Konna 6 ans après : sur les traces d’une bataille sanglante

2
M. Sory Konta, natif de Konna, se souvient de la bataille de Konna

Jeudi 10 janvier 2019, voilà 6 ans que la ville de Konna tombait aux mains des groupes jihadistes. La bataille pour la reconquête de la ville menée par l’opération française Serval et les soldats maliens, a mis un coup d’arrêt à l’expansion des jihadistes. Des sources militaires affirment que la reconquête a coûté la vie à plus d’une soixantaine de soldats maliens. Un bilan humain non exhaustif, selon d’autres sources. 6 ans après la bataille de reconquête, Studio Tamani a rencontré un militaire rescapé des combats.

Les séquelles de la bataille de Konna sont encore visibles dans la ville et sur des soldats maliens.
Ce jour-là, un jeudi 10 janvier 2013, des combats intenses ont eu lieu entre des militaires maliens et des combattants des groupes djihadistes du MUJAO, d’Ançardine et Aqmi. Parmi les rescapés militaires figurent Amadou Baye Bolly, un soldat de 2ème classe de la VIe région militaire de Sévaré. 6 ans après, il se souvient des événements de Konna comme si c’était hier. « A l’époque, nous nous sommes engagés volontairement pour former un groupement appelé les Commandos volontaires. Et cette unité était gérée par le Colonel Abass Dembélé », nous relate le sous officier Boly. Selon ses affirmations, « leur mission était de stopper l’avancée des jihadistes ».

Au cours des combats, le soldat de 2ème classe Amadou Baye Bolly s’est cassé les jambes. Et malgré ses blessures, ses frères d’armes l’ont escortés jusqu’à l’hôpital de Sévaré.
« J’ai été escorté avec mes pieds cassés, par mes frères d’armes pour traverser une embuscade de 2km », se souvient Amadou Baye Bolly. « Ce n’était pas facile de sortir de la ville. Mais nous étions engagés à aller jusqu’au bout malgré les morts », témoigne-t-il.
Touché par ce qu’il a vécu, Amadou Baye Bolly a rendu sa démission de l’armée en 2016. Aujourd’hui, il a ouvert un commerce à Sévaré, sa ville natale. « J’ai ouvert une station d’essence et je mène d’autres activités à coté. Je m’en sors avec ce que je gagne », explique-t-il avec sourire aux lèvres.

Le 11 janvier 2013, la ville de Konna a été sous contrôle des soldats maliens avec l’appui de l’opération française Serval. La ville a érigé un monument en la mémoire de Damien Boiteux, le premier soldat français tué au cours des combats.

Source: Studiotamani.org

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. OUI LA FRANCE A SAUVE LE MALI A KONNAN C EST VRAI ET LE PEUPLE MALIEN LUI AURAIT ETE A JAMAIS REONNAISSANT S IL ELLE N AVAIT A L ARMEE MALIENNE D ENTRER A KIDAL POUR ENSUITE CINIQUEMENT Y REINSTALLER LES APATRIDES DU mnla ET LA SUITE EST CONNUE
    C EST CETTE MEME france QUI EST A LA BASE DE L HOREUR SURVENU LORS DE LA VISITE DU PM MOUSS MARA ET CELA LE PEUPLE MALIEN NE L OUBLIERA JAMAIS A holande juppe et le drian
    LA FRANCE EST ENNEMI NUMERO 1 DU MALI. IL FAUT LA COMBATTRE AVEC L SEULE ARME QUI VAILLE A SAVOIR LE BOYCOTT ECONOMIQUE DE TOUT CE QUI EST FRANCAIS AU MALI

  2. “Le 11 janvier 2013, la ville de Konna a été sous contrôle des soldats maliens avec l’appui de l’opération française”😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁
    Ça, il fallait oser l’écrire!😁😁😁

    Qu’on apprécie ou pas l’intervention française, IL Y A QUAND-MÊME DES LIMITES À LA MAUVAISE FOI!
    On se souvient TOUS que quand Serval est heureusement arrivé, nos Famas étaient hélas en train de se faire ECRASER à Konna (60 morts) et que Konna était déjà quasiment aux mains des jihadistes;
    Et c’est l’intervention IMMÉDIATE de Serval dans la nuit qui a in-extremis écrasé les jihadistes et qui a repris konna. (Je n’invente rien: ce sont juste les FAITS et ils sont connus de NOUS TOUS!😎)

    Or ici, le bouffon à l”orgueil mal placé qui écris ces lignes, tente aujourd’hui de nous faire gober que ce seraient nos Famas qui auraient eux-mêmes repris le contrôle de Konna (!…😁), et que ces derniers l’auraient fait……. “avec l’appui de Serval”😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Avec ce genre de Con, on risque bientôt “d’apprendre”😁 que ce sont aussi nos Famas qui ont ensuite repris une à une TOUTES nos villes alors occupées depuis déjà 9 mois, et que Serval n’était là que pour “les assister”…😁😁😁😁😁😁😁😁

    Un conseil Studiotamani, si tu veux transformer l’histoire et falsifier des faits connus de TOUS, attend au moins que ceux-ci soient déjà oubliés!!!

    Parce que là, 2012, c’était juste HIER!
    Et malheureusement pour toi, la reprise de Konna par Serval EST ENCORE (et pour longtemps !) DANS TOUTES LES MEMOIRES!😁😁😁

    Encore une fois on peut être contre l’intervention francaise, mais tenter de FASIFIER L’HISTOIRE AVEC UN GRAND “H” juste pour satisfaire son amour-propre mal placé ou son orgueil démesuré ne peut QUE te couvrir de ridicule!😎😎😎

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here