Le premier ministre signe et persiste : “L’accord de paix sera signé le 15 mai avec ou sans la CMA”

14
Primature: La passation de pouvoirs entre le PM sortant Moussa Mara et le PM entrant, Modibo Keita
Primature: La passation de pouvoirs entre le PM sortant Moussa Mara et le PM entrant, Modibo Keita

Le Premier ministre Modibo Kéita est formel : la position du gouvernement est claire, l’étape des discussions est terminée et l’accord de paix et la réconciliation au Mali sera signé le 15 mai prochain à Bamako en présence de la Médiation et de la communauté internationale, avec ou sans la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). C’est la réponse du chef de gouvernement aux forces vives de la nation dans le dossier Nord-Mali.

Le Premier ministre Modibo Kéita a convoqué à la Primature, le jeudi 23 avril 2015, les forces vives de la nation pour leur expliquer les difficultés éprouvées par la Médiation internationale à faire adhérer les mouvements armés dits de l’Azawad au processus de paix à travers le paraphe du document d’Alger et la signature le 15 mai prochain à Bamako de l’accord de paix. La rencontre a enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement et personnalités.

Après avoir expliqué à ses interlocuteurs les raisons du non-paraphe par la CMA le 15 avril 2015, le chef du gouvernement fait savoir la détermination des acteurs impliqués dans le processus à procéder à la signature définitive de l’accord le 15 mai prochain à Bamako.

L’opposition a saisi l’occasion pour inviter le chef du gouvernement à s’expliquer sur la probabilité de voir les mouvements qui n’avaient pas paraphé à venir signer le document. Les partis de l’opposition ont fait part de leur inquiétude sur les chances réelles de voir toutes les composantes de la CMA (HCUA, le MNLA et le MAA-dissident) à Bamako le 15 mai prochain autour de la table pour apposer leur signature sur le document de paix.

En réponse, Modibo Kéita a souligné que le gouvernement fonde l’espoir d’une démarche participative pour la mise en œuvre de l’accord de paix et la réconciliation au Mali.

Pour le PM, la Médiation internationale s’active à faire venir les mouvements armés à la raison afin qu’ils se décident à signer l’accord le 15 mai à Bamako, quitte à amender certaines dispositions dans le cadre de la mise en œuvre du document.

“Le gouvernement souhaite une large adhésion au processus de paix, même si  des efforts de conciliation et de recherche de consensus  se poursuivront pour mettre efficacement le document d’Alger en œuvre”, a-t-il dit. Selon le PM, le Mali est dans une dynamique de paix définitive.

“La position du gouvernement est claire, l’étape des discussions est terminée et l’accord de paix et la réconciliation au Mali sera signé le 15 mai prochain à Bamako en présence de la Médiation et de la communauté internationale, avec ou sans la CMA”, a-t-il rappelé. Avant d’inviter les présidents des partis politiques, les leaders religieux et des associations à soutenir le gouvernement dans cette nouvelle étape.

Bréhima Sogoba

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. signer cet accord sans eux sera un non sens,puisque çà ne les engagent en rien dans sa mise en execution.Et comment mettre en execution un programme dans une zone instable dont une partie de la population est prète à tout sabotter?ceux contre qui vous vous battez refusent de signer et vous ,vous voulez signer mais avec qui?C'est avec la CMA ou pas de signature jusqu'à ce qu'on ai le dessus
    sur eux et les forcer à le faire!

  2. @ Modibo Keita, tu ne te trompes pas de mois car tu avais dit ici meme que le 15 avril cet accord d’Alger sera signe? Alors pourquoi ce retard de calendrier, @ homme, nous avons prepare notre armee parceque IBK le Mande Zonkeba leur a achete meme des chaussettes speciales a CFA 30 000 la paire, alors que veux-tu encore mais a toi et a IBK je dirai que ce n’est pas dans la corruption et le nepotisme que l’on construit une armee, non loin de la.

  3. en citant mr. Sogoba et son journal: Pour le PM, la Médiation internationale s’active à faire venir les mouvements armés à la raison afin qu’ils se décident à signer l’accord le 15 mai à Bamako, quitte à amender certaines dispositions dans le cadre de la mise en œuvre du document.
    « Le gouvernement souhaite une large adhésion au processus de paix, même si des efforts de conciliation et de recherche de consensus se poursuivront pour mettre efficacement le document d’Alger en œuvre », a-t-il dit. Selon le PM, le Mali est dans une dynamique de paix définitive.
    « La position du gouvernement est claire, l’étape des discussions est terminée et l’accord de paix et la réconciliation au Mali sera signé le 15 mai prochain à Bamako en présence de la Médiation et de la communauté internationale, avec ou sans la CMA », a-t-il rappelé. Avant d’inviter les présidents des partis politiques, les leaders religieux et des associations à soutenir le gouvernement dans cette nouvelle étape.

    • 🙄 🙄 🙄 😯 😯 😯 ,
      Let’s go for it et le reste viendra apres (la paix , la stabilite, le developpement, le bien etre etc…).
      Biensur si le nettoyage, la vraie justice et la decouverte des amis et ennemis et la lutte contre la corruption du haut en bas se fassent tres adequatement 😉 .

  4. Ecoutez excusez: VOUS AVEZ BEAU VOUS BAISSER ET OFFRIR VORE C A QUELQU´UN QUI EST CONVAINCU QUE VOUS ÊTES INFÉRIEUR OU PLUS FAIBLE QUE LUI, IL N´EN A QUE FAIRE DE VOTRE GESTE HONTEUX:
    A MOINS QUE VOUS AYEZ LE COURAGE DE L´OBLIGER A VOUS MONTRER A SON TOUR SON C!
    A L´HEURE OU NOUS SOMMES MÊME LE MALIEN LE PLUS IDIOT SAIT MAINTENANT QUE:
    OU LE MALI SE VEND ET SE PROSTITUE A CES LARDS NOURRIS PAR LES BLANCS OU ALORS NOUS FAISONS JUSTICE NOUS MÊMES ET HONORONS L´ESPRIT DE NOS BRAVES ANCETRES! TOT OU TARD ON CROISERA LE FER OU ON DISPARAITRA RIEN N´Y FERA
    VIVE LE MALI

  5. Je vous le jure chers frères, qu”on signe un accord ou pas ça revient à la même bêtise, les touaregs ont toujours été méconnaissables. Donc la seule chose qu”il faut préparer est notre armée.

  6. enfin une décision de crédibilité ! la paix ne peut être pris en otage par des réflexes de caprice interminable , avec tous les efforts qui ont été fait il faut aller maintenant de l’avant sans céder sur quoi que ce soit !

  7. Mr le Premier Ministre un proverbe de chez nous dit ” Vaut mieux dire une chose 10 fois que de dire 10 choses différentes.” L’opposition est dans son droit de dénoncer à chaque fois qu’elle a l’occasion cet accord que vous vous entêtez à signer avec ou sans les protagonistes. Mais sachez Mr le Premier Ministre que vous êtes avec le Président entrain d’assumer volontairement la plus grosse faute de votre vie, qui pourrait être pour le Président un parjure en effet il a prêté serment de respecter et de faire respecter la constitution du Mali pendant son mandat. Qu’Allah le tout puissant sauve et protège le Mali.

  8. De toutes les façons ne comptons pas sur ces touareg pour la recherche de la paix. Il faut une bonne armée au Nord capable d’intervenir à tout moment à Kidal et à Ménaka. Avec des soldats démotivés et mal équipés aucun combat n’est gagné d’avance.

    • Pour quoi ces touaregs? On veut la paix, la réconciliation et l’intégration, mais on trouve que d’autres sont des traitres par le sang? L’opposition parle, c’est normal. Des accords de paix sans une partie ne sent pas un accord. ATT avait eu l’adhésion de groupes sur les trois groupes qui sont venus de la Lybie. On eu quand même la rébellion.
      La question que nous devons nous poser est: Est ce que nous sommes capables de faire la paix et de vivre ensemble pour le bien des populations?
      Signer sans la CMA serait une grave erreur. Cela est la base fondamentale de l’exclusion et fonde un terreau pour une instabilité pour longtemps. Il faut pas traiter le problème avec trop de passion. Cherchons les solutions qui feront moins de mal au peuple.
      Toutes les parties ont souffert et souffre encore. Les plaies ne se sont pas encore cicatrisées.

  9. Demander a vos soit disant amis d arrêter de se faire de coup sur le malheur de votre ppeuple .

Comments are closed.