Vignette 2017 pour les motocycles : La mairie du district impose le calvaire aux usagers

0

«Pour avoir une simple vignette de moto, des jeunes passent 4 à 6 heures de temps à la mairie centrale de Bamako. Un temps précieux qu’ils auraient pu consacrer à d’autres activités utiles et rentables», c’est le constat fait par le citoyen et l’agent du CHU Gabriel Touré, Djimé Kanté. Une image qui n’échappe à aucun usager du centre ville de Bamako, surtout ceux qui circulent sur l’artère Ministère de l’Education-Koulouba.

Ce sont de pareilles situations qui encouragent la corruption dans nos services ! On ne peut pas en vouloir à la municipalité d’avoir initié une mesure (sticker) visant à limiter la fraude sur la vignette. Mais, cette initiative devait aussi prendre en compte des mesures permettant aux usagers d’acheter la vignette sans perdre une matinée ou toute la journée.

Pourquoi ne pas décentraliser la délivrance en installant des équipes dans les Mairies des Communes ou les Centre des impôts ?

C’est révoltant que dans un pays qui se veut bientôt émergeant les citoyens soient contraints de perdre des heures voire des journées de travail ou corrompre pour avoir le moindre de documents administratifs ou fiscaux !

Kader Toé

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER