Lutte contre le terrorisme : Le ministre Tiéman intensifie la coopération internationale en faveur du Mali

0

En visite au Mali depuis le mercredi 20 avril 2016 pour s’enquérir des conditions de travail des troupes lettones engagées dans la lutte contre le terrorisme au Mali, le ministre de la Défense de la Lettonie, Raimonds Bergmanis a eu une séance de travail, le jeudi 21 avril 2016, avec son homologue malien Tiéman Hubert Coulibaly dans la salle de réunion du ministère de la Défense et des Anciens combattants. L’occasion a été saisie par le ministre Tiéman pour évoquer le renforcement de la coopération internationale autour du Mali dans la lutte qu’il livre depuis 2012 contre les terroristes.

Convaincu que seule une lutte globale et le partage des renseignements pourront venir à bout du terrorisme, le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Tiéman Hubert Coulibaly est au four et au moulin pour que le cas malien ne soit isolé. C’est pourquoi, il a mis à profit la visite de son homologue letton au Mali pour partager  les problématiques de la lutte dans notre pays. Aussi les deux personnalités ont fait le point des difficultés de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale. « L’analyse partagée est que nous sommes sur une très bonne voie », a dit Tiéman Hubert Coulibaly.

Quant à la question du terrorisme, le ministre a insisté sur l’importance de l’intensification de la coopération internationale. « Nous devons intensifier la coopération internationale en ce qui concerne la lutte anti terroriste. C’est une attaque globale, un problème mondial. Donc les solutions doivent être concertées. Nous devons partager beaucoup de choses. Nous devons nous aider en termes de renseignements. Nous devons partager les méthodes et les modes opératoires pour que les solutions qui vont être apportées localement puissent aider à résoudre le  problème durablement et globalement », a noté le ministre Tiéman. Son message a été bien reçu par  son homologue letton qui dit que le terrorisme est un problème qui dépasse le Mali seul, l’Afrique seule. Mais qui concerne tout le monde entier.

Youssouf Z. KEITA 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER