Fourniture d’eau et d’électricité à Ansongo : Le mutisme des élus Abdoul Malick DIALLO et Souleymane Ag Almahamoud dénoncé

0

L’eau potable, dit-on, est indispensable à la vie, sans elle, il n’y aurait aucune vie possible sur terre. Pourtant, nombreux sont nos concitoyens qui n’en disposent  presque pas et cela par manque de volonté politique de certains de nos dirigeants. Cela semble être le cas des élus Abdoul Malick DIALLO et Souleymane Ag Almahamoud d’Ansongo.

La population d’Ansongo en manque d’eau potable, s’indigne du comportement de leurs élus. Selon eux, avant d’être élu, chacun d’eux avaient promis de jouer pleinement sa partition pour le développement d’Ansongo. Pourtant, des années après, ils n’ont pas été capable de mettre à la disposition de leur population, ne serait-ce que de l’eau potable.

 

Ainsi, pour manifester leur mécontentement, la population d’Ansongo était sortie très massivement dans les rues, le jeudi 02 mai 2019, apportant avec elle des lampes à pétrole et des bidons remplis d’eau de couleur jaunâtre. Elle a rencontré les autorités administratives, pour leur faire savoir, que depuis la veille de la campagne présidentielle dernier, que des châteaux d’eau avaient été installés et que châteaux ont taris, alors que pendant cette période de forte chaleur, la population a fortement besoin d’eau potable. Ils ont également fait savoir que l’électricité est toujours considérée comme une denrée rare chez eux. Selon eux, il est inadmissible que les élus de la localité, restent indifférents face à la gravité de la situation. D’où la rencontre des autorités administratives pour leur faire part de l’angoisse qu’endure la population d’Ansongo.

Cependant, ils affirment que c’est aux honorables élus d’Ansongo que la population reproche d’être en manque d’eau et d’électricité, pas parce que le député doit installer l’eau ou l’électricité de sa poche, mais par ce que, ce dernier, doit être en mesure de plaider valablement auprès de l’Etat pour la cause de sa circonscription, ou même de chercher des partenaires spécifiquement pour les besoins des populations.

L’eau et l’électricité étant parmi les 5 éléments indispensables à la vie et indispensables pour le développement d’une localité, les ressortissants d’Ansongo, invitent les honorables députés Abdoul Malick DIALLO et Souleymane Ag Almahamoud à interpeller le ministre en charge de l’eau et de l’électricité à l’hémicycle, pour qu’elle soit mise dans ses droits élémentaires, qui consiste à obtenir de l’eau potable et l’électricité.

Dognoume DIARRA  

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here