Sénégal: Trou d’air et grosse pagaille pour la compagnie Air Sénégal- Exclusif

0

Air Sénégal tarde à prendre les airs. La compagnie aérienne sénégalaise de retour dans le ciel il y’a seulement quelques mois s’embourbe dans le tarmac. Lancée en grandes pompes et aux frais financiers fastueux pour l’achat de ses appareils avec un nouvel Airbus, ne trouve toujours pas son envol. Des couacs techniques en passant par des retards de vols impressionnants, galère des passagers prenant en mal leur patience, tout laisse à croire que le décollage est loin d’être à l’heure. Le Vol HC 0404 qui devait décoller à 19 h 45 de Paris pour Dakar devra finalement quitter le tarmac Roissy Charles De Gaulle à 22h45 mn. Explications

Tour de chauffe dans les turbines d’Air Sénégal. À peine dans le ciel, la compagnie aérienne sénégalaise  rencontre d’énormes difficultés. Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, les passagers du vol HC0404 en partance de Paris pour rallier Dakar et devaient embarquer à 18 h 50mn (heure de Paris) ont dû prendre en mal leur patience. Aucune nouvelle de la part des dirigeants de la compagnie Air Sénégal. Pire, aucun appareil de la compagnie sur le tarmac de Charles Roissy DeGaulle-Paris.  Au moment où nous écrivions ces lignes, des passagers du Vol HC 0404 sont bloqués à l’aéroport dû à un retard du vol. Cet incident intervient en l’espace de 48heures, car selon nos confrères du site Dakar matin, dimanche dernier, l’équipe de Philippe Bohn avait accusé un retard d’une dizaine d’heures. Le nouvel appareil Airbus A330 néo qui devait quitter l’aéroport international Blaise Diagne à 9h30, n’a finalement décollé que vers 20h30. Que se passe t-il donc ? Après avoir investi beaucoup de milliards et un tintamarre fou et surdimensionné pour annoncer la reprise des activités de la dite compagnie, au final, tout tourne en dérision. Du boudin! Selon les derniers témoignages recueillis par Confidentiel Afrique, les passagers devront décoller de Paris en principe à 22h 45mn et pour atterir à l’aéroport Diass (Sénégal) aux environs de 2 heures du matin (heure de Dakar). Actuellement Air Sénégal loue (depuis dimanche) l’A380 de Hi Fly pour satisfaire les clients de son vol Paris-Dakar. Et d’après les informations, ce leasing d’appareils risque de plomber les ailes de la compagnie. Les frais de cette location peuvent parfois atteindre des montants faramineux selon leurs lieux d’immatriculation. La défunte Sénégal Airlines l’on se rappelle était criblée de dettes du fait de la facture du leasing avec des appareils sud-africains, quatari et de Mauritania Airways. La facture s’élevait à plus de 16 milliards de FCFA selon des sources autorisées consultées par Confidentiel Afrique.

Par M.MB avec Confidentiel Afrique

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here