS de se perdre dans les discussions inutiles comme au temps du CTSP (LE PAYS N’ÉTAIT PAS OCCUPE en ce moment) et qu’ils gardent les postes stratégiques ou portes feuilles de GUERRE et préparer notre ARMÉE à la conquête du Nord qui va prendre du temps contrairement à ce que souhaitent tous les Maliens etc…ces gens, ces businessman trafiquants touaregs sont entrain de miner toutes les régions Nord etc…

  17. POUR VENDRE SON JOURNAL DONT LES PROPOS N’ENGAGENT QUE SON AUTEUR, CERTAINES PERSONNES INCAPABLES D’ANALYSES SE PERMETTENT DE CREER DES CONNEXIONS AVEC DES CONCLUSIONS AUSSI SURPRENANTES POUR NE RIEN DIRE.
    CERTES MARIKO EST GENANT POUR BEAUCOUP DE CORROMPUS AUX MALI, IL EST REVOLUTIONNAIRE MAIS EN VENIR AUX COMPLOTS CONTRE SON PAYS PAR UN SOI DISANT CONTACT AVEC LES REBELLES POUR METTRE NOTRE PAYS A TERRE, MONSIEUR VOTRE ANALYSE EST TRES MEDIOCRE.
    NOUS SOMMES A UNE EPOQUE OU IL FAUT CULTIVER L’EXCELLENCE, MEME LES REDACTIONS DOIVENT FAIRE APPEL AUX TALENTS.

  18. QUELLE CENSURE SUR MALIWEB où il faut créer tous les jours un PSEUDO pour intervenir / on savait depuis longtemps qu’ils ne publient que ce qui les arrange HEUREUSEMENT qu’il n’y à que 0,05% pour cent de MALIENS qui ont Maliweb…
    AMION -etc… SADI = Secte d’Aigris Dévoués d’Intrépides d’Impatients…. On ne veut pas d’héritage dynastique, du syndicalisme à la création de parti, de fils en père etc…Prenez le pouvoir à la place du CNDRE directement c’est mieux au lieu de crier, de créer des club, des amicales partout. J’espère qu’on va rectifier le TIR pendant ce temps et INTERDIRE tous les partis NON PRÉSENTS de “AGUELHOC TESSALIT à DIBOLY KAYES” CES MICRO PARTIS DE QUARTIER qui pullulent et qui polluent les DÉBATS. On doit bannir les transhumances nomades de tout élu par un suffrage pendant un MANDAT…pendant que SANOGO va nous perdre notre temps après les 40 jours , les BUSINESS MAN trafiquants Touareg se solidifient, minent le terrain et s’implantent durablement…ON EST PARTI POUR UNE SOMALIE BIS si d’ici quelques mois on ne commence pas la reconquête du NORD (justificatifs du coup d’État) ALI NOUHOUN DIALLO A TOUT DIT ET ÉCRIT que tout le monde s’en INSPIRE et on gagnera du temps.

  19. Sanogo, Capitaine Sanogo ta place est à Kidal actuellement pour nous annoncer la prise et la fin des combats après avoir libéré Tombouctou et Gao. Ne te mêle pas de la vie politique car en venant tu voulais seulement et simplement avoir les armes pour te battre. Sanogo, Capitaine Sanogo le peuple t’attend au nord au lieu de pavaner dans les V8 à Bko à essayer d’effrayer les gens par des armes achetés avec l’argent du peuple. Sanogo, Capitaine Sanogo va au nord c’est mieux pour toi.

  20. Concernant TOUTES LES INFORMATIONS délivrées par RFI (Radio France Internationale) , il est fortement conseillé à tout malien , de relativiser ces soi-disant “informations internationales” !
    Il ne faut surtout pas oublier que l’ENSEMBLE de la PRESSE FRANCAISE appartient aux grands groupes financiers français , principaux exportateurs d’armes , donc de GUERRES et de morts africains !
    Tout comme moi , de nombreux français prennent de plus en plus conscience de cette grave corruption des médias français (voire occidentaux) qui à l’avenir ne pourra se tarir que par voies juridiques internationales exemplaires et impartiales !

  21. On peut accuser Mariko de tout sauf un traitre. S’il avait voulu être ministre ou autre chose depuis le temps de Alpha ou ATT il suffisait qu’ il fasse allégeance pour qu’ il soit nommé. Le 9 février 2012 c’est le Sadi qui a été le seul parti politique malien dans une déclaration a demandé au gouvernement de ATT a reporter les élections et a mobiliser les fonds des élections pour faire face a la rébellion. Mieux, il a demandé aussi que les subventions annuelles de tous les partis politiques soient également affectées a l’armée malienne. Ce journaliste est plus qu’ un vendu, un acheté. Mais il va payer cher cela, qu’ il s’attend a un procès. Meme le CNRDRE ne laissera pas passé ça . Tu seras arrêté pauvre journaliste alimentaire.

  22. Dougou FANA, vous êtes un vrai menteur:personne ne vous croira!S’il y a un seul deputé QUI EST RESTE AVEC LE PEUPLE MALIEN, c’est bien lui Mariko!Dr Mariko pourrait vous attaquer en justice pour ces mensonges!A cause des journaleux comme vous, personne n’accordera plus de credit au Zenith Bale! 😉

  23. S’il est ami avec hama, où est le problème? On ne partage pas forcement les points de vue de son ami. Un malien est ami avec un autre malien hors la loi, îl n’est pas responsable des actes de son ami.
    Mossa ag Assarid n’est il pas un proche de Soumaïla Cissé, est ce à dire que soumi est dans le mnla?
    Apportez nous de vraies infos s’il vous plait. Si vous avez un compte avec mariko, réglez ca ailleurs.
    L’avenir nous dira plus sur chacun des vautours de politiciens malhonnêtes et des militaires antipatriotgques ainsi que des journalistes vendus…

  24. Monsieur le journaliste de grace si vous n’avez rien a dire taisez vous. Votre article est nul et denuer de tout sens. Je ne comprend cet acharnement contre Mariko, un des seuls hommes politiques qui depuis 91 est reste en dehors de toutes ses magouille, et maintenant on l’accuse de therorisme. Au Mali le ridicule ne tue plus,

    • Ok, cette accusation peut etre trop, c’est pas moi qui le dit mais j’ai servis avec lui a L’AEEM annee 90 91. Cet homme n’est pas honnete. Il est un vrai opportunist. Tout ce qu’il veut c’est son propre interet. Un vrai Democrat ne cautionera jamais un coup d’etat. Un homme elu par le suffrage des urnes doit partir par les urnes pas par des militaires. Le pouvoir militaire est depasse plus jamais. Mariko a saute’ sur cette situation car il croyait que il poura avoir une place dans le gouvernement illegale d’un putchist malintentione’. Il n’est pas bon.

  25. je me suis un peu informé sur Mariko.
    Moi etant un democrate confirmé,l’attitude de Marico ne m’a pas plus apres le coup d’etat.
    Les militaires Allemands face aux talibants ont demandé sans faire de coup d’etat une amelioration du point de vue de leurs equipements.
    Oui je sais ,la democratie malienne ne touche meme pas les chevilles de celle de l’Allemagne. mais le debat n’est pas la.

    Apres le 26 Mars 1991 jusqu ‘a maintenant Mariko n’a pas eu ce qu’il cherche reellement.c.a.d :de gourverner longuement et de
    Se remplir les poches comme d’ailleur tous ces politiciens,qui ne finissent de boire le sang du peuple comme des sorciers.

    Mais ce que Dougou Fana nous apporte/decrit ,ne sont que des propos sans fondement et pas de preuves.
    On appelle cela en politique les coup bat.
    oui il ya une part de verité ,par exemple: En remontant dans le temps, il est important de signaler que Hama MAHAMOUD a été Commandant du Cercle de Kolondièba, circonscription d’élection de l’Honorable Oumar MARIKO et ressortissant dudit cercle. L’amitié entre les deux hommes … .
    une chose m’etonne mais pourquoi personne n’a fait signe de cela avant le coup d’etat.
    mais comme nous le savons tous ,tous ces politiciens ont leur alliés journaliste.
    En fin de compte c’est le peuple nocif en democratie qui paye les frais.
    les pauvres s’appauvrisent de plus et les riches s’enrichissent de plus.comme d’ailleurs comme ici en Allemagne.
    Vraiment c’est d’hommage.
    Mais j’espere nos enfant ou dit moins nos petits enfant seront plus imtelligent que nous.

    Die Hoffnung stirbt zuletzt.

    Google:

    ””””””””””””””””””””””””””””””’

    normal\”>Dans un ouvrage d’une centaine de pages, Aboubacar Eros décrit le parcours d’Oumar Mariko depuis leur rencontre dans les luttes estudiantines jusqu’à nos jours. Pour l’écrivain malien, le choix se justifie à plus d’un titre car « Oumar Mariko incarne les valeurs des luttes sociales, la crédibilité et la constance dans le discours ».

    C’est la première fois dans l’histoire du Mali indépendant qu’un auteur décide d’écrire sur un homme politique malien en activité. Le secrétaire général du parti SADI peut se réjouir d’avoir cette chance. A 54 ans, un livre lui est consacré par le jeune écrivain malien vivant en France. « Docteur Oumar Mariko, Une légende vivante », est en effet le titre d’un livre biographique écrit par Aboubacar Eros Sissoko sorti aux éditions « L’Harmattan ». Le lancement officiel du livre, qui a eu lieu samedi 3 décembre dernier au Centre Djoliba, a enregistré la présence des membres de l’Association « Alternative Mariko 2012 », ceux du Comité central du parti SADI, et les amis de l’ancien leader estudiantin.

    normal\”>L’ homme et son parcours

    Préfacé par Touré Issoufi Arber Bedari, ce livre est un vibrant témoignage sur la rencontre de l’auteur avec le député de Kolondiéba. Une amitié de vingt ans prenant racine bien avant la création de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) qui le propulse au-devant de la scène politique malienne avec la chute du régime dictatorial de Moussa Traoré. L’auteur, à cette époque membre ardent de l’AEEM, nous fait partager ses souvenirs avec ce militant qu’il qualifie de « légende vivante » dans un langage ferme. « Un récit captivant, véridique, accablant, pourvu d’une rare sincérité » apprécient certains lecteurs. Si les critiques littéraires font la différence avec les œuvres pédagogique enseignés dans nos écoles, ils conviennent en revanche, que le livre ait été écrit avec un génie rare dans les plumes contemporaines.

    Témoin et acteur de la journée sanglante du 26 mars 1991, Aboubacar Eros Sissoko nous fait part de son ressenti sur cet évènement meurtrier qui a ébranlé l’histoire de notre pays. Tout à la fin de l’ouvrage, la lettre de félicitation du professeur d’Oumar Mariko rend hommage à cet élève hors du commun devenu « une légende vivante ». Un livre qui devra sortir indemne des méandres de la diffamation coutumière dans le monde politique en République du Mali.

    En sa première partie (sur les cinq qu’il comporte), le livre fournit la note de l’auteur où il rend « la vérité sur Dr Mariko ». Une deuxième partie (mémorable rencontre) où l’auteur définit l’UDPM comme « un parti creux ». La troisième partie, elle, est un chapitre qui parle du portrait physique, la dimension humaine du Dr Mariko, sa dimension politique où l’auteur tranche qu’entre c’est deux, « il n y a pas une différence fondamentale ». Une vingtaine de témoignages d’amis, de parents, de camarades de lutte se succèdent, et tous apprécient à sa juste valeur le Dr Mariko qui, pour chacun des intervenants, reste « un espoir pour le peuple malien ».

    normal\”>20 ans de constance dans le discours

    L’auteur explique son choix par la « constance dans le discours de Mariko». Toute chose, pense-t-il, qui est rare chez les hommes politiques de notre pays. « Dr Mariko représente quelque chose pour ses camarades, pour le Mali qu’on le veuille ou non. Oumar ne s’est jamais intéressé à la ligne éditoriale de ce livre. C’est un homme politique qui respecte les autres, qui ne cherche jamais à manipuler les autres. Ce livre a été édité par Harmattan et vendu par cette même maison d’édition », a expliqué aussi Aboubacar Eros Sissoko.

    Pour Issoufi Albert Bédari Touré qui a préfacé le livre, le député SADI est « le seul homme resté constant de tous ces héros du 26 mars 1991. Seul homme qui a véritablement un programme pour le Mali, un homme dont l’histoire mérite d’être écrite et lue publiquement au Mali, en Afrique ou ailleurs, pour le bien être du peuple », estime Issoufi Albert Bédari Touré. Qui appelle l’homme politique à poursuivre son combat en faveur des luttes sociales.

    Oumar Mariko, très ému par ce qu’il qualifie de « marque d’honneur et de fierté », a exprimé toute la reconnaissance du travail de l’auteur. Il a rappelé le but et les motivations profondes du peuple de la révolution de mars 1991. « Le peuple malien, qui nous a soutenus en mars 1991, mérite qu’on le sauve des incertitudes dans lesquelles il a été plongé » a-t-il déclaré. Ajoutant que sa « ferme conviction est que cette tâche est une mission de génération et un devoir de mémoire ». « La justice sociale, la satisfaction des besoins élémentaires du peuple malien, l’éducation, l’état de bonne santé, l’autosuffisance et la sécurité alimentaire et le logement décent pour toutes les Maliennes et tous les Maliens pourront donner à notre pays sa dignité d’antan », a lancé Oumar Mariko. Qui a appelé à la mobilisation et à la vigilance lors des prochaines élections.

    Issa Fakaba SISSOKO
    ””””””””””””””””””””””””””””””””””

    Nom MARIKO
    Prénom Oumar
    Surnom
    Date et lieu de naissance 4 février 1959 à Bafoulabé
    Age 53 ans
    Signe astrologique Verseau
    Signe particulier
    Parti SADI (Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance)
    Profession Député
    Lieu de résidence Bamako
    Début en politique 1991
    Situation familiale

    Parcours

    Oumar Mariko est né le 4 février 1959 à Bafoulabé, dans la région de Kayes. Il est médecin généraliste de formation. En 1995, il crée une ONG à visée médicale: Médecins de l’Espoir/Santé pour la Communauté (MEDES/SAPCOM). Cette organisation a pour but de venir en aide aux populations les plus démunies en donnant l’accès aux soins pour tous. Par ailleurs, Oumar Mariko est depuis 1995 Directeur général du réseau des radios privées Kayira et secrétaire aux relations extérieures de l’Union des radios et télévisions libres du Mali (URTEL).

    Dans les années 80, Oumar Mariko fonde avec ses camarades le bureau de coordination de l’Union des Elèves Etudiants du Mali (UNEEM). Puis, l’AEEM, l’association des élèves et étudiants du Mali, dix ans plus tard contre le régime de Moussa Traoré. Considéré comme le porte-parole des Sans-Voix, des peuples de la terre, des paysans, des agriculteurs, Oumar Mariko qui a son bastion à Kolondiéba, est l’un des opposants politiques les plus virulents de la scène politique malienne. Il interpelle régulièrement les membres du gouvernement à l’Assemblée Nationale en tant que député, élu lors des législatives de 2007.
    En 1996 il fonde le Parti de la Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance SADI, pour y exprimer la voix des plus démunis, dans un système où il dénonce la corruption, la mauvaise gouvernance et le clientélisme de l’état. En 2002, il se présente à l’élection présidentielle et obtient 0,88% des voix. Un score bien faible. Il réitère en 2007, investi par son parti le SADI et axe sa campagne sur l’idée d’un « état national démocratique et populaire ». A cette élection, il arrive quatrième avec 2,72% des voix et dénonce la fraude orchestrée par le pouvoir pour laisser passer ATT. En même temps qu’il dénonce les privatisations de la Compagnie malienne pour le développement du textile et de l’Huicoma tout en réclamant la Renationalisation du chemin de fer au Mali.
    Le 26 juin 2011, Oumar Mariko est investi à l’unanimité par les délégués de la 2ème session ordinaire du Comité central du parti SADI comme candidat à l’élection présidentielle malienne de 2012. Le député, déjà candidat lors des deux précédentes élections présidentielles en 2002 et 2007 espère s’il est élu « bâtir un Etat démocratique fort, respectueux des valeurs républicaines, et de la répartition équitables des ressources du pays ».

    ””””””””””””””””””””””””””

  26. C’EST LA THERORIE QUE J’AI SOUTENU DES LE PREMIER JOUR DU COUP! CA NE ME SURPRENDS PAS! MAIS ON SAURA QUI EST LE TRAITE! Mariko est le serviteur de la france depuis la creation de l’AEM! Un opportunuste et traite parfait! Mais c’est dans ses reves qu’il sera president du Mali!

  27. Un proche lieutenant de Mariko nous a confié que Mariko aurait fait une visite à Naoukchot après le coup d’etat pour rencontrer Hamma.

    • Le nom du lieutenant s’il vous plais.
      mais arreter cela svp.
      Moi je n’es jamais vu Mariko.

      Mais je n’aime pas les coups bat.

      pour moi Mariko est un opportiniste comme tous ces politiciens.
      pour son interview sur rfi apres le coup d’etat.
      je suis un democrate ,et cela m’a touché.
      Mais arreter, disons .ces coups bats.

    • Si quelqu’un peut utiliser ses anciennes relations avec les séparatistes pour leur faire abandonner leur position chaotique, c’est salutaire. Rappelez-vous qu’avant le putsch, une délégation de l’Ass Nat s’est rendue en Mauritanie pour rencontrer les dirigeants politiques du Mnla

Comments are closed.