Maliens de l’Extérieur : Pour la composition du Conseil National de la Transition, le CSDM demande 30% de cette constituante, soit environ 25 sièges

2

Maliweb.net- Sur instructions du Président de la Transition, SEM Bah N’Daw, le Premier ministre Moctar Ouane, a reçu en audience, le vendredi 2 et le dimanche 4 octobre 2020, les Forces Vives de la Nation représentées au sein du Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces patriotiques du Mali (M5-RFP), des partis et regroupements politiques, des organisations de la société civile et des Maliens établis à l’extérieur, des Mouvements signataires de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issus du processus d’Alger et des Mouvements de l’inclusivité.
Ce dimanche 4 octobre 2020, C’était le tour du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM). Les échanges entre le Pm Moctar Ouane et la délégation du CSDM, conduite par Chérif Mohamed Haïdara ont porté sur la problématique de la carte Nina, le recensement effectif des maliens de l’étranger, la participation de la Diaspora dans le futur gouvernement et dans le Conseil national de la transition.
A la sortie de l’audience Chérif Mohamed Haïdara, président du CSDM, a ensuite déclaré à la presse que le CSDM souhaite une plus grande implication de la diaspora dans la gestion de la Transition. « Nous réclamons des portefeuilles ministériels pour les Maliens établis à l’Extérieur. Mais compte tenu du nombre restreint des ministères dans le futur gouvernement, il faut que la diaspora ait au moins quatre ou deux ministères au lieu de six. Il n’est pas question que le gouvernement se forme sans des Maliens de la diaspora. Pour la composition du Conseil National de la Transition, le CSDM demande 30% de cette constituante, soit environs 25 sièges… » Selon le président du CSDM.
Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. TOUT CELA EST DU CINEMA!!! PRESIDENT DAW ET SON PM DOIVENT SE LIMITER A’ L’ ORGANISATION DES ELECTIONS! IL NE FAUT PAS TENTER DE FAIRE PLUSIEURS CHOSES DURANT LA TRANSITION. YOU CAN’T!!!! YOUR GOAL/OBJECTIVE MUST BE MEASURABLE AND ACHIEVABLE!!!
    CE N’EST PAS NECESSAIRE D’AVOIR DES PROBLEMES AVEC LES FELONS ARME’S DE KATI A’ PROPOS DES POSTES MINISTERIELS. ILS NE VEULENT PAS DIDIER DACKO A’ LA DEFENSE. IT’S OK! IL FAUT LAISSER LE FELON CHEF ASSIMI OCCUPER LA DEFENSE!
    BAMANANW KO MOGO TE’ BOLI IKA SOKONO GNINA KO!!!!
    IL FAUT CESSER LES CONFLITS DE PERSONNE POUR DONNER UN GOUVERNEMENT AU MALI TRES RAPIDEMENT!!!
    LE MALI N’A PAS BESOIN DE SUPERMAN. IL A BESOIN D’HOMMES ET DE FEMMES SAGES QUI SAVENT FAIRE AVANCER NOTRE FASO!!!!

  2. Ce monsieur est un m’as tu vu. après avoir été chassé du Haut conseil des maliens de l’exterieur section Guinée, il vient créer un association pour creer le bordel. C’est ainsi quon le voit mettre sa bouche dans tout. Pour ne pas dire qu’il reste un escroc.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here